Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un jour ...mon rêve

Publié le par Aimela

Texte réédité 

                                                      

 

 

 

« J' had a dream », j'ai fait un rêve a dit un jour Martin Luther-king seulement il ne s'est pas réalisé de son vivant. Moi, je ne me souviens jamais de ceux que je fais lorsque je dors alors je les fais réveillée, c'est plus sûr, enfin j'espère qu'il se réalisera...

 

Avant, je rêvais pour le monde maintenant, je pense à moi, je deviens égoïste, j'ai bien le droit et puis c'est un si petit désir qu'un jour je m'envolerai... Destination la Russie, Saint pétersbourg, précisément. Je ne sais pas si ce sont mes lectures ou mon romantisme mais cette ville m'attire énormément.

 

Je me vois dans l'avion, approchant les nuages, je n'ai pas peur mais peut-être est-ce dû à ma curiosité ou mon exaltation, je ne sais pas mais qu'importe. Je me vois arriver à l'aéroport avec ma petite valise, je hèle un taxi pour l'hôtel. Ah ! Pas bien grand ni luxueux non, je cherche à me rapprocher des citadins dont je me sens si proche dans mon coeur.

 

Saint Pétersbourg est située au nord-ouest du pays sur le delta de la Néva au fond du golfe de Finlande. Elle a été fondée par Pierre le Grand en mille sept cent trois, capitale de l'empire russe elle est une des plus belles villes d'Europe par son architecture unique. Je me promène sur de larges avenues rutilantes d'ors et de couleurs, de grands ensembles architecturaux réguliers aux teintes délavées, de palais pastels décorés à mille facettes, bordés d'infinis canaux aux colorations métalliques. Je longe le musée de l'Ermitage anciennement palais d'hiver, immense bâtiment avec des colonnes, il se trouve sur une place avec une statue devant, je ne sais pas ce que représente la statue, je n'ai pas appris le russe , certes , j'ai regardé un peu sur le net avant de partir mais je n'ai pas noté, j'aurais du ...

 

Au bord de la Néva je longe la forteresse Pierre et Paul dont le clocher fuselé est recouvert d'or le reste est lui aussi imposant, massif, pas bon d'être enfermé dedans ... Je me repose dans ce que j'appellerai un bar mais il doit porter un autre nom. Dedans , une musique douce et nostalgique me comble d'aise. Je commande un café,quelques gâteaux . Quel goût lesgâteaux ? Je ne le dirai pas, déjà que je révèle bien des choses alors ce que je goûte est pour moi comme la musique d'ailleurs. C'est la seule que je peux écouter pendant des heures , les autres, m'indisposent au bout de cinq minutes... Je ne suis pas musique ... Il fait bon, je ressors et m'approche petit à petit de ce que je cherche . J'ai les pieds en feu mais il faut absolument que je voie cette église, il paraît qu'elle est la plus charmante de Saint Pétersboug : Saint Nicolas des marins. Nichée au creux des arbres, elle voisine avec le canal Griboiedova. Saint Nicolas n'est pas sans évoquer le couvent de Smolny dont elle reprend les couleurs blanc, bleu et or. Son clocher est détaché en avant de la façade. Matin et soir, un carillon mélodieux invite les fidèles à la liturgie orthodoxe. Beaucoup de canaux dans Saint Pétersboug. L'hiver est très froid, la Néva est en glace, beaucoup de patineurs s'élancent lorsqu'elle est bien solide sinon c'est la noyade assurée. Après avoir patiner, ils vont manger des soliankas (soupes ). Lorsqu'ils peuvent prendre un dessert, c'est souvent de la vatroushka( tarte au fromage blanc) et comme boisson vodka mais ce n'est pas celle qu'on trouve chez nous, la leur est très alcoolisée. Un verre et l'on se retrouve sous la table ... Que c'est beau, que je suis heureuse mais il faut que j'atterrisse et c'est devant mon ordinateur et surtout Google que je me retrouve attendant qu'un jour mon rêve se réalise, que je serai là-bas, à St Pétersbourg , admirer cette ville ...ville de lumières.


St-Nicolas de marins

 

Publié dans Mes-textes-proses

Partager cet article

Repost 0

C'est quoi ce bazar ? ( pour miletune)

Publié le par Aimela

 

Destroyer

J'étais très bien à roucouler avec Dante dans un restoroute dans le sud de la France lorsque un cataclysme nous est tombé dessus : des mots étranges écrits en guise de menu sur le tableau du fond . C'est quoi ce bazar, on ne peut pas nous laisser tranquilles un peu ? C'est vrai quoi Dante et moi fumions le calumet de la paix après une guerre interrompue entre nous, j'ai vu vermillon d'un coup. Moi qui suis pacifiste dans l'âme je me voyais sortir mon destroyer tout droit sortir de l’arsenal et vous assenez tous les mots vulgaires que je connais



Ne cherchez pas à m'aveulir avec votre herse déposée sur chacune de mes idées je vous les ferai avaler laryngé , laryngé, c'est quoi ce mot ? Existe ou pas , vous l'avez en double exemplaire . Non mais vous croyez quoi ? Que je vais me laisser ensevelir comme ça sans riposter ? Vous êtes bien mal tombés, je vais de ce pas retrouver mon Dante dans notre nid d'amour et votre tableau messieurs dames je le jette dans le Pacifique. Je sais, je sais que je ne suis pas facile et que j'en fais qu'à ma tête et là, je vous sers un texte aussi loufoque que moi .

 



Publié dans Mes-textes-proses

Partager cet article

Repost 0

Selon Jacques Pasquier

Publié le par Aimela

 

 Jacques Pasquier

Jacques pasquier

 

Au mois de décembre j'ai eu l'occasion " d'admirer" l'exposition de Jacques Pasquier  au musée des beaux arts . Etant de la région le peintre était là  pour nous expliquer les toiles et quelle déception pour moi . Il racontait ce qu'il  exprimait et non la manière  qu'il a procédé. Moi j'aime  mon propre ressenti et non celui du peintre. Une toile, j'aime ou ...pas  point barre . Que le peintre se sente heureux ou non  m'est indifférent . Il n'aurait pas été là, cela aurait été mieux  mais bon ... 

 

A la fin de l'exposition , nous avons fait un petit atelier où je me suis vraiment amusée. Pour tout dire ce fut la meilleur moment  de ma journée.  voici mes oeuvres.

 

Selon Pasquier

 

Selon Jpasquier 

 Pour voir les oeuvres de Jacques Pasquier c'est Ici 

Publié dans Mes-"oeuvres"

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>