Le grand escalier

Publié le par Aimela

Le texte qui suit est un texte de Manuéla, une siphonnée de l'écriture. Comme mes autres amies de l'atelier, elle se bat, elle  a  à trouvé une formation qu'elle a réussi   et elle est partie monter  sa petite entreprise dans le sud , c'est un texte qu'elle a écrit avant de partir et qu'elle m'a autorisée à éditer sur mon blog . Ce serait sympathique à vous de lui mettre un petit commentaire;

Le grand escalier

J'habite dans les combles d'un très grand immeuble. A chaque fois que je descend, c'est la même musique, un voyage extraordinaire...

Je me trouve tout en haut de cet immense escalier de béton mais aucune excitation, mon pied descende la première marche. A peine descendue... Déjà ! ... J'entends les tambourins... Arrivée sur le premier palier, c'est l'Afrique. Les enfants, les femmes et les hommes dansent, jouent ... Quel bonheur !
Le grand escalier

J'habite dans les combles d'un très grand immeuble. A chaque fois que je descend, c'est la même musique, un voyage extraordinaire...

Je me trouve tout en haut de cet immense escalier de béton mais aucune excitation, mon pied descende la première marche. A peine descendue... Déjà ! ... J'entends les tambourins... Arrivée sur le premier palier, c'est l'Afrique. Les enfants, les femmes et les hommes dansent, jouent ... Quel bonheur !

Mais je dois descendre...

Arrivée sur le deuxième palier, c'est le Maroc... Là ! Une femme m'offre le thé; je ne peux pas refuser, leur thé est si bon.

Je voyage d'étage en étage, chaque palier est un nouveau monde. Même si ce grand escalier est en béton, rien n'est gris dans cet immeuble. Les couleurs de chaque pays rayonnent dans ma tête.
Arrivée sur le deuxième palier, c'est le Maroc... Là ! Une femme m'offre le thé; je ne peux pas refuser, leur thé est si bon.

Je voyage d'étage en étage, chaque palier est un nouveau monde. Même si ce grand escalier est en béton, rien n'est gris dans cet immeuble. Les couleurs de chaque pays rayonnent dans ma tête.

J'ai la chance et le bonheur de pouvoir traverser chaque pays, découvrir leur culture, leurs traditions, leur alimentation, leur langue, leurs tenues, leurs danses, mon corps. Mon corps, ma tête, mon esprit s'enrichissent à chaque marche.

Je pourrais passer ma vie à descendre et à monter cet escalier. Je pense que jamais je ne pourrai me lasser de tant de soleil.

Manuéla ( siphonnée)

Commenter cet article

Babou* 14/10/2008 16:26

Et bien moi j'habite au premier palier, l'afrique c'est chez moi... riresC'est vrai qu'il y a des immeubles riches de toutes les cultures qui cohabitent et ton amie a eu l'art de les mettre en scène... félicitations à elle et à toi de ce partage... Bisous Bab*

Aimela 15/10/2008 11:11


Manuella est très douée pour mettre de la poésie partout , j'ai quelques textes d'elle , j'en remettrai d'autres  de temps en temps . Merci Babou  et bises


liedich 13/10/2008 21:14

Siphonnée ! je n'ai rien remarqué qu'un grande sensibilité, qu'une grande ouverture, que la description d'un monde de couleurs et en couleurs de la vie de tous les jours.Siphonnée ! je n'ai rien vu que des pas de danse dans un escalier, que de la culture en marches et en marche pour enrichir notre terre même si elle est de béton.Siphonnée ! non mais un coeur qui siphonne la vie et la beauté.Alors, joli prénom, sois remerciée de cette lecture que tu m'as offerte.Que votre nuit soit douce à Toutes et Tous.Un 'homme'

Aimela 14/10/2008 09:33


Je te rassure Liedich, Manuella et comme tous les membres de notre petit atelier d'écriture de notre quartier est juste siphonnée de l'ECRITURE, c'est tout ( rires) , c'est une charmante jeune
femme qui a eu du mal à s'ingrégrer dans la société à cause d'un handicap . L'écriture  l'a aidée et maintenant, c'est devenue un peu une drogue pour elle . Merci pour elle poète


Claudie 13/10/2008 17:32

Voilà un texte bien gai, optimiste et très cosmopolite !On aurait presque envie d'aller y faire un petit tour dans cet immeuble.Tous mes voeux à Manuela dans son entreprise.Bises à toi Aimela.Clo

Aimela 14/10/2008 09:35


Manuella est une jeune femme très optimiste et très réveuse, Je suis heureuse qu'elle ait pu grace à l'écriture  réaliser son rêve . J'espère que tout fonctionnera toujours . Merci pour elle
Clo et bises


Michel 13/10/2008 12:01

mais non Manuela ,tu n'es pas siphonnéechaque personne est une musique, un message....tu as transcrit ce que les racistes ne peuvent accepter LA DIFFERENCE de culture, des rites ,etc.............Bravo, LA SUDISTEbisesMichel.........de Caen

Aimela 14/10/2008 09:38


Non Manuella n'est pas siphonnée  c'est seulement de l'écriture qu'elle l'est , tout comme moi, es tu  rassuré ?

Les siphonnés  est juste le nom de notre groupe qui adorons écrire et rien d'autres ,je suis saine d'esprit , enfin je l'espère ( rires aux éclats ) . Merci Michel et bises


jacques 13/10/2008 11:47

tres joli texte que j'ai pris du plaisir a lire deux ou trois fois
merci a l'auteur
amitiés

Aimela 14/10/2008 09:39


elle va être contente  que son texte plaise autant, elle a son petit univers tout rose de rêves et d'espoir . Merci pour Manuella , Jacques