Coup de chaleur

Publié le par Aimela

capharnaüm 

 

<<<Nous sommes perdus si le train ne s'  arrête  pas avant cinq minutes>>> se disent-elles. Il fait chaud là dedans, les fenêtres sont pourtant ouvertes mais aucun souffle de vent entre dans le compartiment; les voyageurs sont en sueur et à cette période ils sont nombreux à partir en vacances dans le Midi.

Qu'elle idée de partir là- bas alors qu'il y la canicule partout. Rien pour nous rafraichir, personne n'aurait penser à apporter de l'eau ,moi j'en avais pris seulement, les bouteilles sont vides.

 

Les enfants, énervés par la soif qui les tenaille, hurlent à qui mieux-mieux alors que les adultes de plus en plus intransigeants s'insultent ce qui fait que la chaleur monte d'un cran. Moi je me montre toute petite dans ce capharnaüm, seules mes oreilles sifflent leur hostilité.<< Il est temps qu'on déguerpisse au plus vite, sinon nous ne savons pas ce qui va advenir de nous>>.


2006

Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

michel 25/10/2012 21:32


ah§ la sncf...

Aimela 28/10/2012 10:45



c'est très bien la sncf, cela t'amène partout  lorsqu'elle n'est pas en grève  Merci Michel et bises 



Solange 23/10/2012 21:48


On sent bien l'inconfort dans ton texte, l'été et les vacances on y pense quand les journées refroidissent.

Aimela 24/10/2012 10:20



je ne pars que très peu en vacances et lorsque je le fais, j'essaie d'éviter la foule et la châleur  Merci Solange
et amitié



Mony 23/10/2012 20:19


Le microcosme d'un wagon en dit parfois long sur la nature humaine. Mais ouf ! tu t'en es sortie saine et sauve.

Aimela 24/10/2012 10:22



ce n'est qu'une fiction, je ne pars que très peu et lorsque je le fais, j'évite la foule et la châleur  Merci
Mony et bises



flipperine 23/10/2012 13:52


que les voyages semblent longs

Aimela 24/10/2012 10:24



Cela doit être très longs dans le cas de mon texte qui est une fiction ...heureusement  Merci
 Flipperine et amitié



Nina Padilha 23/10/2012 12:54


J'aime la chaleur.
Mais là, c'est étouffant !
Bisous !

Aimela 24/10/2012 10:26



Je te rassure c'est une fiction, je n'ai pas subi ça car lorsque je pars ( très peu) je fais en sorte  que cela ne soit pas en pleine châleur  et qu'il n'y ait pas la foule
 surtout  Merci Nina et bises



jacques 26 23/10/2012 12:13


ah!! la chaleur source de conflit et le manque d'eau .....


amitiés martine 

Aimela 24/10/2012 10:27



C'est pourquoi je reste chez moi  pendant les grandes châleurs  comme je suis seule, je ne risque pas les conflits  Merci Jacques et amitié