Henriette ( fin)

Publié le par Aimela

Rue+Pémag..

Trois  ans déjà se sont écoulés depuis ces  évènements La vie  s'étire  doucement pour  Henriette  qui a  épousé Léon  et a été  servante de Madame  De la Tour jusqu'à son accouchement.  Depuis, le décès de son beau-père elle habite avec son mari chez la mère de Léon,   celle ci est  devenue presque aveugle par les travaux de couture et  c'est  Henriette qui  tient la petite maison. Ils sont un peu à l'étroit à cinq , bientôt  six dans trois pièces  mais qu'importe, elle est heureuse.   Elle  élève  les deux enfants, Charles, le fils de son mari et  Louise, sa petite fille à elle, elle attend  un autre enfant , celui là, reçu comme un don du ciel. Léon  est un bon mari, jamais un mot de trop ,  jamais de colère. Tous les soirs il lui ramène une fleur du jardin  de Madame  De la Tour quelle dépose délicatement  dans un pot ébréché. Elle ne sait pas  si c'est de l'amour qu'elle a pour lui , ce qui est sûr c'est qu'elle ressent une immense gratitude  après ce qu'il a fait pour elle  …   De plus, il  adore  Louise autant que Charles.   La petite coquine le sait bien  et joue à la petite princesse  auprès  de lui  et de Charles qui accepte tout  venant d'elle. Henriette a bien du mal à  l'éduquer... Avec  le futur bébé, peut-être que  Louise deviendra plus docile …

Madame De la Tour et Anne sont restées de très bonnes amies, elle se voient régulièrement  chez l'une ou chez l'autre.  Toutes les deux ont gâtés  Léon et Henriette  pour le mariage. Si Henriette les vois moins à cause de toutes ses occupations, elle passe de temps à autre avec les enfants dans le parc  de l'hôtel. Anne a été au début  un peu en retrait vis à vis  de  Louise   mais c'est fini  maintenant.  La petite effrontée saute sur les genoux  d'Anne quand elle est assise et Anne l'embrasse conquise.

 Anne n'a pas  encore d'enfants et Henriette pense qu'elle n'en aura jamais  si elle reste avec son époux .Lui continue d'engrosser les bonnes qu'Anne s'empresse  de congédier  car à la différence d'Henriette, elles aguichent ouvertement Charles Edmond. Anne déteste son mari mais elle a de la fierté  et refuse  tout ce qui  peut porter  aux ragots, Caen est une petite ville et tout se sait . Tout ? Non, le secret  d'Henriette n'a pas été et ne sera jamais  dévoilé . Anne et elle  l'ont enterré  au plus profond de leur tête et jamais personne n'y aura accès .

Publié dans Mes-textes-proses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

Coucou !
C'est Ton Ami ( SENITOS) qui passe pour t'encourager.
C'est du bon travail.Très émouvant.
Je repasserai.



Répondre
A

C'est vraiment gentil  d'être passé sur mon petit blog  et du commentaire Heureusement que tu as précisé qui
tu étais  car je n'aurai jamais deviné   que tu avais changé de pseudo

Merci Sénitos et à la prochaine


R

Une bien belle histoire qui se termine bien, comme je les aime, etque tu as très joliment menée, Aimela... Heureusement que la bonté existe en ce monde et que des Anne continuent de donner autour
d'elles avec la même générosité.


Répondre
A

Oui la bonté existe Viviane seulement , il y a la faucheuse pour les enlever trot tôt  de cette terre et de leur famille. Merci Viviane et bises


M

Maintenant, tout Caen  (pas le toucan) va être au courant

Belle histoire mais, qui reste surement "exceptionnelle" par le comportement

"de la patronne"

Merci "belle conteuse" continue  a nous narrer des histoires

bisous

michel....de caen


Répondre
A

Pas grâve si tout Caen est au courant, cela fait longtemps que les  personnages sont morts , il y a prescription
.  Je ne sais pas si c'est exceptionnel  il devait quand même y avoir de bons  patrons  quand même , enfin, je l'espère . Merci Michel et bises


L

Bonjour,
la vie alors peut être simple...
C'est ce que je ressens.
la vie peut être compliquée.
C'est le besoin que certains ressentent pour vivre.
Le bon choix ?
Une fleur dans le pot ébréché chaque soir pour que pétale après pétale, les jours ne soient que coloration et parfum.
Pas de quatrième alors ,
Alors un prochain.... OK joli prénom.
Merci à Toi. 


Répondre
A

Non pas de quatrième, j'ai voulu finir sur le bonheur d'Henriette, une petite note d'espoir  pour chacun d'entre nous même si la vie est si dure et pour certains intolérable. Merci Liedich et
amitié


C

et bien voila Henriette sont heureux, c'est le principal
On s'était attaché à eux
Aurons des nouvelles à la naissance du bébé ???

Merci pour ce magnifique moment de lecture

Bisous


Répondre
A

Pas de nouvelles du bébé  hélas mais je pense que cela ira bien Peut-être qu'un jour j'écrirai sur Louise ( la
petite coquine ) qui sait . Merci Corinne et bises


J

magnifique !!!! merci beaucoup martine
amitiés


Répondre
A

Je suis contente que cela t'ai plu. Merci de ta grande fidélité Jacques et amitiés