Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

M'dame Danslamouise

Publié le par Aimela

Voilà ma petite participation  au défi avec mes remerciements à mon amie Annick qui m'a aidée sur ce coup 

 La Communauté " Ruche de beaux mots "
lance son Défi n° 8

Thème : " EN CHANSON "

Bee movie - drôle d'abeille


 

M'dame Danslamouise


pastiche de Madame la Marquise

de Ray Ventura

 

 

 

 

 

Allô allô Nico !


Quelles nouvelles?


Plus d'flouze depuis longtemps


Au bout du fil


Je vous appelle


Que mangerai je demain midi ?


 

 

Tout va tres M'dame Danslamouise


Tout va très bien, tout va très bien

Pourtant il faut, il faut que Je vous dise

On déplore un tout petit rien


Une bagatelle , une bétise


La mort de votre pauvre prime


Mais à part ça , M'dame Danslamouise


Tout à une fin , tout à une fin !



 

 

Allô allô Nico !


Quelles nouvelles?


Ma petite prime disparue ?

Expliquez-moi

Mon nain fidèle


Comment celas'est-il produit ?

 

 

 

Cela n'est rien, M'dame Danslamouise


Cela n'est rien, tout va très bien.


Pourtant il faut, il faut que je vous dise,


On déplore un tout petit rien :


Elle a disparu avec les usines
 

A l'autre bout de la Chine
 

Mais, à part ça, M'dame Dansmamouise 

Tout à une fin, tout à une fin.


 

 

Allô allô Nico !


Quelles nouvelles?


Mes usines parties en Chine


Expliquez-moi


Mon nain fidèle
 

Comment cela s'est-il produit ?

 

 

 

Cela n'est rien, M'dame Danslamouise


Cela n'est rien, tout va très bien.


Pourtant il faut, il faut que je vous dise,


On déplore un tout petit rien :


Si votre usine est partie


C'est qu' la main-d'oeuvre y est moins chère


Mais à part ça , M'dame Danslamouise


Tout à une fin , tout à une fin !



 

Allô allô Nico !


Quelles nouvelles?


La main-d'oeuvre y est moins chère


Expliquez-moi


Mon nain fidèle
 

Comment cela s'est-il produit ?

 

 

 

 

 

 

Eh bien ! Voila, M'dame Danslamouise


Apprenant que j'arrivais

A pein' fut-il rev'nu de sa surprise
 

Que M'sieur l' patron s'est barré
 

Emportant tout avec lui


Machines, matériaux et fric


Mettant les ouvriers dehors

 

Il n'a rien à faire des flics

 

Son oseille dans les coffres dort

Lui vit bien dans son paradis


Ne vous laissant que des radis


Mais, à part ça, M'dame Danslamouise

Tout à une fin , tout à une fin !

 

Publié dans Mes- Poèmes-et-slams

Partager cet article

Repost 0

Bagarre de fruits

Publié le par Aimela



La Communauté "Ruche de beaux mots"
lance son Défi n° 9
 
Thème : " FRUITS & LEGUMES " voilà ma participation :
 


Bagarre de fruits

Il était une fois quatre clémentines parties en vadrouille, fatiguées par leur long voyage, elles décidèrent d’élire domicile dans une assiette blanche. Cela n’a peut-être pas d’importance pour vous mais je le dis quand même... Il faut décrire ce que l’on voit a dit l’animatrice. Ce n’est pas de bon coeur mais j’obéïs. Pour une fois me direz vous ... les miracles existent de temps en temps...


Elles étaient toutes pimpantes ces demoiselles dans leur robe orangée. Elles se partageaient leurs chez elles en bonne harmonie, jamais un mot plus haut que les autres d’ailleurs elles parlaient toujours en choeur. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, lorsqu’une intruse en la personne de l’orange fait son apparition.


Orange - Que faites vous chez moi ?


Les clémentines - Où as tu été cherché cette connerie ? Ici chez nous, nous sommes arrivées avant toi et nous te prions de dégager.

Orange - C’est ma maison les filles, je veux bien vous loger quelques temps mais vous payez votre loyer.


Les clémentines - Cela ne va pas non. Et avec quoi en plus ? On n’a que des pépins.


Orange - Je ne veux pas le savoir, moi aussi j’en ai. Alors ouste dehors...

Une bagarre s’engage, orange pousse une clémentine en dehors de l’assiette, les autres voulant l’aider, tirent orange comme elles le peuvent, difficile, vu qu’elle est ronde, tout en hurlant et pleurant. C’est qu’elles résistent ces petites, Petites oui mais costaudes comme la pub, dont elles ont vu un jour à la télé, les images... Trois pommes rouges passant à coté et entendant le vacarme, entrent.


"Police" dit l’une d’elle, Que se passe t’il ici ?


Clémentines - Madame l’agent c’est orange qui veut nous piquer notre maison.


Orange - C’est faux, ce sont-elles qui squattaient pendant que j’étais partie acheter des chocolats pour Noël.


Pomme - Calmez vous toutes car sinon vous finirez ainsi que moi dans l’estomac des humains...

Trop tard, les humains sont passés et ont tout mangé, ils n’ont laissé dans l’assiette que les épluchures et surtout les pépins, ils en ont déjà plein la tête.

Publié dans Mes-textes-proses

Partager cet article

Repost 0

Un cygne ( Catherine)

Publié le par Aimela

 Un petit poème   d'une de mes amies  d'écriture de mon quartier, elle non plus ne pourra pas vous remercier pour les commentaires que vous ferez sur son  texte car elle n'a pas d'ordinateur   mais je le ferai à sa place.



  

  Un cygne

 

C'était comme un signe

Qu'elle avait laissé avant de partir.

C'était comme un cygne blanc

Sur le rivage de l'avenir.

 

Partir et laisser un amant heureux,

Signe d'amour flambant les yeux.

Désir inavoué, plaisir reçu,

Dans les draps de l'envie vécue.

 

Un homme, une femme ont tracé leur vie,

Ont porté la flamme de l'amour, réunis.

 

Partir, peut-être, mourir

Mais d'aimer et de partager

Avec l'autre l'éternité.

 

C'était comme un signe,

Trace d'un baiser donné,

Les lèvres entrouvertes

Sur le rouge de la passion

 

Baiser volé, caresse d'un soir

Et partir avec espoir

Sans parler de la couleur noire.

 

C'était comme un signe

Les sens en éveil comme un matin.

Le soleil trop chaud et ce câlin

Qui ne donne plus envie de partir

Mais, mon amour, qui nous ouvre

Les portes de l'avenir sourire.

 

Que notre soif d'amour, de volupté

Et de caresses nous transportent.

Nous avons à vivre, sans nous déchirer,

Sans nous dés-aimer

Pour ne pas tenter de te faire ce signe

Et te laisser avant de partir .

 

Catherine

 

 

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>