Le miroir psyché

Publié le par Aimela

Ce matin Sonia et Laura, enfin plus Sonia que Laura, avaient décidé d'aller chez un brocanteur pour trouver une vieillerie pour l'appartement de Sonia.

A peine entrées, Laura avait envie de tout jeter tant c'était moche. Laura laissa Sonia à ses petites recherches. Elle se planta devant un miroir psyché d'une horreur sans nom qui la scrutait sans aucune gène.

Le miroir:

Comment cela, une horreur ? Je ne suis pas une horreur, je suis âgé, c'est tout.

Laura :

Qui parle ?

Miroir :

Moi, le miroir qui suis devant toi.

Laura :

Un miroir qui parle ? Il faut que je sorte d'ici où je deviens folle moi. Quelle idée, d'avoir bu toutes ces bières hier au soir.

Miroir :

Tu as dormi depuis et à moins d'avoir recommencé ce matin, tu es sobre.

Laura :

Je commence à me le demander vu que je t'entends parler.

Miroir :

Tu n'as besoin de te le demander. Je parle bien comme les autres trucs qui le font dans tes histoires idiotes.

Laura :,

Tu dois te tromper, je n'écris pas.

Miroir :

Tu peux leurrer tout le monde sauf moi, Je suis un miroir et je vois ce que tu as dans la tête. Si Laura est ton prénom, ton pseudo est tout autre et …

Laura ( la coupant) :

Chut, ne dis plus rien j'avoue que j'écris des histoires mais elles ne sont pas idiotes.

Miroir :

Et moi, je ne suis pas laid.

Laura :

Chacun ses goûts et ses couleurs, on ne va pas se fâcher pour cela. Passons à autre chose. Puisque je suis là et que je te parle, dis moi qui est la plus belle.

Miroir :

Sûrement pas toi mais je ne vais pas te raconter l'histoire de Blanche-Neige.

Oh ! Oh ! Laura, appelle Sonia

Laura :

Je suis là, devant ce fumier de miroir qui me dit des méchancetés.

Sonia :

Un miroir qui parle ? Tu devrais te faire enfermer ma pauvre fille.

Laura (se sauvant en criant) :,

Oui c'est ça. Ne viens plus me chercher pour tes brocanteurs, je ne viendrai plus et salut. A jamais te revoir, toi et le miroir. Moi, je vais aller parler à la Belle au Bois Dormant, elle ne me dira rien de méchant puisqu'elle dort encore. Son prince n'est pas venu.

Publié dans sketchs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Chouette dialogue, j'ai adoré.
Je vais essayer de ne pas jouer la Belle au Bois dormant trop longtemps. :)
Bises et douce journée.
Répondre
A
Je te rassure, il n'y a pas que toi qui fait la belle au bois dormant, j'en fais partie aussi ( rires) Merci Quichottine et bises
J
Un tres bon dialogue, les objets ont non seulement une âme mais grâce à toi ils sont doués de parole .
Bonne soirée
Bises
Répondre
A
J'adore les dialogues et faire parler les objets me plaît particulièrement ( rires) Merci Jazzy et bises
M
Alors un simple, vilain, miroir vient à bout d'une amitié ? C'est qu'elle n'était pas très forte :)
Répondre
A
Il y a amitié et copinage, je pense que c'était plutôt une copine qu'une amie ( rires) Merci Mony et bises
M
J'ai bien aimé ton texte. Oh oui la beauté est subjective. Bises et bonne semaine
Répondre
A
Tous les goûts sont dans la nature c'est ce qui fait le charme de la vie et heureusement . Merci Martine et bises
R
drôle de conversation mais qui aurait pu être enrichissante si cette jeune fille n'avait pas pris ces jambe a son cou. Bisous douce Bisous douce semaine
Répondre
A
C'est sûr que cela aurait pu être intéressant d'écouter un peu plus le miroir mais la fille était vexée ( rires) Merci Renée et bises