Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dali (fin)

Publié le par Aimela



 Une petite explication de la toile:
Rêve causé par le vol d'une abeille autour d'une pomme-grenade une seconde avant l'éveil

1944, un exemple-clé de transcription surréaliste d'un rêve

La seconde guerre mondiale


Son séjour en Virginie - Sa radiation du groupe surréaliste

le peintre quitte Paris pour le sud-ouest de la France. A partir de cette année, Dali s’écartera totalement du surréalisme. Puis très peu de temps après, Gala et Dali quittent à nouveau l’Europe et vont s’installer en Virginie, pendant toute la durée de la guerre. La période américaine de Dali fut des plus activ; Il y écrit La vie secrète de Salvador Dalí et travaille pour le cinéma, le théâtre, l'opéra et le ballet. Des années quarante datent des œuvres aussi importantes que Autoportrait mou avec lard grillé, Corbeille de pain. Le peintre menant la grande vie et fondant sa réussite sur le fait qu’une nouvelle classe fortunée se créait. En collaboration avec le Duc de Verdura, Dali réalise ses premiers bijoux, inspirés de ses souvenirs nostalgiques de la Renaissance. C'est ainsi qu'il crée une broche en or avec émeraude et alexandrite"le cygne de Léda" , puis à l'aide d'une pépite d'or de rubis et diamants,émeraude il crée "le coeur royal" , puis "l'oeil du temps et une montre en or " l'éléphant spatial".

C’est à la suite de ces événements que Breton dénonça l’esprit un peu trop « commerçant » de Dali. En conséquence Dali est radié du groupe surréaliste.


En 1942, les rapports de Dali avec le monde de la photographie vont être très fructueux. L’artiste s’intègre parfaitement dans la société new-yorkaise ; il réalise pour la Knoedler Gallery de nombreux portraits de personnalités américaines. A noter également son activité intense dans le domaine du théâtre


Hiroshima et l'ère nucléaire

L’explosion de la bombe atomique à Hiroshima marque le début de la période « nucléaire » ou « atomique » de Dali, nous sommes en 1945. Puis Dali et Walt Disney commencent à travailler au projet d’un film d’animation (Destina), qui ne sera jamais mené à bien. Avant de regagner l’Europe et de s’installer définitivement à Port Lligat, en 1948, Dali illustre trois grandes œuvres dont Comme il vous plaira de Shakespeare. D evenu l'un des peintres les plus célèbres du moment, il rentre en Europe en 1948 et fait de longs séjours dans sa maison-atelier de Portlligat.


L'après-guerre


l'Histoire, la Science et la religion thématique de son inspiration


Pour Dali commence une nouvelle étape au cours de laquelle il tirera son inspiration des grands thèmes de la tradition occidentale. L’élément religieux fait irruption dans l’oeuvre du peintre en 1949.

Au cours de l’année 1958 et de la suivante, Dali étudie à fond les peintres du passé (en particulier l’oeuvre de Velasquez) ainsi que les thèmes religieux et historiques occidentaux. Il se lance aussi dans l’art « optique », recherchant sans trêve des effets et des illusions d’optique.

l'histoire et la science deviennent la thématique centrale d'une bonne part de ses œuvres, de grand format pour la plupart. Il peint alors certaines de ses toiles les plus célèbres: Christ de saint Jean de la Croix, Galathée aux sphères, Corpus Hypercubus, La découverte de l'Amérique par Christophe Colomb et La cène.

Le 8 août 1958 Dali et Gala se marient à la Chapelle des anges en Espagne. En mai 1959, Dali rend visite au Pape Jean XXII au Vatican. En décembre, il présente au Palais de Glace l’Ovocipède, moyen de transport révolutionnaire consistant en une sphère de plastique creuse pouvant contenir un passager.

"le véritable peintre c'est celui qui est capable de peindre des scènes extraordinaires au milieu du désert vide"

En 1963, Le mythe tragique de L’Angélus de Millet est publié trente ans après que Dali l’eut achevé. Au mois de mai de l’année suivante, se fut la publication du Journal d’un génie. Puis en septembre, une grande rétrospective de Dali a lieu à Tokyo.

Les événements de mai 1968 « Là où passe la révolution culturelle doit pousser le fantastique ».

, Ils offrent à Dali l’occasion d’écrire son tract "Ma révolution actuelle", dans lequel il présente comme une vertu l’opposition à la culture bourgeoise ; L’année suivante, il publiera des Métamorphoses érotiques, qui est l’un des sommets de la méthode paranoïaque critique. Puis il se relance dans la publicité en réalisant des affiches publicitaires pour Perrier sur le thème de la soif, et pour les chocolats Lanvin. Il crée enfin un flacon d'un kilo de cristal pur retaillé et poli à la main. Il fut présenté au public le 26 Octobre1983, au musée Jacquemart-André à Paris.

Puis Dali s’intéresse particulièrement à l’holographie . En 1972, à lieu une exposition d’hologrammes à New York. En août de cette même année, Dali annonce qu’il fait don de toutes ses œuvres (les siennes ainsi que celles d’autres peintres en sa possession) à l’Etat espagnol. L’année suivante, Dali présente son premier Chrono-hologramme. Puis à New York, la Knoedler Gallery ouvre une salle holographique dalinienne.

Le 28 septembre 1974 a lieu l’inauguration du Teatro Museo Dali ; après dix ans d’efforts, Dali a finit par obtenir son musée, un endroit qui reflète très précisément sa vision. Encore aujourd’hui peu nombreux sont les visiteurs qui ne sont pas surpris et fascinés par ce qu’ils y trouvent...

La dernière passion de Dali fut la peinture stéréoscopique en 1975, et il présenta sa première œuvre hyper stéréoscopique à New York en 1978.


finir le travail sacré ... celui qui a tant créé l'imaginaire, le fantastique

Pendant la dernière partie de sa vie, Dali fut comblé d’honneurs, notamment en 1972, il fut élu membre associé étranger de l’Académie des Beaux-Arts de l’Institut de France. Mais sur le plan personnel, ce furent pour le peintre de tristes années. Il souffrait de divers troubles, Dali et Gala se remettaient lentement d’une maladie contractée pendant l’hiver 1981 à New York. De plus, Dali était terrifié par la mort. Sentimentalement, il était aussi de plus en plus isolé, et ses relations avec Gala se détérioraient sans cesse. Elle restait cependant le centre de l’univers émotionnel du peintre le 10 juin 1982, Gala mourut à Pubol . Dali en fut très affecté.


Dali part le 10 juillet pour le château de Pubol, où il décida de se retirer. Il y poursuivit son activité de peintre, qu’il abandonnera définitivement au début de 1983, sa dernière œuvre fut La queue d’Aronde. Au cours des années qui suivirent, il sera victime de plusieurs crises cardiaques, ce qui aggravera considérablement son état de santé. Salvador Dali mourut le 23 janvier 1989 à la Torre Galatea de Figueras à la suite d’une nouvelle crise.Selon sa volonté, il est enterré près du théatre-musée Dali.

Bibliographie ; Musée Dali Figueras - Journal d'un génie adolescent par patrick Gifreu ed.Anatolia/le Rocher.

 

D'autres toiles de Dali

 

Atavisme au crépusculeatavisme au crépuscule

 

Dali( 1)Je ne connais pas le titre de cette toile

 

Jeune fille à la fenêtrejeune fille à la fenêtre

 


 


 




Partager cet article

Repost 0

Dali

Publié le par Aimela

 



J'adore la peinture, et mes goûts à ce sujets sont très vastes,vous  pouvez le voir  de temps en  temps  dans mon blog. aujourd'hui , je vous reparle de mon peintre préféré: Dali. Certes toutes ses oeuvres ne me plaisent pas mais dans l'ensemble c'est lui qui a le plus grand nombres de toiles qui me font rêver . 




Salvador Dali

" Les tubes de peinture nets et brillants contiennent un tas d'espérances pour moi.... Je les caresse de mes mains tremblantes d'émotion, comme doivent le faire les amoureux.... Je me vois déjà jouir de la peinture.... Commencer...le travail sacré de celui qui crée". C'est ce qu'écrit Salvador Dali , à l'âge de 15 ans, dans son journal intime. La première guerre mondiale venait de se terminer.

 

 

Salvador , la palingénésie du frère disparu

 

Salvador Felipe Jacinto Dali est né le 11 mai 1904 à Figueras, petite ville de la province catalane de Gérone située dans le nord de l’Espagne. Il était le fils de Felipa Doménech et de Salvador Dali notaire de Figueras. On disait de son père que c’était un homme autoritaire et qu’il avait causé la mort du frère aîné de Dali, appelé également Salvador, né en1901 et décédé deux années plus tard. Les parents de Dali furent très troublés ; par la suite ils comparèrent les deux enfants et habillèrent Salvador avec les vêtements de son aîné, lui donnant les mêmes jouets et le traitant comme la réincarnation de leur fils mort et non comme un individu à part entière.

 

Dali fit sa scolarité à Figueras où il apprit peu mais qui lui laissa certaines images (comme l’Angélus de Millet, dont une reproduction était accrochée au mur, ou les cyprès qu’il voyait par la fenêtre de la classe) qui réapparaîtront souvent dans ses peintures. Dali reçut aussi les encouragements d’un ami de son père, Pepito Pixtot dont le frère, Ramon, était un peintre impressionniste qui vivait à Paris et était connu de Picasso. L’intérêt de Dali pour l’impressionnisme cède le pas à une recherche dans le domaine de la couleur. A quatorze ans, pendant l’été de 1918, Dali présenta publiquement ses premiers tableaux dans une exposition des artistes locaux au Théâtre municipal de Figueras.

 

L'école des beaux-arts de Madrid

 

 

Son exclusion

 

Salvador Dali en 1922, entre à l'École des beaux-arts de Madrid. Pendant son séjour à la Residencia de Estudiantes, il se lie d'amitié avec le poète Federico García Lorca et le cinéaste Luis Buñuel, avec lesquels il mène à bien de nombreux projets artistiques d'avant-garde.

 

D'abord influencé par le futurisme, puis par le cubisme en 1925. Il fut exclu un peu plus tard pour un an pour indiscipline. Pendant cette période il est influencé par les futuristes italiens et Eugène Carrière ; il peint des toiles cubistes dans sa chambre. C'est à cette époque que Breton a constitué, avec Picabia, Max Ernst et Man Ray le premier groupe surréaliste parisien.

 

Après son retour à l’Ecole (mai), il montre de plus en plus d’intérêt pour le cubisme. Dali était à la recherche d’un style capable d’exprimer son moi le plus profond, mais il ne l’avait pas encore trouvé. En avril 1925 c’est le premier séjour de Lorca, pour qui Dali ressent une amitié et une complicité grandissante, à Cadaqués. Alors qu’en novembre, c’est la première exposition personnelle de Dali qui se déroule à la Galerie Dalmau à Barcelone, à l’occasion de laquelle Picasso et Miro commenceront à s’intéresser à ses travaux.

 

En avril 1926, Dali fit son premier voyage à Bruxelles et à Paris, où il rendit visite à Picasso qui fut très impressionné par les œuvres qu’il lui montra. Dali est définitivement exclu « volontairement » de l’Ecole des Beaux-arts, une semaine avant les épreuves pour l’obtention du diplôme; Son père est contraint de subvenir à ses besoins d’artiste, donc de poursuivre ses études à Paris. Dali commence à accomplir son service militaire en février 1927.

 

De cette époque datent quelques-unes des œuvres qui feront de lui l'un des plus hauts représentants du Surréalisme, tel Le grand masturbateur, Le spectre du sex-appeal, Le jeu lugubre et Persistance de la mémoire.

http://pagesperso-orange.fr/art-deco.france/dali.htm

Partager cet article

Repost 0

Chaperon Mijoty

Publié le par Aimela

La petite  fabrique d'écriture a accepté ma demande  de faire partie du groupe. Je la remercie  infiniment . Voici mon premier texte  écrit pour   son  défi

 


 

Coloriage

 

 

Pour ce nouveau jeu, il vous faudra donner des couleurs et des pensées à Mijoty

 

Vous pouvez la colorier pour de vrai et nous dire ce qu'elle en a pensé, ou seulement nous raconter comment vous l'auriez fait si elle s'était laissée faire...

 

Mijoty consentante ou rétive, à vous de choisir.

 

 

101103 Solyzaan Mijoty

  http://galeriesolyzaan.over-blog.com/article-la-sorciere-mijoty-60221766.html

 

 

 

 

Chaperon Mijoty

 

 



 

Mijoty

  Stop ! Qu'est ce que tu me fais là ?

 

L'auteur

Tu le vois, je t'habille . Là je pose de la couleur sur ton visage.

 

Mijoty

Non pas le visage, déjà que tu as peint mes habits en rouge et rose. As tu déjà vu une sorcière habillée de cette couleur ?

 

L'auteur

  C'est vrai, les sorcières sont toutes noires. Tu vas lancer une mode. Tu es jolie, attends je vais chercher un miroir mais avant, il me faut faire ton visage

 

Mijoty

Ah non alors ! Tu es capable de le faire en noir déjà que tu as peint mes cheveux en jaune.

 

L'auteur

Ben oui avec le rouge c'est super et puis pourquoi toujours du sombre , C'est si triste. Toi tu es comme mes humeurs, joyeuse et gentille.

 

Mijoty

Une sorcière est toujours méchante et puis de quoi j'ai l'air avec ces cheveux ? Personne ne me prendra plus au sérieux ainsi. On dit que les blondes sont des idiotes...

 

L'auteur

Merci pour moi car au cas où tu ne t'en serais pas aperçue, je suis blonde.

 

Mijoty

Justement, la façon que tu m'as coloriée le prouve. Et dire que je te faisais confiance.

 

L'auteur

Tu n'en as pas marre de râler , moi je te voulais gentille, joyeuse, En finir avec toi sur les clichés de sorcières méchantes et …

 

Mijoty

Tu as gagné seulement maintenant je suis le petit chaperon Mijoty. Tu vois le parcours ?

 

L'auteur( dubitative)

C'est vrai cela change.

 

Mijoty

Il ne te reste plus qu'à changer l'histoire car je ne tiens pas à finir dans l'estomac du loup.

 

L'auteur

Oui tu as raison, je vais tout effacer et recommencer...

 

Mijoty

Efface mais ne me colores plus, je suis mieux comme ça.

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>