Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Réveil douloureux

Publié le par Aimela

Réveil douloureux

Pour miletune

Le lendemain, à son réveil,Fulvio se demande ce qu'il fait là

C'est avec Héléna que je devrais être, c'est elle que j'aime

Alors qu'est ce que tu fais dans mon lit ?

Ah ! Tu es réveillé

Ben oui mon chou mais tu n'as pas répondu à ma question. Que fais tu dans mon lit la veille de ton mariage?

C'est ce que je me demande, je n'ai pourtant pas bu au point... Dis moi tous les deux, on n'a pas …

Ben si et crois moi tu as été efficace

Fulvio se gratte la tête à la recherche d'une bride de mémoire mais rien...

Je ne vois qu'une hypothèse, tu m'as drogué.

Non et quoi encore ? Pendant que tu y es, tu vas m'accuser de t'avoir aussi violé?

Pourquoi pas

Pauvre type, c'est toi qui m'a ramené chez moi après ta dernière soirée de célibataire mais à mon avis cela ne sera pas la dernière si ta chérie l'apprend.

Tu ne vas tout de même pas lui dire

Mais non mon gros bêta

Ah ! Je suis soulagé...

Tu ne devrais pas...

Je ne vois pas qui pourrait lui dire si tu ne le fais pas

Elle le découvrira dans son magazine « Nous deux »

Quoi ?

Ben oui, mon tendre et cher, les photographes sont passés te prendre en photo pendant que tu dormais.

Tu n'es qu'une garce

Et toi un gros porc Hypocrite. Tu croyais peut-être que tes ébats extra-conjugaux allaient se passer sans incidence ?

Sort de là et fous le camp

Pour commencer, je suis chez moi, je fais ce que je veux

Fulvio sort du lit , s'habille en vitesse et ...

Avant de te sauver tu me dois ma rémunération promise sinon les photos seront sur internet demain

Il sort son argent et le jette sur la fille

Sa... pe

Publié dans Mes-textes-proses

Partager cet article

Repost 0

Vieux schnock

Publié le par Aimela

Vieux schnock

Oui, oui, je sais, je suis très en retard pour envoyer ma lettre au père-Noël( c'est peut-être pour cela que je n'ai rien reçu ) mais ce n'est pas de ma faute. Je l'avais envoyée à Domi en décembre mais très occupée par toutes les fêtes, elle l'a laissé de côté, après, j'étais sur le Mont-St Michel et enfin,j'ai déposé le beau poème de Marie-Noëlle . Alors voilà, ma lettre me revient tout juste pour se poser comme un cheveu sur la soupe sur mon blog un mois après Noël.

Le père Noël est une ordure
Le père Noël est une ordure

Vieux schnock

Je t’ai déjà envoyé une lettre mais je n’ai reçu de réponse de ta part ni même un petit cadeau l’année dernière. Je ne voudrais pas dire, cela doit être un foutoir chez toi pour ne rien retrouver à moins que tu ais passé ton temps à boursicoter les dons que tu as reçu au lieu de prier pour que tout le monde reçoive un peu d’amour en ces temps difficiles.

On ne peut pas dire que tu brilles beaucoup en cette splendeur de Noël où les présidents parlent d’effort national à la place de la fraternité. Entre nous, ils me font vomir par tant d’ hypocrisie car c’est sûr, ce qu’ils veulent , ce n’est pas de la magie mais plus de richesses.

Je ne sais pas s’il y aura de la neige, il n’y en pas les autres années. Il n’y aura pas non plus ma famille trop absorbée par ses soucis ou ses petits stroumpfs ce qui est entre nous la même chose

Aujourd’hui, j’ai encollé à mon courrier une recette de Poupougnette, si tu ne sais pas qui sait, va voir sur internet,elle y est connue pour ses mets délicieux.Cela te changera des fayots de madame Noël qui te font péter. Je le sais car cela pue jusqu’à chez moi . Je n’aurais peut-être pas du écrire ça mais je suis franche et puis, je suis toujours fâchée de ton oubli de l’année dernière.

Je t’en prie père Noël, avant de prendre ton envol, fourre ta hotte de gentillesses, de joies mais cela ne fait pas le bonheur des marchands de tous poils qui cherchent à nous retirer le dernier sou dans des illusions.

Publié dans Mes-textes-proses

Partager cet article

Repost 0

L'indifférence (Marie Noëlle)

Publié le par Aimela

Mendiant dormant sur un banc
Mendiant dormant sur un banc

Aujourd'hui, je vous offre un petit poème de Marie-Noëlle , une des siphonnés de l'écriture qui sévit dans mon quartier, elle s'est inspirée des paroles de " les mômes " d'Edith Piaf. Elle n'a pas de net ni même d'ordinateur alors c'est moi qui répondrait à vos gentils commentaires.

L'indifférence

Je suis née dans la rue,

La rue a été mon école.

Toujours mendier et voler,

Je suis toujours seule.

Chaque jour se ressemble.

Je suis invisible,

Comme les autres enfants.

C'est nous les mômes,

Les mômes de la cloche.

Clochards qui s'en vont

Sans amis, sans proches.

C'est nous les paumés.

Les putains d'paumés

Qui s'en vont dormir dans l'horrible trou !

Derrière mon convoi,

Jamais on ne verra

Ni fleurs , ni couronnes.

Même pas une personne.

On s'en fout,

Ce sera mon plus beau jour.

Quand la mort me fauchera.

Cloches sonnez

Pour les mômes de la cloche.

Je serai chez moi enfin

Là où sera ma place

Parmi les gens comme moi,

Les mômes inconnues

Poussières, elles redeviendront poussières.

Marie-Noelle

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>