Maintenant

Publié le par Aimela

Maintenant

Maintenant

Maintenant que vais-je faire ?*

De toute la boue qui m'a salie

De toute cette herbe qui m'envahit

C'est fini, je ne peux me taire

Tous les malheurs pour quoi au fait ?

Partir sans avoir tout compris

De la mort ou de la vie

Aujourd'hui, tout est contrefait

Maintenant que vais-je faire ?

De tous ces poèmes sans rimes

Pour lesquels tous les jours je trime

Les lendemains, je les supprime

Publié dans Mes- Poèmes-et-slams

Commenter cet article

Florence 13/10/2015 08:26

Florence - Testé pour vous
Bonjour...alors si on commence la journée en se demandant "à quoi ça sert" c'est que c'est mal barré ! Ne plus se poser de questions ? Continuer coûte que coûte ? Mouais, pas sure que ça soit la solution !
Donc, non, je n'ai pas de réponse..en dehors du fait que la poésie que tu écris tu peux la lire, la relire, la sentir, la revivre...allez, je file..je te souhaite une très très bonne journée avec plein de sourires

aimela 14/10/2015 21:11

continuer coûte que coûte mais à quel prix :( Bon allez on va aller dormir et espérer rêver à d'autres univers plus gais, j'espère. Merci Florence et bon jeudi

clara65 12/10/2015 06:35

C'est une sale fin pour cet être humain ! enfin, si c'est de la tourbe, il sera bien conservé.
Pour la poésie, je crois qu'on écrit avant tout pour soi et si les autres aiment, tant mieux.
Il ne faut surtout pas, en tout cas, les supprimer, car ils expriment sûrement beaucoup de toi, de ta personnalité.
Bon début de semaine.

aimela 14/10/2015 21:14

J'écris de la poésie lorsqu'on me le demande à mon petit atelier d'écriture , il n'y aurait que moi, je partirai sur des dialogues ( théâtre) plus faciles pour moi. Merci Clara et bon jeudi

Solange 11/10/2015 15:51

Il ne faut pas détruire, on ne sait jamais à qui tout ça peut servir. Belle réflexion.

aimela 11/10/2015 19:48

Ce qu'est sûr c e ne sont pas mes enfants qui vont se servir de mes poèmes, ils ne me lisent même pas . Merci Solange et amitié

Rebecca G. 10/10/2015 21:13

Non, tu aurais tort de les supprimer, es poèmes... :( Quant à comprendre la vie... je crains bien que ce ne soit pas possible (en tout cas tant que nous sommes ici...) Courage.
Fais-tu partie des sinistrés??????? Bisous

aimela 11/10/2015 19:50

Je vis en Normandie alors, non, je ne suis pas sinistrée puisque les inondations ont eu lieu dans le midi. Merci Rebecca et bises

jazzy57 10/10/2015 18:39

Saisissante l'image et des mots qui frappent également .
Bisous

aimela 11/10/2015 19:51

Merci Jazzy et bises

Renee 10/10/2015 16:08

Oui on se demande comment vont faire tous ces gens sinistrés........J'espère que tu n'en fais pas partie? Bisoussssssssss

aimela 11/10/2015 19:53

Je te rassure je n'habite pas du tout dans la région qui a été sinistrée mais en Normandie :) Je plains moi aussi tous ces pauvres gens qui n'ont plus rien et ont pour certains, un membre de leur famille :( Merci Renée et bises

flipperine 10/10/2015 15:57

ce serait dommage de jeter tous ces beaux poèmes

aimela 11/10/2015 19:54

je ne vais pas les jeter mais j'en connais ( mes enfants ) qui vont tout jeter, ils ne me lisent jamais :( Merci Flipperine et amitié

Mony 10/10/2015 11:45

Image terrifiante !
Allons, ne nous laissons pas aller, une bonne douche et le soleil réapparaîtra au fond du coeur.

aimela 11/10/2015 19:55

Il y a des fois où les bonnes douches ne font rien :( Merci Mony et bises

Quichottine 10/10/2015 11:38

Ne pas supprimer les poèmes...
J'aime beaucoup le rythme du tien. Une chanson à la Bécaud.


L'image est saisissante.

aimela 11/10/2015 19:57

C'est un peu sur le modèle de Bécaud que l'on a "travaillé ce jour là à mon petit atelier d'écriture. je ne vais pas supprimer mais bon, je suis plus à l'aise avec les dialogues ( rires) Merci Quichottine et bises

Michel 10/10/2015 11:21

Tous ces poèmes sans rimes
Il n'y a que toi qui le dit
Tes écrits sont très valables,
pleure pas boulou
Bisous
miche

aimela 11/10/2015 19:59

Tu sais, j'ai bien du mal avec la poésie contrairement aux dialogues. Merci Michel et bises