Comédia

Publié le par Aimela

 

 

Il a toujours été là pour la protéger de ses peurs. Grâce à lui, personne ne pouvait voir ce qu’elle ressentait. Seuls ses gestes, ses attitudes dévoilaient ce que l’auteur voulait transmettre au public. Elle ? Elle n’existait pas sans lui.

 

Ce soir, pour la dernière fois ils ont joué la grande scène, elle s’est approchée du public et d’un geste vif ... l’a brisé.

 

Une larme a coulé doucement le long de sa joue de papier mâché. Qui l’a vue ? Personne ... tout le monde était en extase devant le visage radieux de l’actrice. Terminé pour lui, les rires, les applaudissements... Le rideau sur la scène restera fermé... Le masque n’a plus lieu d’être.

 

 


Ce masque est le mien puisque moulé sur mon visage

Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

Violette Dame mauve 18/12/2010 09:27



Merci de tes écrits dans ma communauté.


Bon week-end


Amicalement


Violette



Aimela 18/12/2010 10:52



c'est à moi  de dire merci, il y a de  bien beaux écrits  sur ta communauté et je suis heureuse de participer .  Merci  Violette



michel 11/12/2010 08:35



C'est la retraite ??? oui, il peut pleurer, les temps seront "durs"


texte bref mais explicite


bises Martine


michel



Aimela 12/12/2010 10:31



non seulement, il est à la retraite mais il est cassé , triste fin  pour mon  masque Merci Michel et
bises



mony 10/12/2010 14:47



Je reprendrais bien à mon compte le commentaire de Clo. Quand à Viviane, son explication est enrichissante et me réconcilie avec les masques.


Merci Martine pour ta grande sensibilité et pour cette larme qui donne vie à ce masque. (dis-moi, d'où te vient ce grand nez)


Mony



Aimela 12/12/2010 10:48



Si tu as peur des masques moi je suis attirée par eux ceux de la comédie  bien sur   ceux  du carnaval de Venise et ceux de la comédie. J'avais fait un essai un jour 
avec des copines  pour  voir ce que cela rend et ma foi, j'étais moins angoissée   que les  "spectateurs du moment"par contre c'est beaucoup plus difficile à exprimer des sentiments  afublée ainsi. c'est un autre travail  qui est
basé sur le corps. J'espère que je ne me suis pas empêtrée dans mes explications  sinon, tu me demandes . 


Pour ce que qui est du nez, le mien est déjà grand  mais je l'ai rallongé . J'ai entendu  dire que  les masques  d'époque  étaient le reflet de la personne  qui le
portait  en augmentant  les défauts  physiques. Je ne sais pas si c'est vrai  ou non  mais je me suis bien amusée


Merci  Mony et bises



Clo 10/12/2010 13:27



J'ai la phobie des masques. C'est nul je sais surtout à mon âge, mais sans doute est-ce parce que j'ai peur de l'inconnu... Un visage traduit les émotions, j'ai besoin d'y lire qui j'ai
en face de moi...


Néanmoins ton texte n'en manque pas d'émotion et je l'ai beaucoup aimé.


S'il te plaît si les hasards de la vie nous font nous rencontrer un jour, promets-moi de venir à visage découvert... Où alors juste ton nez rouge, ça, ça me va !


Bises. Clo 



Aimela 12/12/2010 10:59



Si tu as la phobie des masques moi, ils m'attirent  surtout ceux  du carnaval de Venise, il y en a de magnifique. C'est vrai que l'on peut être dérouté devant une personne 
masquée  mais pour  certaines personnes  qui le porte c'est "jouissant"  et pour d'autres comme la comédienne, une protection  parceque monter sur scène , crois moi 
c'est quelques fois très dur. Tu vas me dire qu'ils ont choisi leur métier  mais quand même .


Je te promets sollennellement  ici que si un jour on se rencontre, je ne porterai pas mon masque . j'aurai trop honte dans rue avec  ce truc  sur le visage en dehors d'un 
carnaval 


 


Merci Clo et bises


 


 



Russalka 10/12/2010 12:33



Et te lisant j'imagine ces pièces de l'antiquité, Sophocle, Euripide, etc. Toutes oeuvres qui étaient jouées avec des masques ( l'Angleterre de Purcell et Shakespeare fera vivre les masks) et où
les acteurs devaient donner à entendre des émotions rien qu'avec leur gestuelle, sans ce recours fabuleux qu'est... le visage et ses mille expressions. Joli texte, l'émotion n'est plus visible en
effet lorsque le public, habitué aux masques a désappris à lire les larmes qui coulent...



Aimela 12/12/2010 11:15



J'ai essayé un jour avec des amies  de jouer  avec mon  masque  et c'est "jouissant"  mais très difficile  car c'est un autre travail  basé lui sur le
corps  et nous n'avons plus ce parler du corps  et pourtant ...  En ce moment, je fais un petit stage  de théâtre qui jongle entre la parole et l'expression corporelle . J'ai
plus de mal  avec cette dernière  mais je m'y fais et cela m'aide dans ma vie quotidienne . Merci  Viviane et bises



Nina 10/12/2010 10:54



Merci de tes éclaircissements.
J'ai donc relu le texte avec cette optique.



Aimela 10/12/2010 11:01



Merci à toi d'être repassée  Nina  et rebises



liedich 10/12/2010 08:28



jE CONtinue à prendre de plus en plus de plaisir à te lire Joli Prénom... Très doux et joli. Mais dis moi, aurais tu un aussi grand nez ?


bonne journée.



Aimela 10/12/2010 10:42



 Mon nez n'est  pas  aussi grand que  celui de Cyrano quoique ... Merci de ton gentil commentaire
poète . Bonne journée



Solange 09/12/2010 20:47



Quelle triste fin!



Aimela 10/12/2010 10:44



Le masque  de la comédienne est cassé car il ne sert plus à rien  , pas le mien , il est bien   ramassé .  Merci  Solange



Babeth 09/12/2010 19:37



quand on dit que les objets ont une âme... Là, ça ne fait plus aucun doute.


Bisous Aimela.



Aimela 10/12/2010 10:47



pour moi, les objets ( peut-être pas tous)  ont une âme , c'est pourquoi, j'aime les faire parler, ils ont tant à dire . Merci  Babeth et bises



Nina 09/12/2010 17:08



Enigmatique...



Aimela 10/12/2010 10:52



 Voilà l'explication : J'ai fait parler le masque d'une comédienne  qui ne pouvait  pas réaliser son numéro sans  lui  sur le visage  mais un jour, la comédienne a
pris  confiance en elle  et se débarrasse en  cassant ...le masque.


J'aime faire parler  les objets, les animaux  alors c'est sûr que cela peut être déroutant  ou  bizarre  pour certains . Merci d'être passée  Nina  et
bises