Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Manipulés, manipulateurs

Publié le par Aimela

La Communauté " Ruche de beaux mots "
lance le Défi n° 5 :

Thème : EXPLOITATION HUMAINE


Ecrire un texte (si possible en vers) pour crier votre "coup de gueule"
contre une (ou plusieurs)  exploitation humaine qui vous révolte.


 Excuse moi abeille Je te l'ai dit , je ne suis pas très douée pour les vers  mais j'ai voulu jouer le jeu, le temps que je m'applique, beaucoup de choses que je voulais parler ont été dites alors ce n'est pas un coup de révolte que je fais mais  une réflexion  qui vaut aussi pour moi ...

Manipulés, manipulateurs

 
Nous sommes tous manipulés

Par les journaux et la télé

Nous sommes attirés comme des aimants 

Devant les calvaires de ces petits enfants

Travaillant pour un bol de riz

Des enfants soldats  qui n'ont pas de prix

Que celui de la haine qu'on leur a injectés

Nous nous révoltons contre les passeurs

Qui pour le pognon de la vaine sueur

Prennent sans vergogne le prix de la liberté

Les bateaux trop pleins ne font que des noyés 

Nous hurlons" à mort " contre les pédophiles 

Abuseurs de petits garçons et petites filles

Pour un peu d'espoir nous écoutons religieusement

Les  promesses de  candidats  nous mentant outrageusement 

Les religions ne sont pas non plus  à l'abri

Ils nous  plongent dans notre futur paradis

Nous nous  révoltons contre ces usines qui ferment 

Laissant de nombreux ouvriers usés  en berne

Nous nous pensons  de bien braves gens 

Essayant d'être plus humains et intelligents

Mais ne sommes nous pas aussi  manipulateurs

Profitant sans vergogne  de nos petits bonheurs

Qu'on a escroqué avec un gentil mot ou un sourire ?

On parles des adultes mais nos enfants 

Manipulent  eux aussi  malgré leur air innocent 

Ils font   risette au prof  pour les félicitations

Mais s'ils sont punis n'oublient pas la correction

  

Publié dans Mes- Poèmes-et-slams

Partager cet article

Repost 0

La traversée

Publié le par Aimela

Cela fait des années que je suis dans mon petit atelier de quartier. au début nous n'étions pas nombreuses  eh oui , il n'y avait que des filles et on s'appelait les siphonnées de l'écriture . Depuis  deux ans l'atelier s'étoffe et des hommes sont venus , c'est une véritable ruche maintenant et l'ambiance y  est toujours aussi  supère. Le texte que je vous présente aujourd'hui est de  Marie Chantal, elle est partie de l'atelier  mais m'a laissé son texte au cas où je voudrais comme aujourd'hui le mettre sur mon blog . Elle n'a pas internet et ne pourra pas répondre aux commentaires que vous voudrez bien laisser  mais elle me charge de vous remercier par avance .



La traversée  

 


Mes pieds sont fatigués

Mon voyage est plein d'embûches

Roule ta caisse Berte


Après le voyage au Havre où j'ai pu admirer l'immensité de l'océan mais surtout curieusement une plage de galets, je n'avais jamais vu cela.


Des galets à perte de vue, tous différents des uns des autres; bref, magnifiques. Pas de mots assez beaux pour les décrire.


Ramenés sur cette plage ! Et pourquoi cette plage en particulier? Pour moi il y a un vrai mystère !


Ils sont venu d'où ?


Ils ont tous une couleur et une texture si différente que je ne peux et n'ose les regarder !

Embûches sur embûches sur cette plage. a! pas moyen d'y poser Sa Majesté mes fesses, trop tendres pour cet endroit !


Mais, tout de même, que c'est joli !


Alors petite, roule ta pauvre caisse, Berte, et regarde la beauté de ce site.!

Tu n'es vraiment rien qu'un grain de sable sur cette plage.


Mes yeux sont éblouis,

Mes pieds sont fatigués


Merci pour les merveilles que tu nous donnes! ... ... ....


Marie-Chantal 21- 12- 06 -

Partager cet article

Repost 0

Départemental slam

Publié le par Aimela

Voici le Défi d'abeille  n°3 de la Ruche :

Thème : DEPARTEMENT

 


Je ne suis pas très doué en poésie, c'est en slam que j'ai écrit mon département.
Normands, normandes  pardonnez moi de ne pas être aussi bons que vous  dans les mots  mais sachez tout comme vous j'adore ma Normandie 

 



Départemental slam 
 


 

Si l'Orne ma bercée c'est dans le Calvados


Que vieillissent doucement mes os .


Dans la cité de Guillaume le conquérant


Je passe le plus clair de mon temps.


Je n'y fais point de pâtisserie


Pas plus que tapisserie


Celle de Mathilde est à Bayeux.


Comme l'andouille de Vire


Je ne peux que faire rire .


Je vous avais prévenu


Pas douée en poésie, Il n'y a même pas de vers


Et pourtant dans le département ce n'est que vert.


Les vaches de stone et Charden y font leur lait,


Qu'elles envoient à Pont l'Eveque et Livarot


Deux fameux fromages qui font un peu ombrage


A leur frère le camembert né dans l'Orne.


Je ne pense pas qu'avec ce slam, je ferai mon beurre


Trop lourd , il me tient aux tripes,

Celles Caen bien sûr
sont les meilleurs


Ne croyez pas que seule ma ville me ravit


A la mer aussi , je souris


De temps en temps près de la Manche


Avec le vent Je m'épanche.


Point de lassitude dans ce département


La mer est comme les cieux changeants.


Contrairement à sa voisine Deauville


Où les stars se font les planches


L'Adorable petite ville d' Honfleur


Telle une sauvage petite fleur


Nous séduit le printemps et l'automne de sa bohème


L'été , trop de monde use le petit port


Et moi je me réfugie en Suisse ... Normande


Ben oui, on a des montagnes , pas que des plaines


Et puis le bocage, il y a même le pays d'auge


Où est enterrée une sainte dans sa basilique


Si elle est jolie, je n'ai point d'affinité


C'est pas là que je passerai l'éternité


Mais à Cabourg, encore la mer


Plage aux romantiques,


Elle en fait un cinéma


Moi j'y rêve prince charmant


Malheureusement lui me fait la nique


J'aimerai voir ailleurs si c'est beau


Mais ma région me le refuse


De mes mots, je la blesse


Mais elle telle une maman me pardonne


Car Elle sait à qu'elle point, je la l'adore.



 21 mai 2009 


Publié dans Mes- Poèmes-et-slams

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>