Tableau de Matisse

Publié le par Aimela



Tout est moche dans ce tableau de Matisse, les murs beiges, le lit en fer, affublé d'un couvre-lit à petites fleurs, derrière trônent des chaises blanches.

Au premier plan sur la gauche une espèce de commode falote où seules les poignées bleues foncées égaient un peu la chambre. Sur la droite on aperçoit une descente de lit d'un vieux rose sur un plancher propret. Au font la fenêtre est grande ouverte sur une mer à peine plus foncée que le ciel. Le peintre doit être patriote car il a peint des drapeaux à la places des voiles. Une barricade de bois blanc entre la fenêtre et la mer nous empêche d'accéder à la plage .


J'embarque sur le navire mais je change les voiles.  Je ne suis pas fière d'être française par les temps qui courent. C'est sûr que c'est moins dangereux que d'être états-uniens mais quand même. Depuis quelques temps, notre coq piétine dans ses excréments. Notre « bon roi » qui est assis sur son trône fait les gorges chaudes dans les journaux européens . On pourrait prendre les deux nanas pour nous défendre mais elles se complaisent dans des luttes de personnalité, laissant la coudée franche aux réformes ignobles du pouvoir, tuant ainsi le pauvre peuple sous les taxes. Je sais, je râle encore alors que dans d'autres pays, il n'y a pas de démocratie. Dans d'autres pays, les femmes sont voilées et doivent se taire. Dans d'autres pays, des enfants meurent de faim à côté des décharges. Dans d'autres pays, on tue au nom d'un Dieu, s'il existe, ne l'aurait jamais demandé. Oui, c'est vrai, je suis française et je peux témoigner, râler, pleurer, hurler même car je suis encore pour l'instant dans un pays de liberté mais jusqu'à quand ?


 

Novembre 2008


 



Publié dans Mes-textes-proses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Regardez donc ''Le Bonheur de Vivre'' de ce cher Henri.
Belle soirée.
Répondre
N
bien dit Martine !Profite de cette liberté d'expression tant qu'elle existe encore !Bone soirée et bon week end !
Répondre
A

je ne vais pas me géner d'en profiter, c'est à peu près tout ce que j'ai, alors au diable l'avarice ( rires ) Merci Nicole, bon week end et bises


V
Comme je te comprendset pour Matisse  (dont je n'ai jamais vraiment compris sa célébrité, comme Soutine d'ailleurs... beurk)et pour le reste. nous sommes en fin de civilisation, Aimela, et il va falloir l'accepternous sommes en train de voir briller les derniers feux artificiels de nos villes qui , en période de " fêtes" perturbent le rythme du jour et de la nuit au point de désorienter le comportements de certaines espèces d'oiseaux et d'insectes. Quant aux cafards qui nous gouvernentje crois qu'ils n'en ont plus pour très longtempsla révolte monte, partout;
Répondre
A

Je ne déteste pas tous les tableaux de Matisse, certains sont interessants  mais la chambre  m'est insupportable ( rires) Pour le reste je crois que les cafards n'ont jamais été aussi
nombreux , à quand la révolution , pas celle qui détruit, non mais celle qui changera  en douceur toutes ces mentalités de narcissiques. Merci Viviane et bises


M
Bien sûr le tableau est plutôt moche, bien sûr la vie est difficile, sans doute un peu plus qu'avant... quoique... je ne crois pas que la misère ait commencé il y a un an et demi, on la montre plus, on s'en sert plus pour montrer les inégalités qui étaient déjà là (je radote moi ), quant à la râlerie des français, elle est légendaire et bien souvent la risée des étrangers..Apprenons à vivre avec moins... et surtout à partager avec ceux qui ont encore moins et ça.. après la ralerie, peu d'actions sont entreprises ! Joyeux Noël quand même et mes amitiés
Répondre
A

Je fais partie d'une association qui essayons d'apporter un peu de sourire dans cette griserie . ce soir, il y aura un spectacle gratuit avec un apéritif dinatoire  pour les habitants du
quartier. Je sais ce n'est pas grand chose mais nous le faisons de bon coeur  mais cela ne m'empêche pas de râler pour autant ( rires) . Merci Moun et amitiés


J
un bonjour amical en passant ici le temps est comme sarko m (moche)amitiés aimela
Répondre
A

Un bonjour à toi aussi Jacques et amitiés


M
t'as raison Martine, rouspète mais, cela ne sert à rienles 2 pétasses et leurs acolytes laissent faireet &près, elles diront MOI, j'aurais fait çi, Moi, j'aurais fait çamais ,pendant ce temps les autres rigolentet nous on pleuretous des LARRONSbisous..........Michel de Caen
Répondre
A

Tu as raison , j'ai beau rouspéter, cela ne servira à rien  mais je préfère ça à l'abbatement qui me jette dans le trou et après pour se relever, c'est dur . Tout pendant que je suis en
colère, je vis ( rires). Merci Michel et bises


L
Coup de balai à Toi Sorcière. On se calme. Et puis Matisse ne t'a rien fait. Je comprends l'image pour ce qui suit mais tu sais, la période est dure. Je vais passer un texte sur les hommes politiques en réponse à ce que tu viens d'écrire. J'aimerai passer un mail à Cuba pour embrasser des amis mais ils ne reçoivent rien Alors, avec ma honte aussi d'être Français, je profite de ce que je peux faire ici et maintenant : inscrire dans un mail que tu recois : pardonne moi mais je t'embrasse Aimela. CIao ma sorcière au si joli prénom.
Répondre
A

Ce n'est pas après Matisse que j'en veux mais à son tableau  de la chambre, plus je le regarde, plus je le trouve moche, désolée. Pour le reste , c'est vrai qu'on râle mais tes amis de Cuba
sont dans des situations pire que la notre:(. Merci pour tout Liedich et amitiés


N
Aussi, longtemps qu'il y aura des gens comme toi, comme moi, et beaucoup d'autres, pour gueuler, à la face de la France, que l'on aime mais est,  en train de perdre en chemin, au profil de l'argent et du pouvoir... Que ça suffit, qu'il faut se retrousser les manches et tomber la veste..; et redevenir se que l'on aurait jamais du cesser d'être un peuple fier de lui et de son pays ! AmicalementNettoue
Répondre
A

C'est ça le problême, l'argent, les profits et le pouvoir de certains sinon la France est belle sur bien des plans et je l'aime  . Merci Nettoue et amitiés


C
Un ti coup de blues Aimela ? Est-ce l'approche des fêtes qui te rend si pessimiste ?Moi je l'aime bien ce tableau de Matisse parce qu'il me rappelle les petites chambres qu'il y avait chez ma grand-mère.Hauts les coeurs ! Bisous. Clo
Répondre
A

Je déteste ces fêtes et je me cache le plus possible dans ces moments là. Je ne suis pas nostagique car je n'ai pas connu ces chambres là  alors je me suis fiée qu'au regard et vraiment, elle
est moche ( rires) . Merci Clo et bises


J
je suis certain que tu as raison aimela libre jusqu'a quand ?
mais sommes nous libre? je ne le pense pas car si tu bouges tu as un pv !!! eh oui sans rire
amitiés
Répondre
A

La liberté s'arrête là où commence celle de l'autre.  il y en a qui sont bien plus libres que les autres car ils prennent celle du voisin et ce sont toujours les mêmes qui trinquent . Merci
Jacques et amitiés