Horreur dans la nuit

Publié le par Aimela

Depuis  janvier ou février,  nous avons beaucoup écrit ( dans le petit atelier de quartier) sur le 70  eme  anniversaire du débarquement , voici une de mes écrits

 


Ruines de Caen qui fut comme beaucoup de villes en Normandie,  une ville martyre, il y a eu énormément de civils tués  ou blessés .

ruines de Caen

 

 

Horreur dans la nuit

La nuit arrive, la bataille s'engage de nouveau, un obus tombe sur la maison. Le toit s'écroule dans un vacarme assourdissant...

Des enfants dans la cave hurlent de terreur. Des femmes prient en égrainant leur chapelets. Dans un coin, une femme déchire  sa combinaison afin de soigner un gosse blessé.

Pauvres nouilles , Ce n'est pas Dieu qui va vous sauver.  Venez plutôt  m'aider à soigner ce petit au lieu de prier. On peut encore le sauver mais il faut faire vite en le sortant d'ici.

 

 Trop tard ...

 

Dehors, une sirène rugit de nouveau, des courses effrénées se propagent dans la rue, si on peut  appeler ça une rue;ce ne sont que monticules et trous que des habitants hébétés essaient de franchir afin de se protéger. Certains y parviennent mais d'autres restent endormis à jamais  dans le fond d'une crevasse . 

Le petit ne sera pas sauvé.

Publié dans Mes-textes-proses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

Triste vérité,le tableau est réel


J'étais à Paris au cours de la guerre et, je me souviens encore des bombardements ,surtout la nuit, on me révéillait avec mes soeurs et, l'on descendait à la cave de l'immeuble..enfin, c'était
ainsi


ton récit est réaliste et vrai...quand à dieu, s'il existait et était ce qui se dit , les hommes n'agiraient pas ainsi


bisous.......michel
Répondre
A


Ce n'est pas un tableau mais une photo de Caen  c'est pourquoi  c'est réel.  Mon amie Mimi qui  vit toujours  à Caen  m'a raconté les mêmes faits que toi. Elle se
demande comment elle est encore vivante tant les dégâts  étaient  énormes. Merci Michel et bises   



V

Souvenirs de cours d'histoire, ces photos déchirantes de villes massacrées, de peuples en exode, d'enfants au regard rempli de questions. Tout cela vu aussi
en temps réel dans ma vie africaine. L'humain n'apprend jamais, c'est à craindre, mais si quelques uns se souviennent, alors, un peu d'espoir...
Répondre
A


Peut-être que certains se souviendront et surtout expliqueront  aux fututes générations mais rien n'est gagné vu ce qu'il se passe dans le monde  Merci Viviane ety bises 



S

Et pourtant ça ne fini jamais, il y a toujours des gens qui souffrent.
Répondre
A


on a beau dire " plus jamais ça" cela continue , les hommes ne comprennent  rien  Merci Solange et
amitié



L

Tire-t-on vraiment profit de l'histoire. Le monde est fou joli Prénom, le monde est fou. Douceur à Toi.
Répondre
A


si l'Homme  tirait les leçons du passé, il n'y aurait plus de guerres . Oui le monde est fou  Merci poète
et amitié 



M

En ces temps troublés, c'est utile de se souvenir de ces évènements douloureux.
Répondre
A


Ils se souviennent le temps d'une célébration, bien vite oublié le lendemain  Merci Mony et
bises 



F

que de morts il y a eu pendant ces guerres que d'innocents ont disparu
Répondre
A


Et ce n'est pas fini, vu les guerres dans d'autres pays  L'homme comprendra t-il un jour ? 


Merci Flipperine et amitié



E

Oh Barbara
Quelle connerie la guerre
Qu'es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d'acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou bien encore vivant....



Répondre
A


oui quelle connerie  qui n'est pas prête à se terminer vu les conflits  dans d'autres pays. Il y aura encore des amoureux  perdus sous des pluies de fer  Merci Emma pour ce joli poème  et bises