La grande solution

Publié le par Aimela

 


Dans le ciel infini, le Grand Patron agacé par les plaintes des humains toujours mécontents, cherchait comment préserver ce qu'il avait créé. Il lui fallait sauver tout ce que l'homme n'avait pas changé, malheureusement... pas grand chose. Bien difficile pour ce pauvre homme  de trouver une solution . Un jour, pourtant, un message lui parvint d'un éléphant.



                            Monsieur le Grand  Patron,


 Je vous envoie cette missive car en ce moment, je me trouve bien en peine. Mon maître a décidé pour un numéro de cirque de m'installer en équilibre sur une tasse sans la briser, vu mon poids, je ne vois pas comment je pourrais exercer mon numéro sans paraître idiot devant tous mes amis. je vous prie Monsieur d'entendre ma prière et de me sauver de tout cela avant que l'horloge sonne les douze coups de midi.
Veuillez recevoir, Monsieur, mes salutations distinguées.

Éléphant


 
Le  Grand Patron se fâcha devant la détresse de l'éléphant, sa décision immédiate fut de déplacer tout de suite les animaux de cette planète. Il regarda autour de lui ce qui pourrait les recevoir.Son regard se porta sur  une petite planète de  la galaxie qui ressemblait  à s'y méprendre à la terre, des océans, des montagnes, des déserts ... Là, les animaux seront heureux, se dit-il ravi. Il me reste à les transporter dessus mais comment ?  Pour le transport, je suis assez fort , je peux aisément les porter d'un coup. Le vrai noeud est comment les avertir pour les rassembler tous dans un même lieu, avant le départ.  Il y aurait bien un parfum... suffisamment  intense, perceptible et repérable seulement par ses petits protégés  mais tous n'ont pas d'odorat. Un phare allumé jour et nuit pourrait aussi les guider mais  impossible, les phares ont été construit par les hommes et plus personne n'a confiance en eux  .Non, l'idée du phare est trop mauvaise. L'horloge va bientôt sonner se  dit Patron, vite, vite,  il me faut  trouver  autre chose. Il était dans des pensées de plus en plus noires et le jour reculait ainsi que les mois et les saisons . Un matin ou un soir, on ne sait plus trop où l'on en été, avec les affres du créateur, un flocon de neige tourbillonnait autour de lui et se posa sur son nez. Eurêka! Crie-t'il, j'ai trouvé. Je vais geler tous les humains de  cette planète assez longtemps pour que les animaux puissent suivre le chemin que je vais dessiner pour eux. Aussitôt dit, aussitôt fait, un gel d'une  éternelle longueur se produisit sur la terre et les animaux purent partir vers cette planète d'un doux nom de Nusvé. Les hommes? Que sont-ils devenus? Alors que je vous parle, ils sont encore glacés et c'est moi le chien qui vous envoie le texte. Eh oui! Je m'étais endormi près de mon maître et j'ai loupé le Patron... malheureusement.

Il y a une suite  mais plus tard si vous le désirez bien-sûr

Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

Florence 20/12/2015 07:04

Florence - Testé pour vous
Bonjour...et cette suite, elle est où ? Je plaisante....à ton rythme tu écriras la suite...et je reviendrai te lire, pour savoir...à très bientôt

aimela 21/12/2015 21:06

J'ai mis la suite hier au soir :) merci Florence et à bientôt

Quichottine 19/12/2015 20:51

Bien sûr que je le désire... :)

aimela 21/12/2015 21:07

La suite est depuis hier au soir sur le blog . Merci Quichottine et bises

Mony 19/12/2015 11:15

J'aime ce que ton imaginaire débordant nous offre, merci Aimela !

aimela 19/12/2015 16:26

Merci Mony et bises :)

Florence 19/12/2015 08:58

Florence - Testé pour vous
Bonjour...ah oui, je veux bien la suite...mais il y aurait une solution bien plus radicale...et comment dire...tellement plus écolo : faire disparaître l'homme de la terre...juste l'homme...et laisser la nature, les animaux, les végétaux reprendre leurs droits de vie sur cette terre que l'homme a rendu si pourrie...bon, je sais, c'est radical, mais finalement pas si bête :-)
Alors à bientôt pour la suite et je te souhaite de passer une excellente journée, à très bientôt

Renee 18/12/2015 15:52

hello, pas trop le temps ces jours mais je passe vite faire Bisousssssss

aimela 19/12/2015 17:23

Merci Renée et bonnes fêtes si on ne se "revoit"pas d'ici janvier . Bises

Solange 18/12/2015 12:28

Un beau conte vivement la suite.

aimela 19/12/2015 17:24

La suite sera demain ou lundi au plus tard :) Merci Solange et amitié

emma 18/12/2015 11:22

Super conte, aimela, bravo !

aimela 19/12/2015 17:24

Merci Emma , c'est gentil, bises

clara65 18/12/2015 10:56

Ah j'adore ! vivement la suite.
Pourtant la planète se réchauffe ? Cela va être difficile de geler les humains.
Bonne journée.

aimela 19/12/2015 17:26

Je mettrai la suite demain ou lundi au plus tard. Même si la planète se réchauffe, le grand patron a tout ce qu'il faut pour tout geler ( rire) Merci Clara et bon dimanche.

flipperine 18/12/2015 10:04

il ne faut se moquer des animaux il faut les laisser vivre leur vie

aimela 19/12/2015 17:28

les laisser vivre tranquillement et ne pas les faire souffrir surtout. Merci Flipperine et amitié

michel 18/12/2015 09:59

Entièrement d'accord avec toi
Les animaux ,ou on les chouchoute bêtement (chien ou chat qui couchentdans le lit =!!!
ou on les extermine gentiment rhino pour la soi-disante poudre aphodisiaque ou les éléphants pour leur défense etc....
L'humain ,n'est pas humain et les animaux ne sont pas bêtes...
Bisous
michel........

aimela 19/12/2015 17:30

L'humain est "l'animal" le plus bête dans toute la création et cela pour des intérêts des plus divers. Enfin bref, on aura beau dire cela ne change rien malheureusement . Merci Michel et bises