Bagarre de fruits

Publié le par Aimela

Texte réédité 



 


Bagarre de fruits
 

Il était une fois quatre clémentines parties en vadrouille, fatiguées par leur long voyage, elles décidèrent d’élire domicile dans une assiette blanche. Cela n’a peut-être pas d’importance pour vous mais je le dis quand même... Il faut décrire ce que l’on voit a dit l’animatrice. Ce n’est pas de bon coeur mais j’obéïs. Pour une fois me direz vous ... les miracles existent de temps en temps...


Elles étaient toutes pimpantes ces demoiselles dans leur robe orangée. Elles se partageaient leurs chez elles en bonne harmonie, jamais un mot plus haut que les autres d’ailleurs elles parlaient toujours en choeur. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, lorsqu’une intruse en la personne de l’orange fait son apparition.


Orange - Que faites vous chez moi ?


Les clémentines - Où as tu été cherché cette connerie ? Ici chez nous, nous sommes arrivées avant toi et nous te prions de dégager.

Orange - C’est ma maison les filles, je veux bien vous loger quelques temps mais vous payez votre loyer.


Les clémentines - Cela ne va pas non. Et avec quoi en plus ? On n’a que des pépins.


Orange - Je ne veux pas le savoir, moi aussi j’en ai. Alors ouste dehors...

Une bagarre s’engage, orange pousse une clémentine en dehors de l’assiette, les autres voulant l’aider, tirent orange comme elles le peuvent, difficile, vu qu’elle est ronde, tout en hurlant et pleurant. C’est qu’elles résistent ces petites, Petites oui mais costaudes comme la pub, dont elles ont vu un jour à la télé, les images... Trois pommes rouges passant à coté et entendant le vacarme, entrent.


"Police" dit l’une d’elle, Que se passe t’il ici ?


Clémentines - Madame l’agent c’est orange qui veut nous piquer notre maison.


Orange - C’est faux, ce sont-elles qui squattaient pendant que j’étais partie acheter des chocolats pour Noël.


Pomme - Calmez vous toutes car sinon vous finirez ainsi que moi dans l’estomac des humains...
 

Trop tard, les humains sont passés et ont tout mangé, ils n’ont laissé dans l’assiette que les épluchures et surtout les pépins, ils en ont déjà plein la tête.

Publié dans Mes-textes-proses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Quichottine 22/03/2018 09:54

J'adore !!!!!
Un dialogue croustillant qui m'a régalée... malgré les pépins et peut-être grâce à eux.
Passe une douce journée.

aimela 22/03/2018 10:31

Je suis contente que mes fruits t'ont régalée :) Merci Quichottine et bises

Clara65 18/03/2018 07:20

Très amusant ce texte, quelle imagination !
Bon dimanche et amicalement.

aimela 18/03/2018 13:24

Merci Clara, c'est très gentil :) Bonne semaine et amitié

jazzy57 16/03/2018 16:14

Ah quand les fruits prennent la parole l'assiette prend une toute autre dimension
Bonne fin de journée
Bisous

aimela 18/03/2018 13:25

Oui surtout si les fruits se bagarrent en plus ( rire) Merci Jazzy, bonne semaine et bises :)

Solange 15/03/2018 19:39

Il faudra surveiller ça de plus près.

aimela 18/03/2018 13:26

Oui, méfions nous, nos fruits pourraient en faire de même ( rire) Merci Solange, bonne semaine et bises

michel 15/03/2018 10:02

toujours surpris par l'originalité de tes textes
Continue, c'est "marrant"
Bisous
Michel

aimela 18/03/2018 13:28

Pour l'instant, je suis trop prise par mon projet de lectures musicalisées alors je n'ai plus vraiment le temps d'écrire :( Merci Michel , bonne semaine et bises :)

Loïc Roussain 15/03/2018 09:34

On pourrait s'amuser à chercher une "morale" pour ce texte de style "Fables de la Fontaine" !

aimela 18/03/2018 13:30

Oui, on pourrait essayer de trouver une morale mais pour l'instant, ma tête est bien emplie par un projet de lectures musicalisées qui manque de bénévoles pour les lectures :( Merci Loïc, bonne semaine et amitié

emma 14/03/2018 15:39

ou la fin tragique d'une salade entre fruits, une fable bien enlevée, Aimela

aimela 18/03/2018 13:31

Merci Emma , c'est gentil :) Bonne semaine et bises

Mony 14/03/2018 15:13

Hem, hem, il faudra que je surveille de plus près la corbeille à fruits :)

aimela 18/03/2018 13:33

Il suffit de ne pas déposer les clémentines et les oranges ensemble ( rire) Merci Mony, bonne semaine et bises

Annick SB 14/03/2018 14:39

hihihi ! C'est vrai que les pépins ne sont pas que dans les fruits ! Belle dispute!!!

aimela 18/03/2018 13:34

C'est vrai, je collectionne les pépins et pourtant, je ne suis pas un fruit ( rire) Merci Annick , bonne semaine et bises

Jakline 09/07/2009 18:39

Un joli conte qui m'a fait penser à ce poème de Vildrac:http://www.etab.ac-caen.fr/montchamp/classes/cp-ce/poesie/pomme.htm

Aimela 10/07/2009 09:51


Je suis allée voir ton lien et j'ai lu cet adorable poème . Merci Jakline et amitiés