Jeux interdits

Publié le par Aimela

 Jeux interdits est un film français de René Clément, écrit par Pierre Bost et Jean Aurenche, sorti en 1952. Le film est basé sur le roman du même nom écrit par François Boyer.  Les acteurs principaux sont deux enfants Brigitte Fossey  et Georges Poujouly.


Au cours de l'exode de juin 1940 en France, un convoi de civils est mitraillé. Paulette, cinq ans, perd ses parents et se met à errer dans la campagne, serrant dans ses bras le cadavre de son chien. Dans les bois, elle rencontre Michel, un garçon de dix ans, qui l'emmène vivre dans la ferme de ses parents. Michel et Paulette enterrent le petit chien, puis se mettent à créer des sépultures pour tous les animaux morts qu'ils découvrent : rats, crapauds, poussins, etc. Michel ne trouve pas très réussies les croix qu'il fabrique et les deux enfants entreprennent de voler les crucifix qu'ils trouvent : sur le corbillard, à l'église, au cimetière.



La musique du film Jeux interdits est devenue au fil du temps plus connue que le film lui-même. Ce succès est dû au choix d'œuvres et à l'interprétation du guitariste Narciso Yepes et surtout à la fameuse romance que tout le monde a fini par identifier au film et dont l'attribution incertaine a conduit certains à affirmer que Yepes en était lui-même l'auteur, ce que lui-même n'a d'ailleurs jamais prétendu.



Le morceau emblématique, la fameuse romance a donc été longtemps considérée comme anonyme. Cependant, un article de Francisco Herrera donne une autre origine en présentant un fac-simile d'une œuvre manuscrite du début du XIXe siècle et dont le titre est Melodia de Sor; il s'agit de la même pièce que celle éditée par Narciso Yepes si ce n'est que comme dans une autre version éditée en 1927 par Daniel Fortea (qui était alors propriétaire du manuscrit) l'arpège y est inversé. C'est donc une indication presque certaine (sous réserve que le titre du manuscrit soit authentique) que cette romance peut être désormais considérée comme étant l'œuvre du guitariste et compositeur Fernando Sor.



 Si je vous parle de jeux interdits , c'est parce-que Merlin me propose de mettre cette musique en fond sonore à mon slam "Petite" Il a raison mais vous qu'en pensez vous ?



Publié dans divers-et-contre-tout

Commenter cet article

Marianne 31/08/2008 09:40

J'étais fillette lorsque j'ai vu ce film et je me souviens des larmes qu'il m'a tirées à travers le naturel de Brigitte Fossey.

Aimela 31/08/2008 10:52



Moi aussi, j'ai pleuré devant cette petite fille avec son petit chien mort dans les bras , le pire c'est qu'il y a tant encore de petites filles par ce monde à bercer un ami mort  par les
guerres . Merci de ton passage Marianne et amitiés



Moun 28/08/2008 22:44

Je ne peux te donner mon avis Aimela mais le slam n'est-ce pas de la poésie qui chante d'elle-même ? alors dans ce cas, pourquoi de la musique, tes mots sont si forts !!Amitiés

Aimela 29/08/2008 10:00


Oui le slam est une poésie qui chante d'elle mêmeil faut simplement que je trouve l'air , c'est tout mais je trouverai , je suis tétue  ( rires) . Merci Moun de ton avis et de ton commentaire
. Amitiés


Michel 28/08/2008 21:19

de plus tu sais que MERLIN est un enchanteur

Aimela 29/08/2008 10:01


Et oui , Merlin est un enchanteur et le notre est normand en plus que demander de plus . Merci Michel


liedich 28/08/2008 20:50

Si tu trouves qu'il a raison, alors fais le.Ce que j'en pense : pourquoi pas ?Mais tes mots sont une musique à eux seuls alors...douce nuit,

Aimela 29/08/2008 10:05


J'ai essayé chez moi , les 2 versions , avec et sans musique , les 2 sont bien  mais à moins de mettre la musique très basse , je crois que je garderai le texte seul . Je prendrai la musique
pour un autre texte qui ne sera pas un slam . Merci Liedich


Michel 28/08/2008 17:15

coucou Martineje ne fais pas parti de votre "groupe" mais, la musique est splendide (mieux que la star'ac ) et rappelle effectivement des souvenirsde plus ,elle s'accorde très bien avec ton blogbonne idée bisousMichel.........de caen

Aimela 29/08/2008 10:14



Comment ça tu ne fais pas parti du groupe  Michel ? Tu es un de mes amis alors tu en fais parti. On a tous des passions toi c'est la peinture et tu fais de belles toiles et puis tu
t'appliques à faire de petits poèmes  en plus tu es fidèle alors tu vois , tu fais parti du "groupe"( sourire) . Je suis contente que "jeux interdits" t'ai fait revenirs des souvenirs ,
c'est un peu le but  quoique j'ai pleuré devant ce film mais j'étais enfant . Merci et bises Michel le modeste



babeth 28/08/2008 14:44

je me souviens quand je jouais moi-même ce morceau à la guitare... Tout le monde se taisait pour m'écouter...  Tout le monde aime cette mélodie, et maintenant que je sais ce qu'est un slam, (grâce à tes explications et je t'en remercie),  j'approuve l'idée de Merlin de mettre en fond musical sur ton joli slam, cette belle mélodie.

Aimela 29/08/2008 10:18


J'ai essayé le fond musical derrière le slam  mais je crois qu'il vaut mieux que je le mette avant ou après mais pas pendant car ça cloche  ou alors c'est moi qui ne sais pas faire , cela
se pourrait ( rires) . de toute façon, je garde la musique  car elle est très belle et convient au texte  que j'essaierai de jouer un jour sur scène . Merci Babeth  et bises