Georges Seurat

Publié le par Aimela

  Seurat( 1)

                              Georges Seurat

 

Georges-Pierre Seurat naît le 2 décembre 1859 à Paris, dans un milieu bourgeois

 

En 1877, il s'inscrit aux Beaux-arts. Ses études sont interrompues par son service militaire qu'il effectue à Brest, où il réalise de nombreuses esquisses de bateaux, de plages et de la mer. En 1882, Georges Seurat se consacre à la maîtrise du noir et blanc et commence à peindre réellement. Il achève, en 1884, Une baignade à Asnières, le premier des sept grands tableaux qu'il va peindre dans sa courte vie. De plus, Il participe à la formation de la Société des artistes indépendants, ouverte, sans jury ni récompenses, et prend la tête du néo-impressionnisme (terme souvent traduit par pointillisme), qui réunit entre autres Paul Signac, Henri-Edmond Cross, Charles Angrand, Maximilien Luce et pendant un certain temps Camille Pissarro. Il reprend ainsi le folklore de ses aînés et cultive « l’harmonie », « l’analogie des contraires ».

 Seurat commence par s’inspirer de Millet, Manet, Monet, Renoir, Pissarro et sera très influencé par Rembrandt, Francisco Goya et Pierre Puvis de Chavannes, ainsi que par Ingres, de qui son professeur, Henri Lehmann avait été un disciple. Il est un ami très proche de Edmond Aman-Jean.

 

L'été 1890, le peintre réside à Gravelines, où il exécute quatre toiles de marines ainsi que quelques dessins et "croquetons", petits panneaux de bois peints qu'il avait ainsi baptisés. Ses paysages assujettissent la nature aux rigoureuses « ponctuations » de sa théorie des couleurs, et il s’en dégage une paix intérieure prenant superbement le pas sur la confusion de la réalité. Il écrit une révision des concordances entre les caractères des tons (sombres ou claires), des teintes (froides ou chaudes), des lignes (tombantes et tristes ou ascendantes et gaies). À son retour à Paris, il met en projet son tableau Le Cirque qu'il montre, inachevé, au huitième Salon des Indépendants.

 Il meurt subitement, pendant l'exposition, à l'âge de 31 ans, probablement des suites d'une angine infectieuse (ou diphtérie). 

 

    Si  Georges Seurat vous intéresse la suite est sur Wikipédia

 

Voici quelques toiles mais il y en d'autres ici

 Le jardinier

                                  jardinier

 

Seurat ( Un paysan)

                                          Un paysan

 

Georges Seurat le Crotoy à Marrée basse

                                                   Le Crotoit à marée basse 

 

Bain à Asnière ( Seurat)

                                                   bain à Asnière

 

La Seine à Courbevoie( Seurat)

                                              La Seine à Courbevoie

  Le cirque( Seurat)

 

Le cirque est la dernière toile non terminée   à cause de son décès

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

jacques 26 02/12/2012 14:14


j'aime bien ses peintures 


amitiés martine 

Aimela 03/12/2012 10:15



seurat n'est pas mon peintre préféré mais j'aime bien certaines de   ses toiles  Merci Jacques et
amitié 



michel 01/12/2012 17:52


je connaissais pas


belles toiles


bisous

Aimela 03/12/2012 10:39



Je ne connaissais pas non plus avant d'aller farfouiller sur le net , j'ai trouvé très jolies ces toiles que j'ai voulu les faire connaître  et je suis contente qu'elles plaisent . Merci
Michel et bises 



DENIS 30/11/2012 21:07


j'adore Seurat et le pointillisme


merci pour ce bel article et on ne se lasse pas de voir ses toiles

Aimela 03/12/2012 10:41



Je ne connaissais pas avant d'aller fouiller sur le net et je suis enchantée  que ces toiles plaisent . Merci Denis, bonne journée  



Mony 30/11/2012 20:54


Merci à toi la passionnée de peintures.

Aimela 03/12/2012 10:44



Passionnée de peinture, je le suis bien mais pas de tourtes  le cubisme par exemple  me  laisse de glace. A part " Guernica" on en verra pas sur mon blog . Merci Mony et bises
 



emma 30/11/2012 20:42


bien intéressant, Aimela, merci

Aimela 03/12/2012 10:45



Merci Emma et bises 



flipperine 30/11/2012 17:43


de beaux tableaux

Aimela 03/12/2012 10:45



Je trouve aussi que ce sont de beaux tableaux  Merci  de ton passage Flipperine, amitié 



Russalka 30/11/2012 17:30


Voilà un peintre qui m'a toujorus étonnée par sa modernité et sa personnalité qui tranchait avec celle de ses compagnons d'époque. Je me demande surtout: comment fait un copiste qui reproduit un
Seurat Point par Point!!!! ????

Aimela 03/12/2012 10:49



Je n'ai pas l'intention  de faire la copiste mais je vais essayerle pointillisme,  pour commencer sur papier et si cela fonctionne bien sur tissus  mais il faudra un bon bout de
temps avant de voir le résultat car ce doit être très long  de peindre ainsi. Merci Viviane et
bises 



Joëlle 30/11/2012 12:05


Merci chère Aimela pour ce beau billet en partage, bon we à toi !

Aimela 30/11/2012 13:09



Merci à toi d'être passée Bon we Joëlle