Caillou anonyme

Publié le par Aimela

A mon dernier atelier  où je n'y étais pas  pour cause de muselière que je refuse de porter , les participants devaient tenir un caillou, le décrire et dire ce que cela nous inspirait.  Par chance, j'ai dans mes dossiers sur le sujet et  comme à l'animatrice, je vous le remets 

Le caillou anonyme

L’objet que j’ai dans la main est un caillou informe, avec des creux et des bosses. Il est mat, de couleur ocre. Par place, certains endroits sont blancs, gris ou presque noirs. Je vois quelques taches de bleu, peut-être de la peinture. Il est rugueux mais n’est pas froid au toucher.

 

Un caillou parmi tant d’autres, aussi anonyme que vous et moi. Il doit avoir son histoire tout comme chacun de nous. On en a tous une, faite de hauts et de bas, de joies et de peines mais voilà, on est méconnu.

 

Ce caillou, c’est moi, c’est vous, c’est le monde qui bouge dans l’immensité de l’espace. On est poli, creusé, brillant ou mat. si un caillou n’est rien, il est pourtant seul et unique et là aussi, c’est nous. Jamais, je ne trouverai l’identique, quoi que je fasse. J’aurai beau chercher dans tous les coins du monde, mon caillou anonyme n’a pas de jumeau. Là, au moins, il est différent de nous, c’est cela la magie de l’univers.

Publié dans Mes-textes-proses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Renée 17/02/2021 13:45

petit coucou en passant amitié

Mony 11/02/2021 15:29

Comme quoi il est bon de conserver ses archives. Ces petits cailloux tombent à point pour participer malgré tout à ton atelier.

Renée 09/02/2021 15:48

Très bel description du caillou et de tout forme humaine ou non au travers de celle-ci bravo

jazzy57 09/02/2021 13:07

Un bel éloge de la différence avec ce caillou qui ne ressemble à aucun autre et son parallèle humain
Bonne journée
Bises

Martine Martin 09/02/2021 11:04

J'aime les cailloux, les coquillages. Si le monde va à sa perte, chaque caillou a sa part de responsabilité même petite. Bises

Russalka 16/11/2012 09:12


Jolie parabole, Aimela, qui va droit au coeur de l'amoureuse des cailloux que je suis ( j'en ai posé quelques 7000 autour de mon jardin le long de mes plates bandes et petits chemins ;o))

Aimela 19/11/2012 11:11



Désolée pour le retard  à répondre  mais depuis quelques jours, je suis très occupée et vu ma lenteur  légendaire , tu vois le mal que j'ai   J'ai vu sur ton  blog  une partie de ces petits
cailloux. Merci Viviane et bises



Solange 13/11/2012 03:11


C'est quand même fantastique de penser que sur la quantité, nous sommes tous différents.

Aimela 13/11/2012 13:03



oui nous sommes  comme des petits cailloux, nous sommes différents . Merci Solange et amitié



Mony 11/11/2012 17:45


J'aime le parallèle que tu fais entre notre condition d'humain et le monde minéral.


La vie est dans tout et nous en faisons partie chacun à notre manière, éphémère ou pas.

Aimela 13/11/2012 13:16



nous ne sommes que  des grains de sable dans l'univers  chacun apportant ce qu'il peut  Merci
Mony et bises


 



Parfois, regarder dans le rétroANina Padilha 11/11/2012 15:24


J'ai ramassé des petits galets tout fins, tout lisses...
Du basalte bercé par la mer.
J'aime !

Aimela 13/11/2012 13:18



j'aime  moi aussi les galets  tout lisses  Merci Nina et bises



flipperine 11/11/2012 11:39


chacun de nous est différent

Aimela 13/11/2012 13:19



et de ces différences on peut faire des choses bien mais  nous le faisons pas ...malheureusement . Merci  Flipperine