Fantasme de slam

Publié le par Aimela

poème  réédité pour cause de vacances et en  plus je suis bien fatiguée  en ce moment, je n'ai plus aucune inspiration  



Fantasme de slam

Délires d’un cerveau fatigué
Pour écrire une poésie, je ne suis pas interressée ;
Trop compliqué, avec le nombre de pieds, je rame.
Pourrait pondre un roman où les mots sont tissés ?
Malheureusement, pas d’idées, je n’ai pas la flamme
Dans une histoire, je me trouve souvent dispersée
Non moi, mon truc, ma veine, ma passion est le slam.
Vous raconterai pas des contes si souvent ressassés
J’en ai plus que marre de tresser des mélodrames ;
Pas la vie non plus des gens aux rêves fracassés.
Moi mon dada c’est d’aller cueillir une banane,
Me trouvant dans les arbres doucement balancée.
je délire, c’est mieux ou pire que d’être un âne ?
 Lui au moins n’a pas appris le pas cadensé.
Je me promenerai avec ma belle caravane,
Dans les bois où les branches sont finement tissés,
Au bord d'un chemin, je trouverai une chicane.
Des champignons, je ferai des fricassées
Je dresserai alors symboliquement une oriflamme.
Non, je n’ai pas fumé de peur de m’encrasser
Encore un peu plus ce gros truc qui me sert de crâne
Je ne veux surtout pas devant vous m’abaisser
A vous narrer la larme à l’oeil tous mes drâmes
Ce matin, très tôt, je me suis trouvée à Paname
Où un monsieur m’a invitée gentiment à valser.
S’il vous plaît, voulez-vous de moi Madame ?
C’est devant des curieux étonnés, qu’on a dansé
Ni pensez pas, de mes idées je n’ai pas transgressé,
Mais que voulez vous en voyant dansla main sa cane
Eblouie par tant de beauté, je me suis empressée...
Je vous demande simplement de ne pas faire d’amalgame
Si vous doutez ainsi de moi toute ma tête est faussée
Je ne veux en aucun cas ressembler à de l’édam.
Tous mes souvenirs seraient ainsi émoussés...
Je retrouverai très vite mon vague à l’âme.



Publié dans Mes- Poèmes-et-slams

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B

Il est venu le temps du repos... tu sais parfois la page blanche nous permet de nous recentrer sur nous même et de comprendre de nouvelles étapes de nos vies... prends le temps et surtout pense à
toi... l'inspiration tu verras reviendra... Moi je n'en doute pas... tu es une poêtesse et cela tu ne dois pas en douter.


Gros bisous et merci de ce beau slam...


Bab's
Répondre
L

Je suis enchantée de ma visite chez toi... Il est tard, je reviendrai.
J'ai lu ce joli texte avec plaisir ! Merci.
Bonne soirée.
Répondre
A


Merci à toi Liliane d'être passé sur mon petit blog  et à bientôt peut-être 



M

Danser à Paname avec un monsieur à canne que de bonheur ! Attends-moi, j'arrive !
Répondre
A


Ok ! Je t'attends  Merci Mony et bises 



S

Dommage que je ne sache pas chanter ! le ryhtme de ton texte m'a fait bouger en tous cas.
Répondre
A


On est 2 alors à ne pas savoir chanter. Merci sagine et bises  



N

Bonnes vacances et profite bien.
Ton inspiration aussi se repose.
Elle sera plus belle encore dans quelques temps.
Bisous !
Répondre
A


 Je reste comme l'année dernière à Caen , pas les moyens  mais bon, je vais essayer de me reposer . Merci Nina et bises 



J

toujours un plaisir de venir chez toi 


amitiés martine 
Répondre
A


Merci infiniment pour ton passage sur mon petit blog  ainsi que de ton amitié  Jacques



J
Merci pour cette agréable lecture, un bien joli moment... Bonne journée
Répondre
A

Merci Joëlle c'est très gentil, amitiés


B
moi, je les trouvent rudement bien faits tes vers "slamés"... Bisous.
Répondre
A

 Tu es  bien gentille avec moi  , merci Babeth et bises


V
Et dire que tu dis que tu n'es pas faite pour la poésie (sourire)mais le slam c'est de la poésieet je trouve qu'il y a dans la tienne ce petit côté coup affectueux sur l'épauleMais non tu n'as pas fumé mais non mais non (rires) on te croit Aimelapar contre sur le bord des routes attention aux champignons ;o))Bisous bisouset continue dans ce registre comme dans celui du théâtre, tu nous fait à chaque fois plaisir!( et voilà que cela recommence, mon comm ne veut aps se poster, tu risques d'en trouver trois dans ton administration....)
Répondre
A

Promis je ferai attention aux champignons ( rires)  Pour ce qu'y est du théâtre , on va monter la petite pièce que j'ai écrite il y a quelques années  et j'en suis heureuse bien qu'elle
est loin d'être une réussite , nous sommes des  comédiens amateurs avec un écrivaillon un peu foufou ( rires) . Merci Viviane et mille bisous

Ne t'inquiète pas pour les commentaires en trop j'ai retiré  :)


L
Tu as raison sorcière des mots, ne compte pas les pieds. Ton inconscient le fait pour Toi. Tu sais que tu livres une page d'enfer, là ! Non et bien tant mieux mais continues à cueillir tes bananes et on se chargera de t'offrir des ânes.Douce soirée joli prénom. 
Répondre
A

Je veux bien d'un ane mais surtout pas de marche militaire ( rires) Merci Liedich de ton indulgence sur mes vers . Bonne journée poète