Clic !

Publié le par Aimela

gateau-mariage-geek

 

Par un bel après-midi d’été, les jeunes mariés et leur famille sortent de l’église. Ils se placent tous devant moi pour la photo. Au milieu du groupe, la mariée, blonde, tout de blanc vêtue, un bouquet à la main, semble bien fade au bras de son époux. Lui a du se tromper de cérémonie c’est pas possible. Quel idée de s’habiller d’un costume noir, c’est à un enterrement qu’il aurait du se rendre, pas à son mariage. Seul le petit bouquet à la boutonnière et son sourire radieux démontrent que je fais fausse route. Près du marié, sa mère, sapée d’un deux pièces sorti tout droit d’une vieille malle, tant c’est démodé et moche, tient son chapeau d’une main, de peur qu’il ne s’envole. Tout le monde a l’air d’être heureux même le petit garçon qui se démène avec sa braguette. Les hostilités sont pour plus tard, aujourd’hui, c’est la fête...

Au moment du fameux click, les pensées de quelques invités me parviennent d’un coup, sans que je ne les demande.

La belle-mère : La fête ? Tu parles d’une fête, elle va me coûter chère celle là. Si au moins mon fils avait choisi une jeune fille instruite et de bonne famille plutôt que cette fadasse avec un petit pois dans le ciboulot, j’aurais été heureuse mais non, il n’en fait qu’à sa tête. Souris Simone, souris, sinon ils vont penser que tu fais la tête. Allez courage, un petit sourire.

Le marié : Quel beau jour et comme je suis heureux ! J’ai réussi à me marier avec ma jolie et douce Marion malgré les discours de maman. Avec le temps,elles vont apprendre à mieux se connaître et deviendront amies toutes les deux.

La mariée : J’en ai eu du mal mais ça y’ est, j’ai réussi à l’avoir mon homme. Il m’a fallu jouer serré, sa mère me déteste et a tout fait pour nous séparer mais c’est moi qui ai gagné. Elle sourit là, mais vu sa tronche, je miserais pour un rictus. Il faut que je me méfie, elle a lancé les hostilités tout à l’heure, elle m’a envoyé quelques piques sur le choix de ma robe et le décor de la table. Elle a été raconté partout que c’est elle qui paie. Je me demande bien quoi ? Ce sont mes parents qui ont déboursé pour toute la cérémonie. Elle n’a rien voulu savoir, elle n’a invité personne a t’ elle dit ... Ouais tu parles ! Elle a amené son autre rejeton, sa femme et ses petits enfants. Qu’elle ne m’attaque pas de trop, sinon ça va voler, je ne me laisse pas faire.

Le petit garçon :Oh la la ! Le photographe prend la photo et ma braguette est ouverte, vite fermons sinon, ils vont voir mon zizi sur la photo. Je vais faire un joli sourire, ils ne verront rien .

Clic !

mariage

 

Philippe, un ami de mon petit atelier d'écriture m'a envoyé la photo (que cherchais en vain) support pour le texte , je l'en remercie

Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

Jacinta Delapuertadelsol 29/08/2010 11:29



J'ai adoré ce texte :) une bonne idée, de l'humour... lire dans les pensées des autres seraient invivable oui bien sûr :) d'ailleurs ça me rappelle soit un livre, soit un film ?? mais ma mémoire
me joue des tours... je me souviens juste que ça attirait des catastrophes :-D



Aimela 30/08/2010 10:47



Je pense que c'est un film  que tu as vu avec Mel Gibson  mais je ne me rappelle plus du titre ( je ne suis pas très cinéphile) .Franchement, je n'aimerait pas lire dans les
pensées  des autres à part peut-être du petit garçon ( rires) . Merci  Jacinta



Russalka 13/07/2010 19:13



On dirait que le petit oiseau va sortir (sourire) selon ce petit garçon bien ennuyé par son pantalon ... Ah, la famille! dur dur...



Aimela 15/07/2010 09:51



Tu peux le dire  la famille c'est plus souvent dur dur  qu'autre chose , j'ai voulu  finir avec ce petit garçon Merci  Viviane et bises



Clo 13/07/2010 12:07



Mdr… Une petite mise en condition avant le 18 septembre prochain, date des noces de ma fille. C'est vrai qu'il s'en passe quelquefois
des choses dans la tête de ceux qui affichent un sourire radieux. J'espère qu'il y aura malgré tout un maximum de sincérité dans celle de ceux qui nous entoureront ce jour-là !


Bises. Clo



Aimela 15/07/2010 09:55



J'ignorais que ta ta fille se mariait, j'espère comme toi  que les invités seront cincères  Merci Clo ,
bises


J'envoie  toux  voeux  de bonheur aux futurs époux



Calinou 13/07/2010 10:43



Les pauvres, je les plaint ! Et dire que le mariage est là pour nous apporter sécurité et réconfort ... lol



Aimela 15/07/2010 09:56



Je te rassure, il y a des mariages  heureux, si si, j'en connais  ...chez les autres Merci Calinou et bises



Babeth 12/07/2010 19:47



Très amusante et vivante ton histoire Aimela, comme toujours. Bravo!


Il y a juste un hic pour ce clic! C'est que je ne vois pas la photo... Snif!!


Je reviendrai demain...



Aimela 13/07/2010 09:46



La photo est juste  deux mariés sur un gâteau, j'aurai bien aimé déposer celle qui m'a inspirée mais elle a disparu corps et biens dans les tuyaux du net . Merci de ton petit compliment Babeth et bises



michel 12/07/2010 18:13



si seulement l'on pouvait savoir ce que pensent les invités


j'aime, j'aime pas ,ils ou elles devraient ........


sans compter les invités qui voudraient bien passer la nuit de noce avec la mariée


le divorce coute cher, la belle-mère n'a pas à se biler, ce n'est pas elle qui paiera


encore un sujet qui est formidable (comme toujours)


bravo Martine, bisous......michel


............



Aimela 13/07/2010 09:47



Même si on aimerait lire les pensées des autres, il ne vaut mieux pas, on aurait de drôles de surprises  et pas très agréables . Merci Michel et bises



Mony 12/07/2010 15:15



En voilà un petit monde qui promet une vie mouvementée. C'est une bonne idée de dévoiler les pensées des personnages et finalement je me dis qu'heureusement nous ne possédons pas cette faculté,
ce serait invivable.


Mony



Aimela 13/07/2010 09:50



hihi ! Je suis d'accord avec toi sur le fait que ce serait invivable si on connaissait les pensées des autres. Quand à la vie mouvementée, n'en parlons pas,je ne voudrais pas la connaître . J'ai
eu énormément de soucis avec ma belle-mère Merci Mony et bises



jacques 26 12/07/2010 12:44



pas de bagarre tout ce petit monde finira par se comprendre !


mais attention clic !!


amitiés martine



Aimela 13/07/2010 09:53



Tu es bien un homme pour penser ça, les femmes ne sont absolument pas  de ton avis. C'est la guerre entre elles et crois moi , cela ira très loin  Merci de ton optimisme Jacques et amitiés.



Emma 12/07/2010 12:20



on a tous ce fantasme de pouvoir lire les VRAIES pensées des gens, mais souvent ce n'est pas souhaitable - quand même je touve le seul mâle de l'histoire bien angélique à coté de la gent féminine
perfide et calculatrice...


Emma



Aimela 13/07/2010 09:58



Le mâle  est " aveugle" et optimiste dans ces moments là, c'est pourquoi  il est souvent angélique  et puis il a 2 femmes pour le gâter même si l'une est sa mère . Merci Emma  et bises