Deauville

Publié le par Aimela

 article réédité

Un petit tour à Deauville  , pour les vacances , bien qu'en ce moment, le temps n'est que très peu ensoleillé, la mer y est froide (17°)environ ) C'est bizarre, j'ai écrit cela l'année dernière mais le temps est le même aujourd'hui . Eh oui ! C'est ça la Normandie , faut s'y faire ( rires)

 

 

Le village appelé d’abord «DOSVILLE» était disposé autour de l’église Saint-Laurent, dont la partie la plus ancienne remonterait au 12ème siècle. En 1850, il existait une dizaine de fermes, 26 maisons, et une centaine d’habitants qui vivaient de l’agriculture et de l’élevage. Trouville, sa voisine, était un village de pêcheurs.Les marais, situés en contrebas du village et sur lesquels allait s’édifier le futur Deauville, servaient à faire paître les vaches et les moutons.

 

 

Eté 1858 : Le Duc de Morny, demi-frère de Napoléon III, fut invité à Trouville par son médecin, le Docteur Oliffe. Morny saisit l’opportunité d’exploiter ce rivage de sable et de marais, pour créer à cet endroit la ville de Deauville. Ainsi se forma une association d’hommes venus d’horizons différents, dont le but était, selon les mots mêmes de Morny, de créer « le royaume de l’élégance ». Aux côtés de Morny et du Dr Oliffe, on trouvait également Monsieur Donon, un banquier parisien, directeur de la banque ottomane, qui sut trouver les fonds nécessaires à l’opération, et Monsieur Breney, un architecte parisien inspiré par le Baron Haussman, qui dressa les plans de la future ville et devint le premier maire du grand Deauville. En 1860, la société immobilière constituée par ces hommes racheta à la commune les marais pour la somme de 800 000 francs or. En quatre années, de 1860 à 1864, «Deauville sortit des sables».

 

Avec son casino, ses champs de courses, son port, sa marina, son centre de congrès, ses villas ses hôtels et ses discothèques, Deauville est une des plus fameuses plages normandes. Elle est souvent associée avec sa vis-à-vis Trouville-sur-Mer, son chef-lieu de canton, de l'autre côté de la rivière la Touques.

 

Le casino, lieu de rencontres et de mondanités, connut des soirées de gala réputées, ainsi qu’une grande activité dans les salles de jeux. La période des Années Folles marque le sommet de cette réussite avec des grands personnages comme Alphonse XIII d'Espagne ou bien encore André Citroën. Dans les années 1930, Deauville ne fut pas épargnée par la crise internationale qui atteint la France. Monsieur Fossorier, maire à l’époque, réagit en élaborant un programme d’économies.

 

C’est dans les années 1960 que Deauville prit conscience de son image et de ses atouts, mais également de la nécessité de s’adapter aux exigences d’une nouvelle clientèle. Michel d'Ornano succéda à la mairie à Robert Fossorier, et Lucien Barrière à son oncle, François André.

Les résidences secondaires fleurirent en remplacement des grandes villas, ce phénomène s’étant accentué grâce à l’extension de la bretelle de l'autoroute A13 jusqu’à Deauville.

 

1975: Création du Festival du Cinéma Américain.

 

 

Publié dans Normandie

Commenter cet article

Griboulette 11/08/2016 18:05

C'est très intéressant !! On apprend pleins de choses !! Bravo ! Et puis tu écrit bien ♥
J'aime beaucoup ton blog il est très originale, du coup je me suis abonnée ♥
signé Griboulette

aimela 15/08/2016 20:24

Merci beaucoup de ton gentil compliment ainsi que de ton inscription à l'abonnement de mon petit blog :) Griboulette, Bonne semaine et amitié :)

Clara65 16/07/2016 13:01

Une ville très connue de tous mais qui dans mon imaginaire, est surtout pour les riches ! donc, tu en ferais partie ? (rires)
Merci pour les explications en tout cas.
Bien amicalement.
As-tu noté ma nouvelle adresse ? merci

aimela 18/07/2016 10:31

Non malheureusement, je ne fais pas partie des riches, loin de là ( rire) Deauville n'est absolument pas ma ville préférée, elle est trop snob mais elle a le mérite de faire parler d'elle notamment pour son festival du cinéma. J'ai bien noté ton adresse, je me suis abonnée . Merci Clara et bises

michel 16/07/2016 10:31

Je t'avais déjà mis un commentaire en 2008,voir plus bas
Ton article est complet et bien étudié ( comme toujours)
Bonne journée
bisous
michel

aimela 18/07/2016 10:33

Je sais que tu avais déjà fait un commentaire et je t'en remercie ainsi que de ta très grande fidélité sur mon petit blog. Bises Michel

Renee 15/07/2016 17:53

je découvre et j'en suis ravie. Bisesssssss

aimela 18/07/2016 10:33

Je suis contente que cela te plaise :) Merci Renée et bises

Bernieshoot 15/07/2016 14:16

je n'avais pas lu l'original alors cette réédition est bienvenue

aimela 18/07/2016 10:34

Merci infiniment Bernieshoot, amitié

Nina Padilha 15/07/2016 07:57

Je n'aime pas la mer quand elle est trop froide...
Bon WE !

aimela 18/07/2016 10:35

Malheureusement, la mer est très souvent froide en Normandie même si l'air est chaud comme aujourd'hui . Merci Nina et bises

michel 17/07/2013 21:42


J'avais lu, que Deauville s'appelait DE AUVILA


Les marais sont maintenant les rues de l'avenir et de verdun (ou j'ai habité)


Trouville est plus sympa que Deauville ,on y mange de bonnes moules  et la criée qui a brulé est maintenant reconstruite

Aimela 21/07/2013 11:20



C'est vrai que moi aussi, je préfère Trouville   beaucoup moins snob . Merci Michel et bises



Mony 09/07/2013 17:54


Aujourd'hui il fait beau et Deauville doit être envahie par les touristes. Découvrir l'origine d'une ville est toujours intéressant, merci.

Aimela 11/07/2013 21:57



Je pense aussi qu'il y a des touristes vu le temps  mais ce sera sans moi, je n'ai pas de voiture pour  m'y rendre et de plus, je préfère Honfleur   qui est beaucoup plus  autentique . Merci Mony et bises 



jacques 26 09/07/2013 11:42


un petit tour par là haut me plairait bien


amitiés martine

Aimela 11/07/2013 22:00



Ce serait bien  mais si tu viens à deauville  n'oublie pas Honfleur ( en principe, il devrait avoir sur TF1  samedi ou dimanche  un reportage  sur ce petit  bijoux
de Honfleur ) Merci Jacques et amitié 



Michel 21/08/2008 21:39

la place Morny avec son jet d'eau est splendideDeauville accueille aussi le festival du cinéma américainTrouville et Deauville sont séparés par la Touques (comme tu le précises) et reliées par le Pont des Belgestrouville est (à mon avis) plus agréable que Deauville qui n'est qu'un "consorsium de rupins parvenus".je pensais que le premier nom de deauville était DE  AUVILLA

Aimela 22/08/2008 09:59


Je ne suis pas sensible au charme de Deauville ( je crois y être allée que 2 ou 3 fois dans ma vie , tu vois )  mais elle fait partie de la Normandie et comme j'aime la Normandie, j'en parle
quand même ( rires) . Merci Michel