Gaïa ( JC Jugan)

Publié le par Aimela

J'ai demandé à  Jean-Claude , un de ses beaux poèmes pour illustrer mon blog et comme il est un de mes amis d'écriture, il a accepté et m'a envoyé  celui-ci . Je compte sur vous pour lui rendre hommage

                            
Gaïa

                     

Jolie planète bleue qui flotte dans les cieux

Quel est donc ton destin, qu’en sera-t-il demain ?

Serviras-tu encor de refuge aux humains

Qui t’ont tant exploitée, spoliée à qui mieux mieux

 

Pour toujours s’enrichir en jurant leurs grands dieux

Qu’ils n’avaient pour souci que de gagner leur pain

Alors que l’on connaît leur âpreté au gain ?

Jolie planète bleue, seront-ils radieux

 

Les printemps de demain ou bien tout au contraire

Pour les siècles futurs seront-ils plus amers ?

Gaïa planète Mère, vieille Terre pillée,

 

Saignée et violée par l’Homme prédateur,

Puissent nos descendants au regard du passé

Faire qu’au fil du temps s’estompent nos erreurs…

 

 

Juin 2008  Jean-Claude Jugan

 

 

 

Publié dans Auteurs-amis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Théo 14/07/2008 19:35

Un grand plaisir de retrouver Jean-Claude ! Un regard lucide sur le monde ... et un superbe hommage à notre mère la Terre.Je viens d'acheter un bouquin intitulé "Globalisation : Le pire est à venir" ... Hélas, j'en suis persuadé !Amitiés à vous deux, Aimela et Jean-Claude

Aimela 15/07/2008 09:22



Je crains moi aussi le pire malgré les bonnes volontés et les travaux de certains pour que cela bouge dans le bon sens. Jean-Claude se joint à moi pour te remercier . Mes amitiés



ristretto 12/07/2008 12:51

l'Homme est adolescent, espérons que sa crise s'achève assez vitemerci Aimela et merci JC

Aimela 13/07/2008 09:57



J'espère aussi que l'homme grandira  quoique il y a quelques doutes qui subsistent. Merci Ristretto d'être passée et de mettre un petit commentaire au poème de Jean-Claude 



Marianne 12/07/2008 09:59

De la planète bleue, ne se souviendront-on un jours que des forfaits de ses habitants lorsqu'ils l'auront épuisée de ses trésors ?

Aimela 12/07/2008 10:10


Malheureusement à l'allure où ça va, il n'en restera rien. j'espère que les forces qui se mettent en place pour la sauver seront asez fortes pour retarder la fin . Merci Maianne


clo 11/07/2008 19:00

Tu ne t'entoures pas des plus mauvais Aimela ! (sourire)Jean-Claude fait partie de ces gens de l'endroit que tu connais qui me manquent, fais lui le bonjour de ma part.Clo

Aimela 12/07/2008 09:47



Jean-Claude est un ami très gentil comme d'autres de "là-bas " qui acceptent eux aussi de me prêter des textes. Je transmettrai ton bonjour  Clo, promis. Bises



liedich 11/07/2008 15:46

Et je crois si fort que de tels mots seront entendus, enfin !

Aimela 12/07/2008 09:49


Merci d'avoir mis un commentaire au joli poème de Jean-Claude


Michel 11/07/2008 13:45

oui, triste "humain" l'apreté du gain le mêne au delà de toute considération.Les riches .............non, les prédateurs !!!!!!!!!

Aimela 12/07/2008 09:50


Tu peux le dire Michel, on le voit tous les jours malheureusement . Merci pour Jean-Claude