fruit magique ( fin )

Publié le par Aimela

  Pour l'écriture ludique   72 - Ecrire la suite (Fred)

Fred nous a proposé, dans le cadre de l'exercice 61, une petite nouvelle (le fruit magique) dont il reconnaît lui même que la fin est assez abrupte et laisse ainsi plusieurs possibilités de suite et de morale.



Le fruit magique ( suite de Fred)



« « Sans un mot, juste par un regard échangé, ils sortent de leur besace l’assiette où la chair de grenade semble n’attendre que d’être déguster.


Sybilline la première fait couler en sa gorge la douce substance et elle sent le bonheur l’envahir à nouveau. Baptiste lui prend l’écuelle et se met à son tour à avaler la chair rouge. Elle le regarde avec douceur sans lacher sa main, quand le jeune homme hoquète légèrement…


- Tiens ! Il restait un pépin. Dit-il en souriant.


Et Sybilline affolée, saisit sa bourse de cuir et en avale le contenu sans attendre… » » Fred




Coupez ! hurle le metteur en scène , c'est quoi ce truc ? Qui a écrit ce scénario ?


Euh ! C'est moi réponds Fred , pourquoi ? Il ne vous plaît pas ?


Le metteur en scène - Ce n'est pas ça mais je n'ai pas envie de rejouer Roméo et Juliette ni même Adam et Eve. Je te signale que cela a été déjà fait .


Fred - Mais ce ne sont pas leurs histoires


Le metteur en scène - Au début non mais tu vas droit dans le pathos là avec Sybilline qui bouffe les pépins. Il faut que tu revois ça mon garçon sinon le film sera un navet.


Fred - C'est que je n'ai plus d'inspiration.


Le metteur en scène - Au prix que je te paie, tu as tout intérêt d'en retrouver et vite, cela me coûte de la tune mon gars et avec cette crise, les producteurs vont nous lâcher.


Fred - Pourrai-je demander à des potes de m'aider ?


Metteur en scène - Fais tout ce que tu veux mais ne compte pas sur moi pour les payer


Fred - Ils ne sont pas intéressés ces auteurs mais j'ai besoin que tu me donnes une piste sinon ils vont gamberger à bloc les pauvres .


Metteur en scène - Dis leur de trouver une fin heureuse même amusante que tout le monde rit .


Fred - Je n'ai pas écrit pour rire mais pour faire rêver


Metteur en scène - Tu parles, Ce ne sont pas les rêves et les histoires tristes qui ramènent le pognon. Danny Boon avec ses chtis a remporté la timbale et crois moi , cela ne fait ni rêver, ni pleurer. C'est ça que je veux et ton scénario fait chialer. Tu devrais tout recommencer et mettre ton histoire chez les chtis .


Fred( en colère) - Tout ce vous voulez mais pas ça, je préfère voir mes personnages en enfer.


Le metteur en scène se tourn ant vers les comédiens


- Vous êtes virés tous, il n'y a plus de film


Sybilline qui a avalé le contenu de la petite bourse gît sur le sol, Baptiste la secoue


Baptiste - Réveille toi ... C'était une plaisanterie, il n'y avait pas de pépins, Oh ! Debout, le metteur en scène a dit que c'était terminé , qu'on était viré...


Sybilline .........


Baptiste ( au metteur en scène) - Elle ne se réveille pas, il faut faire quelque chose.


Metteur en scène - Ce n'est plus mes oignons, Débrouillez vous , vous ne m'avez apporté que des pépins tous que vous êtes .


Baptiste à Fred - Fais quelque chose, appelle le samu


Fred – C'est fait, ils arrivent


Quarante huit heures plus tard , tout le monde ou presque se retrouvait dans la chambre de Sybilline avec des fleurs, elle avait avalé un pépin de travers mais était de nouveau réveillée et riait avec ses amis.













Publié dans Mes-textes-proses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
yes  j'adore
Répondre
A

Merci Isa , je suis très contente que cela t'ai plu , amitiés


M
Très agréable cette rupture de ton entre l'univers merveilleux de Fred et le tien plus réel et évoquant des thèmes très actuels
Répondre
A

Merci de ce gentil commentaire, j'avais peur de continuer dans le merveilleux , je me serai ramassée c'est pourquoi, j'ai coupé court pour aller où je me sens le mieux , les dialogues . Amitiés
Masfield


J
Vraiment j'aime beaucoup, bravo
Répondre
A

Bienvenue Jeanne et merci de ton gentil commentaire , amicalement


L
Tu m'as bien  balladé, là. Mais la fin est heureuse je suis rassuré.Merci joli prénom.
Répondre
A

J'adore ballader les gens , je suis un peu "sado" sur les bords mais dans ce cas, je fais  une fin heureuse. Merci Liedich et amitiés


S
beau scénario!
Répondre
A

Merci Scooby, j'adore les dialogues alors je lorsque je peux en écrire un , je me régale . Amitiés


B
mais tu es vraiment incroyable, Aimela, avec tes histoires extraordinaires! Bravo!
Répondre
A

Ce n'est pas moi qui écrit des histoires extraordinaires ( c'est Fred), je me suis contentée  de n'écrire la fin ( rires) . En tout cas, je me suis bien amusée . Merci Babeth et bises


J
une fin heureuse j'ai eu peur un court instant ! tu aurais du faire
ecrivain (sourires) tu serais surement tres riche maintenant
amitiés aimela
Répondre
A

Ecrivain est un bien grand mot , écrivaillonne me plaît mieux  quand à être riche, tu sais , n'a jamais été ma préoccupation première . Tout pendant que j'ai  de quoi payer mes factures
et manger, c'est bien mais  bon ... On va demander à notre roi ( rires) . Merci Jacques et amitiés