la soeur de Charlotte

Publié le par Aimela

Dans cette histoire si  certains faits sont vrais ( voir Charlotte ), le reste est  purement invention  de ma part .



 

 

 

 

 

La soeur de Charlotte 

 


Une grosse averse est tombée en ce matin du dix sept juillet mille sept cent quatre vingt treize mais cela n'empêche pas que les badauds d'affluent de tous les coins de la ville pour assister au spectacle, il faut dire qu'il y en a peu en cette période. La guillotine est dressée sur la place, la charrette s'approche et stoppe au près. Une jeune fille en chemise rouge en descend, calme, elle marche d'un pas assuré vers sa mort. La foule qui criait avant s'est tue brusquement et regarde médusée le courage de l'accusée, quelques voix ici ou là hurlent « A mort la tueuse de notre père «  .

 


Au bord de la place, bien loin du spectacle, un homme jeune, grand, bien fait de sa personne avance comme il peut jouant des coudes ce qui fait que malencontreusement , une jeune fille tombe . Il l'aide à se relever... Elle a de longs cheveux bouclés sous un bonnet blanc agrémenté d'un petit ruban rose. Ses yeux marrons expriment de la souffrance et quelques larmes coulent sur son visage pâle . Sa bouche esquisse une question muette. Il est abasourdi devant cette fille ressemblant à celle qui monte l'échelle de la guillotine.Le jeune homme tombe sous son charme et lui murmure.

 


 - Excusez moi mademoiselle , je vous ai fait tomber, avez vous mal ?

 


 - Point du tout monsieur .

 


 - Mais vous pleurez...

 


 - Ce n'est rien lui répond-elle d'une voix douce. Elle se retourne et va pour s'éloigner, il la rattrape par le coude.

 


 - Je n'aime pas voir voir une jeune fille fille pleurer surtout si elle est aussi jolie que vous. Dites moi, je vous ai fait mal.

 


 - Certes, je suis tombée mais rien de mal , je vous rassure mais eux assis derrière la fenêtre si .

 


 - A la fenêtre, il y a Danton, Robespière et leurs acolytes. Vous aurez-t'ils emprisonnée ?

 


 - Moi non mais ma soeur si

 


 - Votre soeur ?

 


 - Oui, la fille en chemise rouge est ma soeur, elle s'appelle Charlotte . Je n'ai pas pu m'empêcher de venir la soutenir mais elle est bien plus courageuse que moi .

 


 - Mon dieu ! Mais vous êtes en danger si tous ces mécréants vous voyez ... ne restez pas là

 


 - Je vais partir ... Après... lorsque tout sera fini.

 


 - Non maintenant d'ailleurs c'est fini . Venez, je vous emmène.

 


La jeune fille jette un dernier regard vers la guillotine et l'homme tenant la tête de sa soeur qu'il gifle. cela en est de trop pour la jeune fille qui s'évanouit heureusement que l'homme est tout prêt , il l'a prend dans ses bras et l'emporte vers une maison.

 


Aux passants un peu trop curieux qui lui demandent ce qui se passe , il répond que c'est sa femme et qu'elle est enceinte. Cela fait taire . Quelques jours plus tard , le jeune homme et la soeur de Charlotte montent dans une calèche et se réfugient en province dans la maison cossue et bourgeoise du jeune homme.

 

Ils se marièrent et eurent une petite fille qu'ils appelèrent Charlotte en hommage de cette soeur si courageuse et qui a payé de sa vie ses convictions .

 

 

 



28 mars 2009


 

 

 

Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

Russalka 17/01/2012 10:01


Je ne sais si c'est une histoire vraie mais elle est bien réconfortante alors même que roule encore sous la peau le frisson d'imaginer ces temps horribles où pour avoir osé parler, on se faisait
couper la tête.

Aimela 21/01/2012 10:47



A part  Charlotte et son funeste destin qui est vrai, le reste n'est qu'un invention de l'auteur  pour adoucir  un peu le tableau. Merci Viviane et bises 



Solange 16/01/2012 21:20


À cette époque il n'y avait pas de pardon les pénitences étaient sévères. Un beau récit bien amené.

Marianne 15/01/2012 22:44


la conviction et la détermination peuvent être de puissants moteurs et c'est bien triste de mourir d'une façon aussi violente. Heureusement, une fin plus heureuse laisse voir une
autre face de l'humanité. L'homme de coeur qui passe et qui agit avec la spontanéité et l'empathie. 

Aimela 16/01/2012 10:53



La révolution française  a coupé bien des têtes  dont celle de Charlotte  si la fin est plus heureuse
c'est que je l'ai inventée afin d'adoucir un peu  le sujet macabre. Charlotte avait bien ( au moins) une soeur  mais on ne sait pas ce qu'elle est devenue. Merci Marianne et bises 


 



michel 15/01/2012 18:32


tu es une historienne cachée


l'histoire ainsi enseirnée interesserait peut-être les écoliers


bien, comme toujours


bisous....michel

Aimela 16/01/2012 10:56



J'adore l'histoire surtout les époques du moyen-âge et  la révolution de 1789 , je ne connais pas du tout l'autre car je ne l'ai jamais étudiée. Merci Michel et bises  



Nina Padilha 15/01/2012 15:39


Ce fut une époque terrible...
Beaucoup de gens perdaient la tête.
Dans les deux sens du terme.

Aimela 16/01/2012 10:58



Oui malheureusement Robespierre faisait régner la terreur , il a finit lui aussi à perdre la tête . Merci Nina et bises



jacques 26 15/01/2012 15:15


cela finit bien ton histoire et pourtant ce fut une période tragique


amitiés martine

Aimela 16/01/2012 11:00



J'ai essayé d'adoucir un peu l'époque  qui comme tu le dis si bien fut terrible. Merci Jacques et amitié



Mony 15/01/2012 15:12


Super, grâce à ton texte et aux liens je découvre l'histoire de France que je ne connais que superficiellement.

Aimela 16/01/2012 11:02



 J'ai inventée l'histoire de la soeur quoique Charlotte avait bien ( au moins) une soeur mais on ne sait pas ce qu'elle est devenue . Merci Mony et bises  



emma 15/01/2012 15:10


ah oui, Martine, une belle idée de revisiter les évenements historiques par les yeux des proches, c'est très émouvant

Aimela 16/01/2012 11:06



je ne sais  pas si la soeur a assisté à la mort de Charlotte, l'histoire ne le dit pas . Ce que l'on sait c'est que Charlotte a été très courageuse par les écrits  de différents témoins
. Merci  Emma et bises



liedich 30/03/2009 16:58

Je ne dirai qu'une chose : Charlotte est un joli prénom, comme le mot : conviction.Merci joli prénom. 

Aimela 31/03/2009 09:47


si Charlotte est un beau prénom , Eléonore est encore plus joli est c'est le prénom de la vraie soeur de Charlotte  car elle avait bien une soeur . Un prénom pour un poète comme toi , merci
Liedich et amitié


Babeth 28/03/2009 23:22

bravo Aimela... J'ai adoré lire cette histoire, très vivante et réaliste, bien que inventée par toi.

Aimela 29/03/2009 13:02



J'adore l'histoire  et ma période de prédilection  est  la première révolution  alors inventer cette partie de l'histoire m'a amusée . Merci  Babeth