La Dame du Lac, sa vie vraie de vraie.( Mado)

Publié le par Aimela

 

Dans la série auteurs amis, je vous présente Mado, une copine que j'ai rencontrée en vrai de vrai au Pradet, il y a quelques années . Nous y avons passé un merveilleux week-end  . J'adore les textes de Mado, ils sont croustillants de fantaisie et d'humour. J'avais mis son texte dans mon premier blog mais comme il buggue de trop, je pose le texte ici , c'est sa place .

 

 

La Dame du Lac, sa vie vraie de vraie.

 

 

Viviane, vive et intuitive, petite fée très active, vivait dans la forêt deBrocéliande où elle volait avec ses compagnons : les dragons.

 

Le vol-plané étant son passe-temps favoris mais pas assez audacieux à son avis, elle se risqua à une autre façon de voler (celle là, tout à fait interdite par la morale).

 

Non, non elle n’était pas cleptomane, elle ne piquait pas dans les supermarchés ; elle fit pire…

 

Voulant un enfant mais craignant de vomir tous les matins en se levant (si, ça arrive !), elle enleva un marmot que tout le monde appelait Lancelot.

 

Sa mère, Dame Hélène, avait laissé le poupon sur le vert gazon pour accourir auprès de son mari, Ban de Bénoïc, tombé de son poney.

 

Apprenant le rapt, le père de Lancelot, qui n’avait plus un Euro en poche (son royaume avait été brûlé par son ennemi un certain : Claudas de la Terre Déserte) ne put payer la rançon demandée, il en mourut de tristesse et sa femme, Dame Hélène, se retira dans un couvent jusqu'à la fin de sa vie.

 

Viviane emmena le bébé, volé, au plus profond d'un très grand lac. Mais   dans lequel, la Dame du Lac avait paru plonger, n'était qu'une illusion née d'un enchantement pour protéger son domaine.

 

Et le bluff marcha du tonner parce que personne n’osa plonger dans le Lac pour récupérer le gamin.

 

Viviane enseigna l’art de se bien conduire à Lancelot, lui insufflant sagesse et courage, comment dire bonjour, se tenir à table, ranger sa chambre, le respect d’autrui et surtout le respect des femmes d’autrui, faisant ainsi de lui, un chevalier accompli. Sans peur et sans reproche mais sans un sous en poche.

 

Voulant sortir en boite à 18 ans, Lancelot déclara qu’il pouvait aller gagner sa croûte comme Chevalier puisque Chevalier d’état, il était.

 

Un Chevalier, c’était une sorte de garde du corps qui vivait auprès du roi.

 

Elle le mena alors à la cour d'Arthur oui, Le Roi ARTUR, à Camelot, pour y être adoubé (c'est-à-dire pour y obtenir un port d’armes), et elle le présenta aux chevaliers de la Table Ronde, dont il devint le plus célèbre représentant en cottes de mailles.

 

Chez Arthur, Viviane retrouva son vieil ami, Merlin l’enchanteur, qui plus jeune, avait succombé aux charmes de Viviane.

 

Contre la promesse de lui dévoiler, où elle avait fait placer son piercing, elle lui avait demandé de lui enseigner ses secrets.

 

Merlin apprit à Viviane pratiquement tout ce qu'il savait. Plus tard, Viviane fit tourner neuf fois un voile magique autour de son amant endormi.

 

Il devint ainsi son « amant éternel ».

 

Ils vivent depuis, dans un palais de cristal au fond de l’océan et quand ils s’engueulent ça provoque un tsunami.

 

Mado Lubin

Publié dans Auteurs-amis

Commenter cet article

Viviane 05/08/2008 16:44

Rires... je n'avais jamais vu passer ce texte de Mado; voilà comme ça notre histoire ré-écrite, à Merlin et moi.. Ah ben dis donc!!!(sourire)la bise à Mado si tu as de ses nouvelles

Aimela 05/08/2008 22:03


Malheureusement, je n'ai plus de nouvelles de mado :( . j'espère qu'elle se porte bien . J'adore ses texte bourrés d'humour . Merci d'être passée et bises Viviane 


jacques 05/08/2008 00:01

:mon blog www.jacquescrest.com tu va etre deçu a coté de ton blog mais je fais pour le mieux mes passages reguliers sont du fait que je me suis abonné a tes ecrits bisesjacques

Aimela 05/08/2008 09:22


Je suis passée sur ton blog mais je ne suis pas déçue , tu écris bien  et ce que tu dis est très sensible et touche beaucoup .  il te manque quelques photos mais ce n'est pas grave du
tout , on en trouve. si tu as besoin d'aide sur le sujet, je te donnerai des liens où tu peux en trouver :) Bises Jacques


liedich 04/08/2008 16:38

Quant je vais donner les références de ton blog à mon amiedu Lac St Jean au Canada, ce sera la crise de rire !!!!MERCI à Toi joli nom !douce soirée

Aimela 05/08/2008 09:27


Dommage que j'ai pas d'autres textes de Mado  mais lorsqu'elle réaparaîtra, je ferai le forcing pour qu'elle m'en donne d'autres ( rires) . Merci pour elle et de tes passages fidèles sur mon
blog . Amitiés


Michel 04/08/2008 09:05

bel arrangement je connaissais Kamelott (sur M6) mais là, je suis blufféQue va devenir le lièvre et le tortue arrangée comme cela ???biens,j'ai souris royalement en enfilant mes hauts de chausseQuand les "Visiteurs" vont arriver,quelle histoire;;Merci de nous amuser, je m'en vas guerroyer "au supermarché"

Aimela 04/08/2008 11:08


Mado a énormément d'humour et de bon sens. Peu présente  sur le net ( trop occupée par ailleurs ) mais lorsqu'elle nous écrit un texte, on rit de bon coeur . Merci Michel  pour elle.
Attention de ne pas te faire mal à guerroyer au supermarché, les charriots sont très blessants sur les pieds ( morte de rires)


jacques 04/08/2008 08:58

bel ecrit ,tres beau a mon ame sensible pour mieux me connaitre il faudrait lire mon blog mais si seulement il etait aussi bien fait que celui-ci ..bises jacques

Aimela 04/08/2008 11:02


Je n'ai pas les coordonnées de ton blog Jacques , peux tu me les donner que j'aille le regarder  ? En attendant, je te remercie de tes passages fidèles sur mon blog et de tes commentaires
aussi gentils. amitiés