L'angoisse de Monique

Publié le par Aimela

  Comme vous me l'avez si  gentiment demandée, je vous offre la suite de ma nouvelle Les autres épisodes arriveront petit à petit

 

immeuble

 

L'angoisse de Monique

 

ou Un immeuble sympathique 1

 

 

Que dire de l’immeuble de madame Carret, rien, il n’y a rien à dire. Un immeuble quelconque ... dans un quartier tranquille d’une petite ville de province, j’en tairais le nom afin de laisser ses habitants en paix. Un immeuble de six locataires, tous vivants seuls, chacun de leurs cotés mais en bonne harmonie. Au rez-de-chaussée, vivent une dame d’une soixantaine d’années, en face un vieux monsieur. Au premier, Madame Carret, sur le même palier, un nouveau locataire a élu domicile depuis que, le père Léon est décédé de sa belle mort à... quatre-vingts ans. Au troisième, Monique est seule car sa voisine d’en face vient de déménager. En attendant, un nouveau ou une nouvelle locataire, Monique s’ennuie. Elle a bien des occupations dans la journée mais le soir,elle broie du noir, sa voisine lui manque. Elle pense encore aux petits moments de discussions, devant un café ou un thé. Elles parlaient de tout, des enfants aux derniers modèles de mode mais, jamais au grand jamais, elles ne dénigraient qui se soit.

 

 

La vie coulait tout doucement dans cet immeuble et rien n’aurait pu la changer mais Madame Frin sa voisine est partie, sa fille dans le malheur avait besoin d’elle pour garder ses petits enfants orphelins de père. Madame Frin a laissé son logement pour vivre chez sa fille. Monique est triste mais elle comprend ayant elle même ... deux jolies filles. Isabelle, l’ainée, est mariée. Elle a donné le jour à un joli petit Gildas qui a maintenant six mois. L’autre, Corinne fait des études d’infirmière. Elle est fière de ses filles qu’elle a élevé seule depuis le départ de son mari pour ... une jeunette.

 

Aujourd’hui, Monique est inquiète, cela fait trois jours qu’elle n’a pas aperçu madame Carret. Ah ! Madame Carret, une bien étrange personne ma foi. Monique ne lui connaît aucune fréquentation. Jamais aucun son de télé ou de radio, les seuls bruits qui sortent de l’appartement proviennent de la fermeture de la serrure lorsque Madame Carret part faire ses courses, une fois par jour. Monique a quelque fois rencontré cette voisine sur le marché, elle lui a souri, lui la lancé un petit geste de sympathie mais Mme Carret n’y a jamais répondu ... hélas ! Que pouvait faire Mme Carret toute seule chez elle ? Avait-elle du travail, des loisirs ? Monique n’a pas l’habitude de fouiller chez les gens mais là, Monique est dans l’expectative, Que faire ? Elle tourne, retourne dans son appartement à la recherche d’une solution que personne ne pouvait lui donner. Et si Madame Carret était malade, blessée ou pire encore,si Madame Carret était décédée ? On a déjà vu cela aux informations de la télé, des gens qui mourraient seuls abandonnés de tous. Monique refuse ce cas dans l’immeuble, elle va de ce pas frapper et sonner à la porte de Madame Carret...

 

 

 

Publié dans Mes-textes-proses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Eh bien, je reviendrai lire la suite car je suis intriguée !
Bonne journée.
Répondre
A
Je déposerai un épisode vendredi :) Merci Clara et bonne journée
M
C'est un immeuble comme beaucoup d'immeubles ( comme le tien !!!)

Elle est décédée Madame Carret ,allez, raconte..............

je te taquine
bisous.......michel
Répondre
A
oui un immeuble comme le mien mais ce n'est pas le mien :) la suite arrive doucement, ce sont les vacances ( pour certains) alors peu de monde devant l'écran. Merci Michel et bises
B
une bonne prise de décision, la porte va-t-elle s'ouvrir
Répondre
A
La suite sera au prochain épisode ( rires) Merci Bernieshoot et amitié
A
... elle a enfin décidé de partir pour un petit voyage en train ... ?
Répondre
A
Je ne te raconterai rien de plus avant le prochain épisode ( rires) Merci Anik et bises
F
espérons que Mme Carret ouvre
Répondre
A
Oui espérons que la porte de Mme Carret s'ouvre . Merci Flipperine et amitié
T
Ma belle-mère (90 ans) est en maison de retraite. Un membre du personnel nous a informé une fois que 33% des résidents ne reçoivent JAMAIS de visite ...
Une petite enquête sur mon blog :
LOIC
Blog bilingue Français/Esperanto :
http://Ecrimages.blogspot.com
Répondre
A
Et il n'y a pas que dans les maisons de retraite qu'il y a très très peu de visite malheureusement. Je suis passée sur ton blog . N'ayant pas réussie à m'inscrire à ta news, je suis passée par facebook :) Merci Loïc et amitié
M


oui, beaucoup de gens meurent dans loubli et l'indifférence


que va-t-elle découvrir ???


je suis les articles dans l'ordre


bisous.michel



Répondre
A


C'est vrai  que beaucoup de gens meurrent dans l'indifférence et mais certains  font tout pour la suite est
sur le blog mais pas la fin , courage Merci Michel et bises



V


Une histoire toute simple mais captivante.


Bisous


Violette



Répondre
A


Merci du compliment Violette , il me touche  surtout que  je n'ai pas fait d'études alors mes mots  ne peuvent pas dépasser mon petit cerveau bises



S


Toujours intéressant de connaitre la vie des gens qui nous entourent. Parfois il suffit que d'un petit bonjour, d'un sourire pour égayer la vie de personne seule.



Répondre
A


Un petit bonjour, un sourrire ne déride pas toujours  et là Monique en a fait les frais Merci Solange et bonne
journée



Q


J'espère que la conversation que Madame Carret a eu avec la petite fille ne l'a pas conduit à franchir une porte d'où l'on ne revient pas...


Alors, je voudraisque la suite vienne bientôt...


 


Tu écris bien, Aimela. N'arrête pas.



Répondre
A


La suite  arrive  mercredi car  aujourd'hui et demain , je serai  prise dans des réunions pour l'association   de quartier . Merci  Quichottine de ton gentil
commentaire cela me fait du bien  dans mon désert  créatif du moment ( la nouvelle date  de quelques années) Bonne journée