Seul le soir

Publié le par Aimela

Je suis seul ce soir, les amoureux ne sont pas venus comme chaque jour, se bécoter comme ils le faisaient avec Georges.

La neige est tombée toute la nuit et la journée. J'ai froid, mon bois se ride irrémédiablement. La lumière m'aveugle. Pourquoi, le sol est-il jaune? C'est la première fois que je vois ça. Oh! Lune, est-ce toi qui me taquine? Je ne sais pas , elle ne me répondra pas.

Jamais, je ne me suis senti si inutile dans ce parc. Il n' y vient plus personne. J'ai peur... J'ai froid ... Ayez pitié de moi humains. Regardez mes planches sont encore en bon état et mes pieds, vous avez vu mes pieds ? Bien ancrés dans le sol. Je ne risque pas de vous blesser. Je veux dormir dans un endroit chaud et sec. Je ne sers même plus, les clochards sont en ville. Pourquoi m'avez vous déplacé ? J'étais bien dans ce parc sous les feuilles d'un vieux chêne l'été. L'hiver, il y avait un pauvre hère pour me couvrir de son souffle. Voilà, vous ne me vouliez plus là bas,  je faisais trop pauvre dans ce jardin de riche, vous m'avez mis au rencart dans un coin paumé où les chiens, seuls savent me trouver.  

Je suis un pauvre banc abandonné.

Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

Florence 04/01/2017 17:00

Florence - Testé pour vous
Bonjour...quelle belle histoire...qui semble si réelle...mais bientôt, au printemps, les amoureux reviendront, c'est certain...puis les enfants, puis les vieilles personnes qui donneront à manger aux pigeons...et bientôt, c'est la vie qui reprendra là, autour et avec le banc...un banc n'est jamais seul...il attire, comme un aimant ;-)
Bravo, j'ai beaucoup aimé te lire, encore ;-)
A très très bientôt et passe une très belle journée...sans neige, avec juste un banc, du soleil et un bon livre ;-)

aimela 04/01/2017 17:29

Où il est placé, cela m'étonnerais qu'il voit du monde, le pauvre mais l'espoir fait vivre :) Merci Florence et bonne année. Bises

Quichottine 01/01/2017 18:08

Le banc ne le savait pas encore, mais des enfants sont arrivés, ils ont joué à chat perché, puis sont partis un peu plus loin pour que la dame aux cheveux blancs qui passait par là puisse s'asseoir et les contempler, elle un peu encore dans son âge, mais si proche d'eux... elle a rêvé un grand moment, redevenant la petite fille qui riait à gorge déployée en faisant semblant de s'envoler. :)

Bonne et heureuse année, Aimela. Merci pour ce très beau récit.

aimela 02/01/2017 13:23

Un bien joli commentaire qui m'apporte un peu de chaleur . Merci Quichottine, bonne année à toi et bises :)

Michel 31/12/2016 19:56

Pauvre banc ; fermer le ban......
Plein de nostalgie , les situations laissent parfois de l'amertume .
Bisous
michel

aimela 02/01/2017 13:21

S'il n'y avait que le banc qui était seul malheureusement des personnes aussi :( Merci pour tout Michel et bises :)

anik 31/12/2016 07:59

.. les beaux jours vont revenir ...
Des bises en attendant .
Anik

aimela 02/01/2017 13:20

Merci Anik, bonne année et bises

Bernieshoot 30/12/2016 18:06

tristesse et nostalgie arrive quand la solitude est là

aimela 02/01/2017 13:19

ce n'est pas facile de vaincre la solitude lorsqu'elle n'est pas choisie :( Merci Bernieshoot, bonne année 2017

Fée capucine 30/12/2016 15:41

Coucou aimela
J'aime beaucoup ton écrit sur le banc, j'en ai fait un il y a longtemps, il faudrait que je cherche dans mes archives sur le net.
passe un bon vendredi.
Bisous et merci pour ta visite sois toujours la bienvenue.

aimela 02/01/2017 13:17

Merci Fée c'est gentil :) Bonne année et bises :)

Solange 29/12/2016 20:08

C'est le lot de tout ce qui vieilli malheureusement.

aimela 30/12/2016 14:05

J'en sais quelque chose malheureusement :( Merci Solange, bonne fin d'année et bises

Loïc Roussain 29/12/2016 18:06

C'est très beau. Cela me rappelle ce vieux banc, seul au fond d'un jardin public dans un village du sud de l'Angleterre, il portait su son dos une plaque sur laquelle était indiqué qu'il était un don de sa Majesté Elisabeth II lors d'une visite, juste après son couronnement. Une vieille relique, bien décrépite (le banc, pas la reine, quoique).

aimela 30/12/2016 14:08

J'adore ta petite réflexion de la fin à propos de la reine qui est bien plus vieille que le banc mais on ne la pas encore mise au placard ( rire) Merci Loïc, bonne fin d'année et amitié

Mony 29/12/2016 15:53

Un petit coup de blues causé par le froid ? Patiente, vieux banc, le printemps reviendra et les promeneurs fatigués avec lui :)

aimela 30/12/2016 14:09

Lui au moins retrouvera le moral au printemps, ce n'est pas le cas de tout le monde malheureusement :( Merci Mony, bonne fin d'année et bises :)