Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Chant de tulipes dans un matin ensoleillé de printemps

Publié le par Aimela

 

Entrée du musée

 

Drôle de  titre  pour une "grande" oeuvre  que j'ai fait  dans l'atelier des beaux arts  au mois de novembre.  Comme d'habitude  nous avons regarder quelques toiles . La thématique du jour était les abstraits, je n'ai rien contre eux , seulement celles qui étaient présentes  au musée n'étaient pas de mon goût.  Ce ne sont pas des toiles mais des grands formats qui n'entreraient pas dans mon  appartement.  Un grand panneau   tout noir ou presque   car on voit quelques  couleurs fondus, dans le bas,  m'a  fortement  déprimé  mais  je me suis  inspiré de  son titre  à rallonge, je n'ai retenu que  Loire  de tout  ça. J'ai voulu moi aussi donné un très  long  titre  à ma peinture que si elle ne mérite pas le musée, au moins, elle apporte la joie , c'est quelque chose.

 

Au début, je trouvais qu'il y avait trop de rouge et de jaune

 

Photos de peintures et accessoires 008

 

 

j'ai ajouté du blanc

 

Chant de tulipes

 

 

De trop m'a t-on dit, j'ai remis du rouge

 

 

tulipes rouges et blanchesaccessoires 017

 

Elles sont belles mes tulipes n'est ce pas ?   Ce n'est pas tout , elles chantent très bien  le matin  ensoleillé de printemps. Vous ne les entendez pas ? Mince alors, c'est dommage.

Publié dans Mes-"oeuvres"

Partager cet article

Repost 0

Comédia

Publié le par Aimela

 

 

Il a toujours été là pour la protéger de ses peurs. Grâce à lui, personne ne pouvait voir ce qu’elle ressentait. Seuls ses gestes, ses attitudes dévoilaient ce que l’auteur voulait transmettre au public. Elle ? Elle n’existait pas sans lui.

 

Ce soir, pour la dernière fois ils ont joué la grande scène, elle s’est approchée du public et d’un geste vif ... l’a brisé.

 

Une larme a coulé doucement le long de sa joue de papier mâché. Qui l’a vue ? Personne ... tout le monde était en extase devant le visage radieux de l’actrice. Terminé pour lui, les rires, les applaudissements... Le rideau sur la scène restera fermé... Le masque n’a plus lieu d’être.

 

 


Ce masque est le mien puisque moulé sur mon visage

Publié dans Mes-textes-proses

Partager cet article

Repost 0

Mes parties de Cathédrale

Publié le par Aimela

 

  Une proposition sur la cathédrale   pour la petite fabrique d'écriture

 

Cathédrale 1

 

 


 

Mes parties de Cathédrale

 

Lorsque j'ai lu la proposition sur la cathédrale, je me suis demandée ce que j'allais bien pouvoir écrire. Je n'ai pratiquement rien fait de bien dans ma vie , enfin, rien qui puisse me porter aux firmaments. Certes, je fais partie d'une association, je peints, j'écris, je joue occasionnellement sur scène. Cela sera vite oublié, surtout par mes enfants et ma famille qui n'en ont rien à faire. Quand à moi ? Oui bof ! Pas mal mais cela ne bâtit pas vraiment ma cathédrale. J'ai pioché, dans mon passé.

 

Au premier abord là non plus, rien de bon. Vous allez me dire que je suis défaitiste ou que je manque de confiance en moi. Si je dis ça, c'est sûr qu'il y en a un ou deux d'entre vous qui va se jeter sur moi telles des proies pour me houspiller  ne vous cachez pas . hihi !  Je vous vois derrière votre écran , n'oubliez pas que je suis une sorcière... Je suis réaliste, je connais mes limites.

 

J'ai donc rangé cette proposition dans un coin de mon cerveau une nuit ou deux, le temps qu'elle fasse le tour pour récupérer les données de mon  cerveau...

 

J'aurai pu ne pas écrire sur cette proposition ou bien alors de ne pas mentionner le début de mes réflexions. Si je le fais c'est parce-que vous êtes des amis et puis c'est grâce à vous que ce texte est né. Vous êtes une partie de ma cathédrale. Sans vous je n'existe que peu mais un gros peu. Il ne faut pas exagérer non plus, j'ai ma fierté. Si j'ai du courage face à mes soucis c'est dans vos textes, vos images, vos gentils mots que je le trouve. Il y a eu des instants, des mois voir des années où tout était sombre , voir même mortel si j'étais suicidaire. Rassurez vous, je ne le suis pas. Je vous préviens, vous aurez la sorcière sur le dos encore un bon bout de temps

 

Vous allez me dire que c'est bien joli tout ça mais comment ai-je pu construire l'autre partie de ma cathédrale ? J'ai eu ma réponse en regardant la photo de mes parents, décédés, il y a bien longtemps. Ce sont eux qui m'ont transmis la force de faire front à n'importe quelles circonstances.

 

Cette cathédrale, je l'ai bâtie à partir de tout ça , jour après jour sur les coups durs, les trahisons, la maladie, avec comme arme, un nez de clown ou une grimace dans le miroir et ça … j'en suis fière et personne, oh non personne ne peut me l'enlever.

 

une des tours de la cathédrale

 


Publié dans Mes-textes-proses

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3