La passionnée ( slam)

Publié le par Aimela

Zorro

 

 

Réjouissez vous enfin  mes amis,  je suis de nouveau  heureuse

Comme une midinette, je suis encore et toujours   amoureuse

Oublié mon homme, trop mou, trop lourd,   trop fade pour moi

C'est sûr, pour lui, je n'aurai jamais joué la traviata.

Il me les faut tous,  ces héros de légendes en  papiers ;

Pour des siestes coquines, je ne suis point rassasiée.

Je me ferai  Zorro, Fanfan la Tulipe   et Cirano,

Ils sont gentils, touchants, de drôles de numéros;

Je prendrai aussi si c'est possible, le beau  Roméo

Mais, il a expiré par l'épée,  sous les charmes de juliette.

Elle  lui a joué la tragédie, la garce, avec de jolies risettes.

Pas juste,  la  chance est toujours du côté des donzelles

Qui, pour plaire  n'hésitent pas à chanter leur ritournelle.

Pas grave, Roméo était trop mièvre pour une passionnée
 
Moi ce que je veux  c'est de monter sur scène et jouer

Je  n'hésiterai pas pour cela  à tomber  dans la ruse,

J'appellerai même s'il le faut à   l'aide   mon infidèle  muse .

Toi mon amour, tu as su me conquérir  de tes mots, de tes gestes

Tu me prends aux tripes,  les noues dans un cri de douleur.
 
Tu as su te faire joueur, enjôleur, frondeur, froideur, chaleur

Mais depuis quelque temps, tu te disperses dans ce que je déteste

Le foot, la bière, les copains  tout en  regardant d'un air innocent,

Les fesses des jeunes et jolies filles au décolleté plongeant..

Ce n'est pas que je sois jalouse mais je ne tiens pas à passer mes nuits

A tricoter  inlassablement des capuchons étanches pour ton zizi.

Je ne tiens pas non plus à jouer la Belle au bois dormant,

Attendant pendant un siècle son prince charmant, pauvre amant

Se farcir une vieille à la peau ridée, franchement, il doit être  en manque.

Moi, je l'aurai tombé sur le lit, tourné et retourné  puis repartir en planque.

Malheureusement je n'ai plus vingt ans et d'hommes  à mes pieds
 
D'ailleurs ceux que j'ai eu étaient méchants et surtout fêlés.
 
Pour écrire des conneries pareilles, j'ai pris une belle cuite.

Vaut mieux ça que dans le  suicide  prendre la fuite .

Plus de rêvés pour colorer mes jours, mes soirs sont tout noirs,
 
Je reviendrai demain ou après-demain  vous sortir mes cauchemars,
 
Ils  m'encombrent  depuis  trop longtemps mon cerveau déglingué. 

2008




 
 

Publié dans Mes- Poèmes-et-slams

Commenter cet article

Joëlle 15/03/2014 20:50


Merci pour ces sourires du soir, bon dimanche Aimela !

Aimela 16/03/2014 11:47



Merci Joëlle  et bon dimanche 



michel 12/03/2014 23:08


Vous avez dit bizarre ???

Aimela 13/03/2014 10:55



Comme c'est bizarre aurait dit Jouvet  Merci Michel et bises 



Babou* 07/03/2014 18:12


Quelle énergie dans ce texte... Tu me fais penser à un titi parisien... et pourtant je sais que tu es plutôt vers la Normandie... Excellent slam... qui j'espère ne te mènera pas au suicide... les
hommes, ni personne n'en vaut pas la peine. Gros bisous sorcière bien aimée...

Aimela 09/03/2014 11:29



Je te rassure, je n'ai jamais songé à me suicider pour un homme et ce n'est pas demain que je le ferai surtout qu'il y en a pas dans ma vie. Trop compliqué pour moi  Merci Babou et bises 



Solange 03/03/2014 23:25


Un de perdu 10 de retrouver celui qu'on attend n'est jamais très loin.

Aimela 06/03/2014 10:32



Je n'attends plus pezrsonne comme ça plus de soucis  Merci Solange et amitié 



flipperine 01/03/2014 18:03


ce n'est pas la peine de se suicider pour un homme tout de même tu le laisses tomber et tu vis ta vie autrement mais je vois que ton écrit date de 2008,

Aimela 06/03/2014 10:34



Je n'ai jamais pensé à me suicider à cause  un homme , il serait trop content   Merci  Flipperine  et
amitié 



Mony 01/03/2014 16:32


ah ! j'aime quand tu slames ta passion !

Aimela 06/03/2014 10:36



Cela fait un bon  bout de temps que je n'ai pas slamé , pas  d'inspiration  Merci  Mony et
bises 



jacques 01/03/2014 12:19


plaisant a lire , comme toujours !


amitiés martine 

Aimela 06/03/2014 10:36



Merci Jacques  et amitié 



fab 03/01/2009 23:05

on va lancer un tag sympa : on se prend une cuite en même temps et on écrit tous nos délires, on verra lequel remporte la palme (attention : je suis championne, déjà à jeun mais alors avec un p'tit verre c'est garanti ;-))))big bisous

Aimela 04/01/2009 10:51


Pas besoin de boire pour délirer, je suis comme toi, lorsque je commence, je ne sais où je vais arriver ( rires)  mais je veux bien un verre de temps en temps, pour moi ce sera du calva (morte
de rires) . Bises Fab


Claudie 03/01/2009 20:06

Merci pour ce début d'année dans un éclat de rire.T'as raison Aimela, les princes ne sont plus ce qu'ils étaient !Bisous.Clo

Aimela 04/01/2009 10:53


On n'a que très peu l'occasion de rires en ce moment, alors ne nous privons pas de ce bonheur , on ne sait pas que sera la fin de l'année . Merci Clo et bises


Xénie 03/01/2009 15:40

MeiLLeUrS VœUx poUr 2009 !! 
Hééé Si tu vEux tu pEux pasSeR me vOir sUr mOn BlOgg 
http://www.slampadam.com
j’EspèRe à bientôt ***
BonNe cOntiiNuatiiOn
:)°)))

Aimela 04/01/2009 10:55


Merci d'être passé(e) Xénie et meilleurs voeux à toi, je passerai voir ton blog, amicalement