Mes petits bonheurs oubliés

Publié le par Aimela

Texte réédité

 

 

Il fait doux, la pénombre descend doucement sur cette plage. La mer au fond, roule et déroule dans un mouvement perpétuel ses vagues... Rien n'a d'importance ici... seule une petite musique se promène dans ma tête et chasse des années de merde qui l'ont polluée.

 

Pas un chat, pas d'humain non plus à se balader, je suis calme, mes pieds foulent et s'enfoncent dans le sable, je n'y fais pas attention, je m'assoies sur un gros galet et je regarde l'horizon, au loin, très loin... Là où ne peuvent plus porter mes yeux... Là où il n'y a ni colère, ni chagrin. Je laisse mes souvenirs remonter et envahir mon âme...

 

Mon enfance me rattrape et soudain devant moi, mon grand père fume sa pipe assis à la grande table qui nous accueillait tous les jeudis pour notre goûter. Son atelier grand ouvert nous laisse jouer avec les copeaux de bois. Ah ! Ces odeurs de bois, de tabac s'insinuent en moi et me font oublier celles présentes des algues et de l'iode, pourtant pas les mêmes... J'ai tant recherché mais en vain... ces petits bonheurs et c'est là près de la mer que je les retrouve. La mer qui est mon refuge, mon nid, là où tout peut se balayer à coups de rouleaux... Là, je retrouve de la chaleur, des rêves, la sérénité tant attendue et que je pensais à jamais perdus.

Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

Nat 30/04/2017 13:43

Bien dit ! La mer fait du bien, un bon bol d'air et d'iode ! :)

Solange 25/04/2017 17:19

Seule avec la mer c'est un bel endroit pour se retrouver et méditer. Beau texte.

Quichottine 24/04/2017 09:58

C'est très beau... j'aime la mer aussi, peut-être pas pour les mêmes raisons.
Passe une douce semaine, Aimela.

aimela 25/04/2017 13:55

Merci Quichottine :) Bonne journée et bises :)

Rebecca G. 23/04/2017 23:20

Comme c'est beau!! Je te comprends parfaitement... La mer me fait le même effet. Cette pureté absolue a quelque chose de magique.

aimela 25/04/2017 13:55

Merci Rébecca, bonne journée et bises :)

Renee 23/04/2017 16:02

Très beau texte...amitiés

aimela 25/04/2017 13:56

Merci Renée, bonne journée et bises :)

Loïc Roussain 23/04/2017 13:56

Dame Nature en génréal, et la mer tout particulièrement, sont des échappatoires précieux, et c'est très bien exprimé ici : merci.
Loic

aimela 25/04/2017 13:56

Merci Loïc, bonne journée et amitié :)

michel 23/04/2017 11:13

J'avais commenté ce texte en 2009
Je réitère ma "critique "
Les odeurs sont des empreintes indélébiles
Les paysages changent, les odeurs restent
Bon vote
bisous
Michel

aimela 25/04/2017 13:57

Merci d'être repassé Michel et d'avoir à nouveau commenté :) Bonne journée et bises :)

emma 23/04/2017 09:50

il est peu de chagrins qui ne s’envolent dans le vent et le bruit des vagues,"Homme libre, toujours tu chériras la mer! La mer est ton miroir; tu contemples ton âme dans le déroulement infini de sa lame " Et ta photo montre ton bien être

aimela 25/04/2017 14:00

J'aimerai aller à la mer plus souvent malheureusement ce n'est pas possible , alors on rêve :) Merci Emma et bises :)

fabienne 03/05/2009 22:30

c'est un sentiment que je partage :-)big bisous

Aimela 04/05/2009 10:17



Je me doute que tu partages ce sentiment vu ce que j'ai lu sur ton blog :)  Bises



Joëlle 30/04/2009 23:07

Ce sont en effet des petits bonheurs que l'on aime retrouver.Je te vois pour la première fois (c'et bien toi sur la photo ?) le sourire en dit long...Bonne soirée :-)

Aimela 01/05/2009 09:53


Oui c'est bien moi sur la photo, il y a de cela  3 ou 4 ans et j'étais avec une amie, la plage était vide et j'ai pu profiter de ces merveilleux petits moments. Merci Joëlle et bon
premier mai