La descente aux... enfers

Publié le par Aimela

Avant de vous donner la suite de camping, j'aimerai aujourd'hui  déposer un texte sur  les sdf  qui souffrent   de froid dans la rue . je fais suite  à cette  fédération des aminautes  qui dénoncent  et continueront jusqu'à ce que les promesses soient    enfin tenues.

SDF zoom

La descente aux... enfers

Je l”ai appelé Bébert mais il aurait plus s'appeler Pierre, Paul, Jacques, tant son histoire ressemble à n'importe quel destin d'aujourd'hui.

Bébert avait bien commencé sa vie, fils unique, chéri par ses parents. Il a fait de  bonnes études, obtenu une bonne place, s'est marié et a eu trois enfants. Il avait fait construire une belle maison pour abriter son petit nid , il a aussi acheté une voiture toute neuve, il en avait les moyens, tout allait bien dans le meilleur des mondes. Un jour tout effondra, sa boîte, n'étant plus compétitive a fermé et a jeté Bébert et les autres ouvriers à la porte. Malgré une petite déprime, Bébert a fait des recherches d'emplois, des stages dans sa région et même ailleurs mais rien au bout. “ Vous êtes trop âgé “ s'entendait-il dire à ses quelques rares entretiens d'embauche. Après quelques temps, son  chômage a disparu. Sa femme ne travaillait pas non plus, se consacrant à sa famille , les allocations diminuaient elles aussi car les enfants grandissaient, faisaient des bêtises. C'était au commissariat que Bébert allait parfois les chercher. Il a bien essayer de les remettre sur le droit chemin  mais ils ne l'écoutaient plus et le traitaient de nul. C'était infernal, un jour, sa femme le quitta avec elle, la maison qu'il ne pouvait plus payer fut vendue et la somme, après avoir rembourser le crédit fut partager en deux. Il ne pouvait pas avec ça , en racheter une; Il ne pouvait pas non plus louer quoi ce soit puisqu'il ne travaillait pas...

Bébert vit sur le trottoir au milieu des encombrants avec pour tout bagages, deux petites valises pleines de souvenirs qu'il cherche à vendre mais qui voudrait ses photos de vacances où celle de la naissance de son dernier enfant ? Personne, alors Bébert fait la manche, invectivant les passants dans la rue. “Vous allez vous aussi , vous retrouver là où je suis , si vous ne  réagissez pas, mettez l'avorton  à la poubelle sinon, il vous tuera, c'est sûr, il vous tuera comme il le fait pour moi” mais personne ne l'écoute et Bébert, de plus en plus seul , pleure.


Nous rappelons au Président de la République de tenir sa promesse qu'il a fait lors d'un discours le 18/12/2006

"Je veux, si je suis élu président de la république, que d'ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid. Parce que le droit à l'hébergement, je vais vous le dire, c'est une obligation humaine. Mes chers amis, comprenez-le bien : si on n'est plus choqués quand quelqu'un n'a pas de toit lorsqu'il fait froid et qu'il est obligé de dormir dehors, c'est tout l'équilibre de la société où vous voulez que vos enfants vivent en paix qui s'en trouvera remis en cause."

 

Publié dans Mes-textes-proses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> En fait, il faudrait tout revoir.<br /> Tout.<br /> Mais c'est impossible, alors certains morflent. inlassablement.<br /> On peut essayer de lutter contre la chute mais pas le hasard qui atteindra celui qu'il aura choisi.<br /> Cependant et en attendant, je crois qu'il y a des choses qui peuvent nous sauver.<br /> Je crois en la terre. Je crois en l'energie. Je crois au partage.<br /> Et si il y avait quelque chose a faire avec ce que l'on a connu avant?<br /> Rehabiliter les vieux metiers va prendre du temps, mais si ça pouvait, bien encadré, donner du boulot a quelques personnes. Et envisager la suite avec serenité...mais je crois qu'on y vient vu<br /> qu'on est allé trop loin.<br /> bravo pour ce texte.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Je crois moi aussi qu'on a été trop loin et que beaucoup se retrouvent  au bas côté de la route et malheureusement, il y en aura encore plus Merci musicien  de ton passage et de ton commentaire<br /> <br /> <br />
N
<br /> ça fait peur...ton texte retient l'attention car c'est évident que cela peut arriver à tout le monde! Il suffit d'un rien pour que tout bascule et ça, il faut en être conscients! Nos jeunes seront<br /> beaucoup plus touchés...<br /> C'est terrible, des situations pareilles...terrifiant et tu l'as bien raconté, bravo!<br /> Malheureusement de droite ou de gauche, nos gouvernants ne semblent pas agir...<br /> A bientôt<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Comme tu le dis si bien les politiques telles qu'elles soient en ont rien à faire  et c'est ce qui est le plus révoltant. Merci de ton passage  Nickyza et à bientôt<br /> <br /> <br />
M
<br /> Ton texte reflète une réalité de plus en plus criante dans notre société qui est dirigée par le pouvoir de l'argent.<br /> Cela peut arriver à n'importe qui de nos jours.<br /> Je n'aime pas le sigle "SDF" qui semble indiquer que le domicile de ces pauvres gens n'est pas Fixe, comme s'ils pouvaient en avoir plusieurs. Non, ils sont des Sans Domicile, Sans Logis, Sans<br /> Abri, sans Toit, irrémédiablement. Et donc sans chaleur, sans confort et sans vie digne !<br /> Le Président de la République ? Il s'en fiche de tout ça ! Il a prévu des Boucliers Fiscaux pour les plus riches qui sont ses amis et eux, ils ont plusieurs domiciles à leur disposition avec des<br /> pièces très hautes que la République chauffe à grands frais mais pas avec leurs deniers. Je voudrais que l'on fasse un état des lieux de leurs dépenses quotidiennes en énergie et en<br /> papier-monnaie.<br /> Quant aux Sans Abri, ce ne sont pas des accidentés de la vie mais c'est la Société et ses dirigeants qui les ont ainsi accidentés par leur incurie et l'injustice qu'ils ont permise et même<br /> facilitée pour faire plaisir à leurs semblables, ceux qui font tinter leurs Rolex et autres gadgets bling bling.<br /> Honte aux responsables de cette situation !<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Tu sais il n'y a pas que sarko qui s'en fout, les politiques de gauches n'ont rien fait non plus  pour tous ces laissées pour compte heureusement qu'il ya des associations mais malgré leur<br /> bonne volonté, ils ne peuvent pas faire beaucoup. si j'avais eu des illusions , ils  seraient envolés depuis longtemps. je suis lucide et  s'il n'y a pas de gens dans la rue dans mon<br /> quartier, il y en a plein qui crèvent de faim en silence. Merci Merlin  et bonnes fêtes  de Noël<br /> <br /> <br />
R
<br /> jesuis heureuse d'avoir fini de payer ma maison et me dit que ce genre de situation arrive tellement vite aujourd'hui que c'en est bien triste.<br /> il est bon de rappeler qu'à cette période de fête beaucoup ne seront pas à la fête.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> enormément de gens  ne seront pas à la fête , soit qu'ils sont dans la rue , soit qu'ils n'ont pas à manger ou seuls . J'en ai marre de voir tous ces étalages  de richesses à la télé ou<br /> dans les villes, cela en devient franchement indécent  mais bon  ce n'est que mon opinion . Merci Reinette<br /> <br /> <br />
A
<br /> Bonjour Aimela,<br /> Je partage totalement ton coup de gueule...<br /> Ton histoire est quasi identique à un de mes textes " Descente aux enfers ", écrit pour montrer à chacun que personne n'est à l'abri !<br /> Bonne soirée. Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Je suis passée le lire  hier au soir , c'est vrai qu'il y ressemble et de plus ils ont été écrit à la même époque même si j'ai oublié de mettre la date sous le mien . Personne n'est à l'abri<br /> de se retrouver à la rue  surtout aujourd'hui . Merci Abeille et bizzzzzzzzz<br /> <br /> <br />
L
<br /> Je suis avec Toi Aimela sauf que l'avorton ou la royal de mon cul, c'est la même merde.... il a raison bébert, il faut bouger. Si nous ne foutons pas la merde, cela ne servira à rien.<br /> Voilà ce que je pense.... d'acord mais j'en veux plus.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Bien sur qu'il a raison  Bébert et toi , moi et d'autres aussi   mais nous faisons qu'avec nos pauvres moyens , la parole, les cris  mais je ne suis pas d'accord pour casser<br /> car  au lieu d'aider , on risque d'empirer les choses ( faudrait payer pour réparer et cet argent pourrait  servir  à loger  les sdfs) . Merci Liedich et bonne journée .<br /> <br /> <br />
B
<br /> dure réalité qu'est ton histoire!<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Malheureusement  oui . La vie n'est pas un long fleuve tranquille . Merci Babeth et bises<br /> <br /> <br />
M
<br /> la vie est parfois dure pour certains et douce pour d'autres<br /> <br /> dieu ou es-tu ??? serais-tu dans la rue toi aussi<br /> <br /> un mort encore cette nuit,<br /> <br /> beau texte, poignant<br /> <br /> bisous Martine<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Tu sais, je ne pense pas que Dieu soit fautif de tout ça, il est trop vieux et dépassé par la connerie humaine. Tu sais ce qui me fait mal c'est que maintenant même en France, il y a des gosses<br /> dans la rue  et ça, c'est  honteux . on préfère parler de l'état de santé  d'un "grand chanteur"  cela détourne  des choses plus tragiques. Merci Michel et bises<br /> <br /> <br />
R
<br /> Poignant ton texte Aimela, oui, par cette histoire, tu fais comprendre à certains que ceux qui sont dans la rue n'ont pas choisi cette vie comme on essaie de le faire croire dans les médias...<br /> Nous avons décidé de mettre la promesse du candidat sarkozy en texte libre en en tête des blogs, pour qu'elle ne soit pas vite noyée à mesure que nous publierons autre chose, et la laisserons<br /> jusqu'à ce qu'il agisse<br /> La newsletter circule car mes abonnés et ceux de Pat et Lucien la postent à d'autres, et ça fait boule de neige... en plus, depuis ce matin, il y a plus de 200 personnes sur Facebook qui ont pris<br /> aussi le relais...<br /> Devant cette marée, les médias traditionnels vont forcément prendre le train en marche, et croisons les doigts pour que ce gouvernement agisse car il y a urgence, en ce moment, on meurt dans la<br /> rue.<br /> Encore merci à toi, je t'embrasse. <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> J'ai mis moi aussi  la promesse   en texte libre sur mon blog  vu  de tous et toutes et moi non plus, je ne l'enlèverai pas avant que cela bouge vraiment; Oui mon texte est<br /> poignant car c'est la réalité , on trouve plus souvent de gens dans la rue à la suite d'incidents qui s'accumulent  et non parceque les gens le désirent . Il y a maintenant des gosses dans la<br /> rue même en France( on ne le dit pas à la télé)  et ça, c'est honteux . alors oui, je suis avec vous . Merci de ton passage Renard  et bises<br /> <br /> <br />
J
<br /> emouvant l'histoire de bebert et triste cela me touche beaucoup<br /> amitiés martine<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Il y a des Béberts partout  et malheureusement , on trouve aussi plus des femmes et des enfants dans les rues mais personne n'en parle, on préfère nous rabacher la tête  avec l'état de<br /> santé de certains "grands". Merci Jacques et amitié<br /> <br /> <br />