Dali (fin)

Publié le par Aimela



 Une petite explication de la toile:
Rêve causé par le vol d'une abeille autour d'une pomme-grenade une seconde avant l'éveil

1944, un exemple-clé de transcription surréaliste d'un rêve

La seconde guerre mondiale


Son séjour en Virginie - Sa radiation du groupe surréaliste

le peintre quitte Paris pour le sud-ouest de la France. A partir de cette année, Dali s’écartera totalement du surréalisme. Puis très peu de temps après, Gala et Dali quittent à nouveau l’Europe et vont s’installer en Virginie, pendant toute la durée de la guerre. La période américaine de Dali fut des plus activ; Il y écrit La vie secrète de Salvador Dalí et travaille pour le cinéma, le théâtre, l'opéra et le ballet. Des années quarante datent des œuvres aussi importantes que Autoportrait mou avec lard grillé, Corbeille de pain. Le peintre menant la grande vie et fondant sa réussite sur le fait qu’une nouvelle classe fortunée se créait. En collaboration avec le Duc de Verdura, Dali réalise ses premiers bijoux, inspirés de ses souvenirs nostalgiques de la Renaissance. C'est ainsi qu'il crée une broche en or avec émeraude et alexandrite"le cygne de Léda" , puis à l'aide d'une pépite d'or de rubis et diamants,émeraude il crée "le coeur royal" , puis "l'oeil du temps et une montre en or " l'éléphant spatial".

C’est à la suite de ces événements que Breton dénonça l’esprit un peu trop « commerçant » de Dali. En conséquence Dali est radié du groupe surréaliste.


En 1942, les rapports de Dali avec le monde de la photographie vont être très fructueux. L’artiste s’intègre parfaitement dans la société new-yorkaise ; il réalise pour la Knoedler Gallery de nombreux portraits de personnalités américaines. A noter également son activité intense dans le domaine du théâtre


Hiroshima et l'ère nucléaire

L’explosion de la bombe atomique à Hiroshima marque le début de la période « nucléaire » ou « atomique » de Dali, nous sommes en 1945. Puis Dali et Walt Disney commencent à travailler au projet d’un film d’animation (Destina), qui ne sera jamais mené à bien. Avant de regagner l’Europe et de s’installer définitivement à Port Lligat, en 1948, Dali illustre trois grandes œuvres dont Comme il vous plaira de Shakespeare. D evenu l'un des peintres les plus célèbres du moment, il rentre en Europe en 1948 et fait de longs séjours dans sa maison-atelier de Portlligat.


L'après-guerre


l'Histoire, la Science et la religion thématique de son inspiration


Pour Dali commence une nouvelle étape au cours de laquelle il tirera son inspiration des grands thèmes de la tradition occidentale. L’élément religieux fait irruption dans l’oeuvre du peintre en 1949.

Au cours de l’année 1958 et de la suivante, Dali étudie à fond les peintres du passé (en particulier l’oeuvre de Velasquez) ainsi que les thèmes religieux et historiques occidentaux. Il se lance aussi dans l’art « optique », recherchant sans trêve des effets et des illusions d’optique.

l'histoire et la science deviennent la thématique centrale d'une bonne part de ses œuvres, de grand format pour la plupart. Il peint alors certaines de ses toiles les plus célèbres: Christ de saint Jean de la Croix, Galathée aux sphères, Corpus Hypercubus, La découverte de l'Amérique par Christophe Colomb et La cène.

Le 8 août 1958 Dali et Gala se marient à la Chapelle des anges en Espagne. En mai 1959, Dali rend visite au Pape Jean XXII au Vatican. En décembre, il présente au Palais de Glace l’Ovocipède, moyen de transport révolutionnaire consistant en une sphère de plastique creuse pouvant contenir un passager.

"le véritable peintre c'est celui qui est capable de peindre des scènes extraordinaires au milieu du désert vide"

En 1963, Le mythe tragique de L’Angélus de Millet est publié trente ans après que Dali l’eut achevé. Au mois de mai de l’année suivante, se fut la publication du Journal d’un génie. Puis en septembre, une grande rétrospective de Dali a lieu à Tokyo.

Les événements de mai 1968 « Là où passe la révolution culturelle doit pousser le fantastique ».

, Ils offrent à Dali l’occasion d’écrire son tract "Ma révolution actuelle", dans lequel il présente comme une vertu l’opposition à la culture bourgeoise ; L’année suivante, il publiera des Métamorphoses érotiques, qui est l’un des sommets de la méthode paranoïaque critique. Puis il se relance dans la publicité en réalisant des affiches publicitaires pour Perrier sur le thème de la soif, et pour les chocolats Lanvin. Il crée enfin un flacon d'un kilo de cristal pur retaillé et poli à la main. Il fut présenté au public le 26 Octobre1983, au musée Jacquemart-André à Paris.

Puis Dali s’intéresse particulièrement à l’holographie . En 1972, à lieu une exposition d’hologrammes à New York. En août de cette même année, Dali annonce qu’il fait don de toutes ses œuvres (les siennes ainsi que celles d’autres peintres en sa possession) à l’Etat espagnol. L’année suivante, Dali présente son premier Chrono-hologramme. Puis à New York, la Knoedler Gallery ouvre une salle holographique dalinienne.

Le 28 septembre 1974 a lieu l’inauguration du Teatro Museo Dali ; après dix ans d’efforts, Dali a finit par obtenir son musée, un endroit qui reflète très précisément sa vision. Encore aujourd’hui peu nombreux sont les visiteurs qui ne sont pas surpris et fascinés par ce qu’ils y trouvent...

La dernière passion de Dali fut la peinture stéréoscopique en 1975, et il présenta sa première œuvre hyper stéréoscopique à New York en 1978.


finir le travail sacré ... celui qui a tant créé l'imaginaire, le fantastique

Pendant la dernière partie de sa vie, Dali fut comblé d’honneurs, notamment en 1972, il fut élu membre associé étranger de l’Académie des Beaux-Arts de l’Institut de France. Mais sur le plan personnel, ce furent pour le peintre de tristes années. Il souffrait de divers troubles, Dali et Gala se remettaient lentement d’une maladie contractée pendant l’hiver 1981 à New York. De plus, Dali était terrifié par la mort. Sentimentalement, il était aussi de plus en plus isolé, et ses relations avec Gala se détérioraient sans cesse. Elle restait cependant le centre de l’univers émotionnel du peintre le 10 juin 1982, Gala mourut à Pubol . Dali en fut très affecté.


Dali part le 10 juillet pour le château de Pubol, où il décida de se retirer. Il y poursuivit son activité de peintre, qu’il abandonnera définitivement au début de 1983, sa dernière œuvre fut La queue d’Aronde. Au cours des années qui suivirent, il sera victime de plusieurs crises cardiaques, ce qui aggravera considérablement son état de santé. Salvador Dali mourut le 23 janvier 1989 à la Torre Galatea de Figueras à la suite d’une nouvelle crise.Selon sa volonté, il est enterré près du théatre-musée Dali.

Bibliographie ; Musée Dali Figueras - Journal d'un génie adolescent par patrick Gifreu ed.Anatolia/le Rocher.

 

D'autres toiles de Dali

 

Atavisme au crépusculeatavisme au crépuscule

 

Dali( 1)Je ne connais pas le titre de cette toile

 

Jeune fille à la fenêtrejeune fille à la fenêtre

 


 


 




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

corinne 28/11/2010 23:14



Elles sont splendides ces peintures


Pour la jeune fille à la fenêtre je n'ai trouvé que la date,192, je l'ai trouvé dans sa biographie


Bisous



Aimela 29/11/2010 10:33



La jeune  fille à la fenêtre fait partie  des tableaux des plus connus , il est dans les 3 livres  que j'ai  de Dali . Je pense que c'est son épouse  qu'il a peint ainsi. Merci Corinne et bises



Babeth 28/11/2010 20:24



merci pour cet article très intéressant Aimela. Ma préférence va pour "la jeune fille à la fenêtre"...



Aimela 29/11/2010 10:49



 Tu as bon goût,  elle est très jolie  la jeune fille  à la fenêtre Moi  j'aime  
tout  ce que j'ai déposé de lui. Il y en aura sûrement  sur d'autres articles mais je ferai en sorte  que ses peintures ne  soient pas dérangeantes, et il y en a Merci Babeth et bises



liedich 27/11/2010 17:56



je persiste et je signe et je reste époustouflé de la variété artistique. Il sait tout faire. De belles toiles dignes des plus grands maitres de l'école hollandaise tout autant que des créations
fulgurantes de génie. Tiens, je vais aller voir sur le net pour me faire plaisir; celui que tu m'offres là; merci joli prénom. Douce soirée à Toi.



Aimela 28/11/2010 11:08



Oui Dali savait tout faire, j'ai eu l'occasion  une fois de voir quelques unes de ses toiles  ainsi que  quelques unes de  sessculptures  exposées  au casino de
deauville, ce fut , il y a bien longtemps . J'ai été époustouflée  . Merci  Liedich et bonne journée



Violette Dame mauve 24/11/2010 23:50



Je vais m'endormir en ayant performé mes connaissances sur Dali.


Bisous


Violette



Aimela 25/11/2010 10:00



Grace à tous mes livres sur lui, je commence à  en connaître plus  mais j'ai encore à apprendre ; Merci
Violette  et bises



Russalka 24/11/2010 21:48



Chacune est émouvante, questionnante, étonnante. je te joins une oeuvre moins connue, celle de ses aquarelles de fruits/







Aimela 25/11/2010 10:03



Tu as raison  pour cette aquarelle, elle n'est pas connue, elle n'est même pas dans les 3 livres que j'ai de Dali et pourtant, elle est magnifique, j'adore. Je vais  garder cette
image  bien précieusement . Merci infiniment Viviane  et bises



michel 24/11/2010 21:01



ton article est très complet


bravo


michel



Aimela 25/11/2010 10:06



Merci Michel pour ton passage et ton petit commentaire malgré ton aversion pour le  sujet , tu es vraiment  sympa . Bises



Solange 23/11/2010 21:28



Très intéressant ton texte et ces peintures sont vraiment belles. J'aime particulièrement la dernière.



Aimela 24/11/2010 09:55



j'ai essayé de déposer des toiles susceptibles  de plaire tout le monde ...ou presque . Merci Solange



Emma 23/11/2010 13:59



un personnage extravagant et tellement talentueux qui t'a vraiment conquise, et que tu nous fais redécouvrir, merci, Martine. Emma



Aimela 24/11/2010 10:05



ce n'est pas pour son extravagance que j'aime Dali  mais bien pour son oeuvre. J'ai 3 beaux livres( qu'on m'a offert)  sur ses toiles  que je ne me lasse pas de regarder. Je n'en
oublie pas moins  les autres peintres comme les impressionnistes  ou autres . Merci Emma et bises



jacques26 23/11/2010 13:47



j'apprends avec ton article et j'aime la jeune fille a la fenertre


merci et amitiés martine



Aimela 24/11/2010 10:07



Je pensais bien que la jeune fille à la fenêtre te plairait , c'est pourquoi , je l'ai déposée, un petit cadeau pour ta fidélité sur mon blog. Merci Jacques et amitiés