Ken et Barbie à la sauce...

Publié le par Aimela

Texte réédité

La petite fille aux mariés

  Deux jeunes mariés dans la vitrine d'un magasin.

 

Barbie

c'est l'horreur ici, pas un poil d'air, mon maquillage va couler.

 

Ken

Dis donc, c'est de ta faute aussi, si tu n'avais pas dépensé tout mon pognon, on n'en serait pas là.

 

Barbie

C'est ça, toujours la faute des nanas et toi alors? Tu t'ais bien acheté la dernière voiture à la mode, Non?

 

Ken

C'est maman qui me l'a payée, tu n'as rien dire.

 

Barbie

Ta mère, toujours ta mère, parlons en de ta mère elle n'a jamais pu  me piffrer. Tout lui est bon pour me critiquer.

 

Ken

Voyons bibiche, tu es dure là, elle cherche simplement à te donner des conseils.

 

Barbie

Je t'ai déjà dit maintes fois de ne pas m'appeler ainsi, Bibiche et quoi encore ? Mon petit coeur en sucre ? Je ne suis rien de tout ça, je suis Barbie et je suis la star des petites filles.

 

Ken

Toi la star ? Tu es bien mal tombée ma pauvre, affublée de cette tenue, on te croirait sortie des années cinquante.

 

Barbie

Tu t'es vu toi dans ce costard ? Tu es moche comme un pou, d'ailleurs tu en es un, à toujours à courir après ma plantureuse beauté.

 

Ken

Je ne t'ai rien demandé, c'est toi qui voulait m'épouser, enfin, mon pognon.

 

Barbie

Il faut être dingue pour passer une vie avec un larbin sans caractère. Moi je voulais juste une aventure, deux ou trois jours ensemble, c'est tout.

 

Ken

Tu as gagné, cela fait une semaine que nous paradons dans cette devanture et aucun chien ne passe, quant aux humains, pas un seul à l'horizon.

 

Barbie ( geignant)

Tout ça parce que Monsieur a trouvé un « metteur en scène » qui allait nous garantir la richesse. Tu n'as pas pris le temps de me consulter, tu as signé sans regarder les petits caractères à la fin du contrat. Tu n'es qu'un pauvre type, ce qui est sûr c'est que jamais je ne t'épouserai.

 

Ken

Et tu crois que je suis près à le faire ? Maman avait raison, tu es nulle et dépensière, ma chère. Pour le contrat, tu as signé , alors tu peux la fermer.

 

Barbie

J'étais bien obligée, je n'ai plus d'argent pour aller en boîte.

 

Ken

Tu aurais été en boîte sans moi et tu te serais trouvé un nouveau pigeon ?

 

 

Barbie

Ben quoi ? Tu es fini, il faut bien que je me renfloue. Chut ! j'aperçois une petite fille qui arrive par ici. Gardons la pause et sourions.

 

La petite fille s'approche, regarde dans la vitrine.

Oh quelle est belle cette robe, quand je serai grande, j'en veux une pareille pour me marier avec Grégoire, mon amoureux. On sera heureux comme vous dans la vitrine.

Vous m'attendrez, je reviendrai.

 

La petite fille part rejoindre sa maman.

 

Barbie ( dépitée)

Encore une qui se fera avoir par les mecs. On a beau être au vingt et une ème siècle, elles croient toutes aux princes charmants.

 

Ken

Il n'est pas interdit de rêver, tu as bien succombé toi.

 

Barbie

C'est bien la dernière fois, je finis mon contrat et je file loin, très loin de toi.

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Ha ha ha ! :D
Bravo !
Répondre
A
Merci Nat et amitié :)
J
Super ! quelle leçon de réalisme appliquée .
Merci beaucoup pour ce clin d'oeil aux rêveuses
Bisous
Répondre
A
Cela fait plus d'un siècle que je ne rêve plus au prince charmant ( rire) Merci Jazzy et bises
B
j'ai beaucoup ri en lisant cette réédition
Répondre
A
Je suis contente que mon bute ait réussi ( sourire) Merci Bernieshoot et amitié
M
QUELLE SCENE DE MENAGE !!!
Si elle avait de l'argent ,elle irait en boite: autrement dit KEN, tu peux aller te rhabiller.
Mais, t'as pas compris ,mon" pôvre ",il n'y a que l'argent qui les fait "sourire".
Trouves-en une moche et sympa, c'est plus relax et, pas de danger qu'elle te laisse
Sur ces conseils PAS MACHO, je te laisse.
bisous Martine
michel
PS: faut reconnaître qu'elle est bine "gaulée" Barbie
Répondre
A
Je ne voudrais pas te décevoir mais même les moches recherchent le pognon, la vie est si dure ( rire) Merci Michel et bises
F
Florence - Testé pour vous
Bonjour...là encore, je passe en coup de vent. J'en profite pendant que mes petites filles dorment encore. Je n'ai pas le temps de lire ton article comme je le voudrais alors je reviendrai très bientôt pour le faire..en attendant, je te souhaite une excellente journée..à très très bientôt
Répondre
A
Profite, profite, il ne te reste plus beaucoup de temps avant qu'elles retournent chez leurs parents. Merci Florence et bises
C
Plantureuse Barbie ? ah bon ! (rires)
Dans la vraie vie, en effet, tout n'est pas rose, malgré certaines apparences.
Tu m'as fait sourire avec ce texte "réaliste".
Amitié
Répondre
A
Je suis contente que mon texte t'ait fait sourire, c'était le but :) Merci Clara et amitié
M
Ils ont toujours autant de caractère, dis donc !
Je me souviens très bien de cet exercice d'écriture, c'était...dans une autre vie :)
Répondre
A
Avec moi comme auteur, cela ne pouvait pas être autrement ( rire) Pour cet exercice c'était en effet une autre vie qui m'a fait te rencontrer :) Merci Mony et bises
E
une mise en scene originale, et un dialogue piquant !
Répondre
A
Je devrais "adoucir " mes dialogues mais je n'y parviensque très peu ( rires) Merci Emma et bises
N
Laroque et Palmade ?
Hi hi hi !
Bonne journée !
Répondre
A
C'est vrai que cela aurait pu être Laroque et Palmade, j'ai adoré leur duo . Merci Nina et bises
A


Il y' a toujours un peu de vérité au fond des clichés ! 


Aralf


http://les-jardins-d-aralf.over-blog.fr/



Répondre
A


Juste un petit peu ? Moi je dirai beaucoup dans  le cas de mon histoire . Merci Aralf