Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sous la lune bleutée

Publié le par Aimela

Pour miletune

 Sous la lune bleutée

 

Sous la lune bleutée, deux êtres sont accrochés l'un à l'autre pour ne pas basculer

Les ombres fuyantes des feuilles laissent un goût d'angoisse sur une ligne jaune appliquée sur le sol. Ne pas se garer. Ils devraient en prendre acte. Ils dérangent la porte qui ne demande qu'à s'ouvrir... Ne pas doubler … Qui double l'autre ici ? Ils ont là accrochés, chacun à son portable pour ne pas disparaître totalement. Ces petites lumières dans la nuit est la preuve qu'ils existent .

 

S'accrocher à n'importe quoi ou à n'importe qui, L'un apportant à l'autre le point d'appui au cas où... C'est si fragile une vie. Un regard posé une seconde sur une porte sombre et c'est la fin, elle s'ouvrira sur l'infiniment inconnue de la mort .

 

Où est l'amour dans cette scène ? Nulle part. Ce sont justes deux corps, deux portables accrochés à l'instant. Il n'y a pas d'âme, il n'y a pas d'espoir . Ils sont là englués dans leur MOI intime sans le partager . Partager c'est aimer mais plus personne n'aime l'autre et là bas ...Au loin, voir très loin, les gens ne s'accrochent pas . Ils vivent libres de toute angoisse. Ils n'ont rien, ils ont tout ...

 


 

auteur : Bansky

auteur : Bansky

source >>> clic (modifié)

Publié dans Mes-textes-proses

Partager cet article

Repost 0

Joyeux Noël

Publié le par Aimela

Joyeux Noël

Je sais que ce n'est pas gai mais est-ce que Noël est joyeux pour les gens dans la rue de part le monde?

Est-ce que Noël est joyeux pour les enfants qui ont perdu leurs parents ou le contraire ?

Est-ce que Noël est joyeux pour les personnes seules?

Et pour tous ceux qui souffrent, est-ce que Noël est Joyeux ?

Les lumières, les gueuletons, les cadeaux et tout le tintouin.ne sont pas pour tous .

mais...

JOYEUX NOËL

Publié dans divers-et-contre-tout

Partager cet article

Repost 0

Absents

Publié le par Aimela

Absents

 

Absents 



Je ne vous parlerai pas d'absences qui font mal,

Elles me percent le coeur et me minent le moral.

Je ne voudrais  pas,  devant vous apparaître abattue;

Ce matin, cervelle en vrac , mes mots ont disparus.

je n'ai pu sortir que des a, o, e, i, u,  à peine bredouillés...

J'avais rangé des phrases dans mon crâne fermé à clef

Mais sous le sortilège d'une très méchante sorcière ;

A moins, que par tant de tristesse et d'une cuite sévère,

 Les noms , les verbes, les adjectifs se sont fait la belle.

Je  les ai cherchés mais d'un article, pas une parcelle.

 Je ne puis plus rien dire , ni écrire de mes souffrances,

 Elles me courent après, espérant un jour me dépasser.

 Insoumise, Je refuse de laisser faire, j'ai creusé l'abcès.

 Pourquoi expliquer l'inexplicable et jeter en pâture

 Les débris d'une vie que je ne veux voir en peinture ? 

 Je ne dirai rien , les morceaux deviennent poussière

 Je pleurerai  toute seule en faisant une prière

 Au grand patron pour qu'apparaissent les lettres de joie

 Joie que je vous ferai partager dans mes délires... ma foi.

 

2008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Publié dans Mes- Poèmes-et-slams

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>