Revenue

Publié le par Aimela

 

46 - Début sans fin mais avec 15 mots "imposés" et illustré

 

Votre texte devra commencer par : "C'est un glaçon..." , comporter au minimum 10 des 15 mots suivant :

 

angora - ordinateur - chanter - pousser - allumette - jeune - piscine - sept - rouge - courir - peindre - dépayser - salon - épisodique - linge

 

et être illustré si possible (avec une photo, un dessin, un tableau, une photo, une abstraction...)

 

 

 

Revenue...

 

C'est un glaçon envoyé par je ne sais quel idiot en plein dans le miroir, le cassant en mille morceaux éparpillés dans le salon  .

 

La voix - Sept ans de malheurs...

 

 

Moi - Sept ans de malheurs ? T'inquiète, j'ai toujours connu que ça et cela continue, vu que tu es revenue. J'étais contente de ne plus te voir , cela faisait un bon bout de temps .

 

La voix - Ouais, je sais, je passe de façon épisodique maintenant. Que veux tu, tu es trop fatiguante et puis j'avais envie de me dépayser un peu . 

 

Moi - Tu as trouvé une autre personne à hanter, ? Si oui, je la plains  .

 

La voix - Une autre personne ? Cela ne va pas non, j'ai déjà du mal avec toi, pourquoi j'irais embêter d'autres ?

 

Moi – C'est toi qui a envoyé le glaçon ?

 

La voix – N'importe quoi, j'étais dans la piscine faire des ronds dans l'eau . 

 

Moi - Où as tu appris à nager ? Tu sais bien que j'ai peur de la flotte sur la tête et que moi, je ne sais pas . 

 

La voix – Je me moque complètement comme de mon premier linge que tu aies peur ou non. Attention ! tu vas te couper avec tous ces fragments  .

 

Moi – Aie ! ça fait mal , regarde ce que tu as fait , c'est rouge maintenant  .

 

La voix – Oh ! Arrêtes de m'accuser, je te préviens et toi tu m'envoies courir je ne sais où. Tu as vraiment un sale caractère, je me demande ce que je fais chez toi  .

 

Moi – Je me le demande aussi, je ne t'ai rien demandé . Pendant que j'y pense, sais tu ce que sont devenus les autres ?

 

La voix – Quels autres ?

 

Moi – Les autres personnages de ma pièce de théâtre, tu sais Mumu, Marie et Serdaki . 

 

La voix - Ah ceux là ? Bof , je ne sais pas de trop. Je pense que La jeune Marie chante dans des petits cabarets.

 

Moi - Pour elle, je sais mais Mumu et Serdaki ?

 

La voix – Mumu a fait un régime, elle n'est pas plus grosse qu'une allumette. Elle est tellement frileuse qu'elle ne vit dans des pulls angora et désertent nos lieux . 

 

Moi - Pauvre Mumu ! Enfin pauvre Mumu, c'est de sa faute aussi, quelle idée d'aller feuilleter des magazines vantant la minceur... Est ce que j'y vais moi ? Bien sûr que non, de toute façon, je n'ai rien à perdre...

 

La voix ( riant) - Toi rien à perdre, on dirait un petit pot telle que tu es . Tiens une idée, je vais te peindre et envoyer mon chef-d'oeuvre sur ton blog  .

 

Moi – Je te défends de toucher à mon ordinateur, tu vas encore tout casser .

 

La voix ( en colère) – Ne pousse pas le bouchon  trop loin Maurice,  tu sais très bien que tu es la seule à t'en servir, moi, je ne suis que ta voix et ne peux toucher à rien . Casse pas les burettes, tu veux et nettoie tout ce sang que tu as foutu partout . Je file mais à l'allure que ça va, je suis très proche de revenir . 

 

Moi – C'est ça, cause toujours, allez débarrasse moi le plancher et mes amitiés à Serdaki  .

 

La voix – Mes amitiés à personne, Celui là a disparu et les autres sont bien où elles sont... Dans l'imaginaire...

 

 

 

 

-

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> texte spécial<br /> <br /> <br /> bisous........michel<br />
Répondre
A
<br /> <br /> Le texte est comme moi, bizarre  Merci Michel et bises<br /> <br /> <br /> <br />
E
<br /> super scene, originale et profonde<br />
Répondre
A
<br /> <br /> Merci Emma et bises <br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Bravo, pas facile de réussir à placer tous ces mots. Bien réussi.<br />
Répondre
A
<br /> <br /> Merci Solange  et amitié <br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> de toute façon de cette histoire dont on peut tirer une leçon mieux vaut être seul que mal accompagné<br />
Répondre
A
<br /> <br /> Je te l'accorde  Merci Flipperine et amitié<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> C'est bon de retrouver tes personnages. Tu ne les mettrais pas en scène en 2013 ?<br />
Répondre
A
<br /> <br /> Non aucun projet en ce qui concerne ma pièce et je ne m'aventurai pas à mettre en scène moi même, c'est un métier  que je ne sais pas du tout faire  Merci Mony et bises <br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> J'hésite car je me perds dans ton récit.<br /> La voix... C'est ta conscience ?<br />
Répondre
A
<br /> <br /> La voix  peut être ma conscience ou ma partie sombre   de ma personne selon mon humeur   . De toute<br /> façon tout comme Mumu ( ma muse) Marie ( Nunuche) et serdaki  la voix est imaginaire .<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Merci Nina et bises <br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> juste un mot : bravo <br /> <br /> <br /> amitiés martine <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Merci Jacques et amitié <br /> <br /> <br /> <br />
M
original bonne journée
Répondre
A
<br /> Merci Marianne  de ton passage, passe une bonne journée  toi aussi . amitiés<br /> <br /> <br />
V
Oh que c'est chouette!!j'adore tes dialogues, on  y sent de la rage boudiou (sourire) et puis tu te sors très très bien, comme Merlin d'ailleurs, de ce type de contraintes... Tu te souviens celles de 'lancien atelier? Comme je les aimais.Là, je n'ai plus que le temps de m'occuper de mes enfants et petit filset ronchonner contre internet qui va et vient et me casse les piedsmais ce petit moment passé avec toi... plaisir!Bisous
Répondre
A
<br /> Toujours aussi tolérante avec mes délires Viviane ( rires) Je t'embrasse ainsi que toute ta petite famille et donne un coup de pied à internet qui te fais des misères. Bises<br /> <br /> <br />
M
Ça y est Aimela, j'ai fait mon devoir : les 15 mots dans l'ordre et respect des consignes. J'espère que tu seras indulgente avec moi car à mon âge on a de plus en plus de mal à se plier à des contraintes draconniennes.
Répondre
A
<br /> Tu as réussi ton challenge haut la main Merlin :) Come je te l'ai dit sur ton blog, il faut être bien difficile pour ne pas admirer ton texte . Merci beaucoup  et bises de la normande<br /> <br /> <br />