Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le patron

Publié le par Aimela

JUPITERIMAGES-05500234-153047 Limage trouvée sur le net, si elle est protégée, prévenez moi, je la retirerai


ACTE D’UNE VIE



IL est 20h , le mari rentre chez lui et s’installe. Le couvert n’est pas mis.


Le mari

 C’est quoi ce bazar ? Il est 20h et le couvert n’est pas prêt.


La femme

Je n’ai pas eu le temps.


Le mari

Tu sais que je rentre tous les soirs à cette heure et que je mange aussitôt. Tu le sais, non ?


La femme( embarrassée)

oui, mais...


Le mari

Je veux que tous les soirs, tout soit prêt lorsque j’arrive.


La femme

Ce n’est pas toujours possible.


Le mari

Tu te moques de moi. Tu n’as rien à faire dans la journée et tu ne trouves pas le temps d’être à l’heure.


La femme

Mais j’ai...


Le mari

Oui, tu ne fais rien, comme d’habitude. As tu appelé le chauffagiste, au moins ?


La femme

Non, j’ai oublié.


Le mari

Oublié ?  Elle a oublié. Est-ce que tu n’aurais pas oublié ton nom, par hasard ?


La femme(un peu repliée sur elle même)

Mais...


Le mari (lui coupant la parole)

Mais, mais, mais... Tu n’as que cela dans la bouche. Tu ne sais rien dire d’autre. Tu es vraiment une nunuche, ma pauvre fille.


La femme

Je ... je... je ne suis...


Le mari

Si tu en es une et ne m’interréponds pas quand je parle. Tu sais que j’ai raison.


La femme

Bien... Mais j’aimerai te dire...


Le mari

Quoi ? Tu n’as rien à dire, je suis le patron et j’entends bien le rester. Tu m’as bien compris ?


La femme

S’il te plaît, écoutes moi, j’ai quelque chose à te dire et c’est important. Je t’en prie.


Le mari

Fais vite, j’ai faim.


La femme

Je n’ai pas fait le repas et ce soir, tu mettras ton couvert tout seul car je pars. J’en ai marre de toi.


Le mari( incrédule)

Marre de moi ? Elle est bien bonne celle la. C’est qui, qui fait tourner la maison par mon travail ?


La femme

Au cas où tu ne le saurais pas, moi aussi je travaille.


Le mari( ironique)

Quel travail ? Le ménage, la cuisine, quelques papiers administratifs... Quand tu y arrives. Le reste du temps, tu regardes la télé et rencontres tes copines. Tu parles d’un travail.


La femme( se redressant un peu)

Ah oui ! Pour toi, je ne fais rien d’autre. C’est sûre mais passes plus de temps ici et tu verras que ce n’est pas le cas. De toute façon, tu ne pensesqu’à toi et moi, je suis ton souffre douleur.


Le mari

Tu es vraiment malade. Qui t’a monté la tête avec des idioties ? Ta mère ?


La femme

N’accuses pas maman, elle n’y est pour rien dans ma décision de partir.


Le mari

Ce n’est qu’une blague, ta décision et si cela n’en était pas une, tu reviendras, vite fait, tu ne pourras pas te débrouiller sans moi.


La femme

Penses ce que tu veux, moi ,je pars et je demande le divorce.


Le mari( commençant à s’affoler)

Tu ne peux pas partir, tu n’as pas de logement.


La femme

Si, j’en ai un, avec de quoi payer les loyers. Tu vois, j’ai pensé à tout. Moi qui suis à tes yeux, une potiche.


Le mari( effondré)

Excuse moi de ce que je t’ai dit ; je ne le pensais pas. On va parler et puis tu resteras, n’est ce pas ?


La femme

Il est trop tard pour parler, j’ai essayé plus d’une fois de te faire comprendre ce que je ressentais mais tu étais obnubilé que par toi et maintenant, je pars.


Le mari( à genoux)

Je t’en prie, restes. Je t’aime, moi. Je ferai ce que tu voudras mais restes... Ne m’abandonnes pas.


La femme( chargée de valises)

Si je pars. Ce n’est pas la peine de me retenir. Tu comprends, j’en ai marre de subir tes vexations, ton despotisme, de toi, tout simplement. Adieu, maintenant, je suis libre, tu entends, je suis libre, libre, libre...

 

2005

 

Partager cet article

Repost 0

Fragonnard

Publié le par Aimela

  250px-Fragonard, Inspiration

 

 

Jean-Honoré Fragonard (5 avril 1732, Grasse - 22 août 1806, Paris) est un des principaux peintres français du XVIIIe siècle.
Jeune fille ( Fragonnard)



Jean Honoré est fils de Marco Fragonard, garçon gantier, et de Françoise Petit. Après le décès à dix mois de son petit frère Joseph, il restera enfant unique. Jean Honoré Fragonard quitte sa ville natale à l'âge de six ans pour s'installer avec sa famille à Paris, où se déroulera la plus grande partie de sa carrière.

 

L'escarpolette - Fragonnard

 

 


Les dispositions artistiques de Fragonard sont précoces et après avoir quelque temps travaillé avec Jean Siméon Chardin, il entre, à l'âge de 14 ans, dans l'atelier de François Boucher. C'est grâce à lui que le jeune Fragonard affirme ses dons. Boucher le présenta bientôt au prestigieux concours du prix de Rome dont il remporta le premier prix en 1752. Il entra alors durant trois années à la haute école des élèves protégés alors dirigée par le peintre Carle Van Loo. Fragonard part ensuite pour l'Académie de France à Rome en compagnie de son ami Hubert Robert (un autre peintre ayant remporté le prix de Rome).

 

 

La liseuse( Fragonnard)

 


Il se distingua d'abord dans le genre sérieux et donna en 1752 son tableau de Jéroboam sacrifiant aux idoles (Paris, École de Beaux-Arts) qui fut justement admiré. C'est ce tableau qui lui fit gagner le prix de Rome. Mais, désespérant d'atteindre au premier rang dans ce genre, il le quitta pour le genre érotique, dans lequel il obtint le plus grand succès, il devint bientôt le peintre à la mode, et amassa une grande fortune que la Révolution française lui fit perdre. En 1773, le fermier général Pierre-Jacques-Onésyme Bergeret de Grandcourt lui proposa d'être son guide pour un voyage en Italie, puis en Europe centrale. Bergeret de Grandcourt était comte de Nègrepelisse, et l'itinéraire du voyage, à l'aller, passa par cette localité, où la petite troupe de voyageurs y séjourna une quinzaine de jours. Fragonard y dessina le château, propriété de Bergeret.  Par la suite, Fragonard, fut nommé l'un des conservateurs du Musée du Louvre par l'Assemblée nationale.


En 1805, Fragonard est expulsé du Louvre par décret impérial. Il s'installe alors chez son ami Veri, au Palais Royal. L'année suivante, il décède, apparemment terrassé par une congestion cérébrale.


 

 

 

 

 

billet-doux-fragonard

                           Le billet doux

 

 

 

 

Si vous avez envie d'en savoir plus  allez sur wikipédia  où j'ai copié cet article

Partager cet article

Repost 0

Un petit retour

Publié le par Aimela

Un petit retour en douceur  en attendant mieux. il y a bien longtemps j'ai essayé l'aquarelle malheureusement, cette technique n'est pas mon truc , trop déchets. j'ai tout  jeté sauf celle ci...

 

PICT0285

                                      aquarelle

 

 

 

Elle me semble  potable pour vous la montrer . je vais  continuer la peinture sur soie

 


Peinture pour enfants          tableau pour enfants ( soie)

 


 


 

PICT0480

 reproduction d'une oeuvre de Dali  ( peinture tissus  sur doublure)

 

 

 

 

 

sur tissus et peut-être reprendre le pastel , je ne sais pas...Je suis un peu ,voir beaucoup, perdue sur le cours de ma vie.

Publié dans Mes-"oeuvres"

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>