Des mailles lâches de philippe

Publié le par Aimela

 Cela fait un bout de temps que je n'ai pas déposé de textes écrits par des amis, voici celui de Philippe  qui est dans mon petit atelier d'écriture de mon quartier.

avion ( jouet)

 

Des mailles lâches

Suite à " Familiale "  de 

Jacques Prévert - Paroles (1946)

 

 

" La mère fait du tricot

le fils fait la guerre " 

 

Elle était restée là sans un mot

Lui ne voulait pas de ces boulots

Ni tenter d'oublier sa vie au bistrot

 

Certes il y a eu entre nous deux

Des batailles et des foudres naguère

Un de ces matins où mes mailles 

Tournent alors souvent de travers 

Et pourtant, il est parti bien trop tôt

 

Hier, il était si sage dans son berceau

Un beau bébé jouant avec ses grelots

Et pourtant, les années ont passé 

Sans rien dire, sans un mot

 

Cadeaux et anniversaires ont 

Rythmés sa vie et mes tricots

Avions et fusils faisaient alors

Partis de sa panoplie

 

Ce jour-là, il avait le sourire 

A la main et la fleur au fusil

Mon fils chéri est alors parti 

Pour faire sa guerre

 

Ce matin chagrin

Il faisait pourtant si beau

J'avais moi une lettre à la main

Et depuis, j'ai lâché le tricot

Mon fils, mon fils chéri, lui

il est parti bien trop tôt

 

Philippe

Publié dans Auteurs-amis

Commenter cet article

michel 16/05/2013 17:01


ces verts s'appliquent à de "nombreux fils"


bien écrit


bravo Martine de nous en faire profiter


bisous.....michel

Aimela 18/05/2013 15:20



Il faut dire bravo à Philippe , c'est lui qui a écrit, je n'ai fait que déposer sur mon blog avec son autorisation  Merci Michel et bises



Solange 14/05/2013 21:28


Ce doit être terrible de perdre un enfant comme ça, je ne m'en remettrais pas.

Aimela 18/05/2013 15:22



Je plains moi aussi toutes ces mères qui ont  perdu leur enfant dans la guerre , c'est horrible . Merci pour Philippe  Solange et amitié



Nina Padilha 14/05/2013 16:51


Très triste.
Le bellicisme inhérent à l'être humain est navrant.
On va dire ça comme ça !

Aimela 18/05/2013 15:23



Les guerres sont des tragédies , les mères le savent  malheureusement, il n'y en a toujours  Merci Pour
Philippe  et bise Nina



Mony 14/05/2013 16:37


Un beau texte tout en pudeur pour dire l'insoutenable douleur de perdre un enfant.


Merci à vous deux !

Aimela 18/05/2013 15:25



Oui, une terrible douleur et Philippe sait très bien  exprimer les émotions ( contrairement à ce qu'il dit) Merci pour lui Mony et bises 



flipperine 14/05/2013 11:28


beaucoup trop d'hommes meurent lors des guerres et brisent des familles

Aimela 18/05/2013 15:27



C'est malheureusement vrai et pourtant, il y a encore trop de guerres Merci pour Philippe  Flipperine et
amitié