J’habite ici, j’habite en ville ( SLAM) Cloclo

Publié le par Aimela

J'aime beaucoup le slam de Cloclo, c'est son premier en plus ,elle officie surtout dans une poésie plus classique . Pour l'illustrer, j'ai mis une photo que j'ai pris de sa ville( Nancy) mais en miniature à Eliancourt
J’habite ici, j’habite en ville
Mais je pars vite la campagne
Au pas de mon petit cheval
Loin de la rumeur infernale
Pour oublier mes maux
Pour retrouver mes mots
Mes mots d’hier, mes mots d’avant
Mes mots courants, mes mots savants,
Mes mots des villes, mes mots des champs !

Vivre seule au fond d’un champ de terre
Effeuiller une à une les fleurs du dictionnaire
En un souffle vider la flore des glossaires
Arracher dans les parcs les roses des parterres
Mais retrouver mes mots, tout comme avant
Mes mots savants, mes mots courants
Mes mots des villes, mes mots des champs !

Avant que ma vie ne foute le camp
Vivre tant qu’il est encore temps
Ivre des villes, ivre des champs
Au crépuscule des grandes villes
A l'ombre des pins centenaires
Vivre demain, tout comme hier
Prendre au tournant de mes tourments
La route la plus sage tourner la page
Changer mes rages en romances
Charger ma toile de nuances
Donner  de la sève à mes rêves
Donner des rythmes à mes hymnes
Faire de mes livres des romans
Offrir des armes à mes larmes
Et des nuits blanches à mes amants.

Mais retrouver tout comme avant
Mes mots d’hier, mes mots d’avant
Mes mots savants, mes mots courants
Mes mots des villes, mes mots des champs !

Du haut de mon clocher natal
Aux vastes champs du Natal
Jusqu’au parvis de Notre - Dame,
A Paname, à  Nancy ou ailleurs
Qu'importe si mon destin m'emporte
S'il s'arrête à la porte d'une église,
D'une mosquée, d'un temple, d’un désert
La vie est éphémère, je serai sous la terre
A six pieds de ma ville, à six pieds de mes champs
Des jardins de curés, des carrés de lupins
Des gamins de Belleville, des titis de Pantin.


J'habite ici, j'habite en ville
Je suis de nulle part,
Mais sauf erreur de ma part
J’ai encore droit à ma part
Même si je rêve de fleurs
Et d’un petit brin de bonheur
J’habite ici, j’habite en ville
Et je bats la campagne
Au grand galop de mon cheval,
Pour y chercher mes mots
Mes mots savants, mes mots courants
Mes mots d’hier, mes mots d’avant
Mes mots des villes mes mots débiles
Mes mots des champs, mes maudits chants !


J‘habite ici, j’habite en ville !

CLOCLO plume agile
http://profiles. yahoo.com/ cloclo540
 (puis cliquer sur page personnelle)

Publié dans Auteurs-amis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

michel 06/06/2008 22:17

la ville a ses avantages et ses inconvénients ,tout comme la campagne

Aimela 06/06/2008 23:11


Merci pour Cloclo Michel


Bora 05/06/2008 00:51

Superbe poeme..merci!

Aimela 05/06/2008 10:07



Merci Bora d'être passé lire le beau slam de Cloclo



cloclo 04/06/2008 19:53

Merci Martine de m'avoir honorée dans ton blog, j'attends à mon tour un petit poème de ta part pour le mettre dans le mien. bises et à bientôt. cloclo

Aimela 05/06/2008 10:14


Ne vas pas bousiller ton joli blog avec mes aneries de tous bords ( rires) Si j'ai mis ton slam c'est parceque  j'adore ton texte et le slam ( enfin pas tous) j'ai entendu l'autre jour une
horreur à la radio, je crois , c'est sûr que je ne le mettrais pas sur mon blog . Merci Cloclo d'être passée  


Claudie Becques (Clo) 04/06/2008 18:41

J'aime beaucoup aussi : il y a du rythme.
Bravo. Clo

Aimela 05/06/2008 10:16


Cloclo est très douée en poésie , là c'est son premier slam mais elle y excelle tout autant , Merci pour  Clo


scoobydu41 04/06/2008 15:50

joli texte!

Aimela 05/06/2008 10:17


Bonjour  Scooby et merci Pour Cloclo,