La mariée aux baskets ... rouges

Publié le par Aimela

 

 

 

La honte ! Mais pourquoi m'a t-il fallu chausser ces baskets et rouges en plus ? Tout avait pourtant bien commencé ce matin...



Levée tôt, le soleil brillait, avec à l'esprit du plus beau jour de ma vie, celui de mon mariage. Ma mère était présente et m'avait préparé un délicieux petit déjeuner pendant que je me douchais. Mes pensées balançaient entre l'angoisse d'une nouvelle vie et le bonheur complet d'être enfin avec mon amour. Après le déjeuner, un tour chez la coiffeuse ainsi que chez la maquilleuse pour me faire jolie, je le suis déjà sans tous ces fards inutiles mais je voulais en ce jour l'être encore plus. De retour, j'ai enfilé un collant, le jupon, la magnifique robe blanche que j'avais acheté à prix d'or à pronuptia; j'ai mis mes chaussures et oh stupeur ! Elles ont rétréci ou ce sont mes pieds qui ont gonflé ? Je ne sais pas, Ne sachant que faire et dans l'urgence, j'ai mis des baskets rouges, je n'aurais jamais pensé qu' à un moment ou à un autre il m'aurait fallu relever ma robe et que tout le monde remarque ces horreurs...

 

J'ai essayé, je vous jure que j'ai essayé mais vous voyez bien que cela sonne faux cette histoire de mariage, maintenant je vous dis ce qui s'est passé et pour de vrai...

 

C'est vrai que le soleil brillait, c'est vrai aussi que j'étais heureuse de me marier avec Loulou, entre nous ça gaze, ben oui, je ne parle pas très bien. Les belles phrases c'est pour les poètes et les grands écrivains, moi je m'amuse à raconter mes âneries. Je divague là, je vous explique la suite... Je n'ai pas de mère pour préparer mon petit déjeuner, j'ai pris un café sur le pouce, j'ai foncé sous la douche et c'est titine qui m'a aidé pour la coiffure. Le maquillage ? Surtout pas, je suis naturelle et je tends à le rester. Pour la robe, oui elle était blanche ,c'est Loulou qui me l'a demandé, pour ressembler à un mariage luxueux a-t'il dit , j'ai fait plaisir mais la robe, c'est chez Tati que je l'ai acheté. Que voulez-vous que j'en fasse après à part des torchons? Je me le demande. J'ai bien voulu céder pour la robe mais pour les chaussures sûrement pas. J'adore le rouge et je les veux de cette couleur, qu'importe si cela ne va pas bien avec la robe. C'est vrai j'aurais pu mettre de beaux escarpins à talons hauts mais je ne sais pas marcher avec ça moi. Je n'ai pas envie de me traller la figure, me dévisser la cheville et me retrouver aux urgences au lieu d'être dans les bras de Loulou... Vous parlez d'une nuit de noces, à moins que le vouliez mon Loulou  mais il est à moi et pas touche , heins !

 


 








 

Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

liedich 24/09/2010 08:27



bien raison, vivent les baskettttts et rouge de surcroit ! mais une drôle de louloute quand même la demoiselle : LOLOTTE... et son loulou, hi hi !



Aimela 24/09/2010 10:22



Complêtement imaginée cette lolotte , il fallait enventer sur une image . Merci  Liedich



Jakline 18/09/2010 09:04



 Bel humour !



Aimela 18/09/2010 11:39



Merci  Jakline



SYLVIE 17/09/2010 22:16



bonsoir jolie humour


je te souhaite une bonne soirée


et un bon w yend


bisesssssssssssssssss



Aimela 18/09/2010 11:41



Merci Sylvie de ton passage et de ton commentaire. Je te souhaite un bon week end



fabienne 17/09/2010 18:47



c'est ce qu'on appelle trouver chaussure à son pied :)))


bisous



Aimela 18/09/2010 11:44



on peut le voir comme ça Merci Fabienne et bises



Russalka 16/09/2010 09:41



C'est mignon, cette oscillation entre rêve et réalité, entre fausse explication et vraie explication.



Aimela 16/09/2010 12:57



Merci Viviane  mais en ce qui me concerne, les 2 sont fausses, pure invention sur cette image  proposée  chez les poudreurs . Bises



sophie 15/09/2010 17:12



Bien sûr ce n'est pas de tradition les baskets rouges mais l'essentiel n'est-il pas que ce mariage soit heureux?


Amitiés.



Aimela 16/09/2010 12:58



Je l'espère pour cette femme inventée de toute pièce . Merci Sophie



Solange 15/09/2010 01:21



Un texte très intéressant, tu as bien fait de le remettre c'est pas tout le monde qui l'a lu.



Aimela 15/09/2010 09:56



C'est vrai   que je l'ai déposé, il y a de cela 2 ans , depuis je me suis inscrite dans  des communautés. il est bon de le ressortir  surtout que  muse est partie en
vacances . Merci Solange



michel 14/09/2010 22:14



Tu as trouvé " chaussures à ton pied" et, c'est le principal


et, avec les baskets tu seras plus à l'aise pour mettre un coup de pied au c.. à ceux qui te critiqueront


Bravo l'artiste!! Bisous....michel



Aimela 15/09/2010 09:58



Hihihi ! Toujours le mot pour rire , merci Michel et bises



Nina 14/09/2010 12:26



Ah ! Le mariage et ses dépenses somptueuses !
Je n'ai pas eu des baskets rouges, moi, mais je n'ai pas dépensé des mille et des cent.
Ma robe (blanche et courte) je l'ai toujours et mes chaussures ont fait des années à mes pieds.
J'ai bien aimé ton texte !



Aimela 15/09/2010 10:05



Moi non plus, je n'avais pas de baskets  et ma robe, c'est une amie  qui me l'a donné  car je n'avais pas les moyens de m'en acheter 1 . c'est le passé . Merci  Nina



jacques26 14/09/2010 11:37



c'est avec plaisir que je lis encore cette nouvelle et vive la mariée


amitiés martine



Aimela 14/09/2010 11:51



Ben oui, tu vas finir par connaître des textes par coeur Je remets  de temps en temps  un texte passé il y a
quelque temps  en attendant que ma muse  veuille bien travailler ...un peu. en ce moment, elle boude  .
Merci Jacques de ta fidélité  et de ton amitié, reçois la mienne