La vie en ville aux temps anciens

Publié le par Aimela

Titre provisoire car j'essaie d'écrire une nouvelle pour l'atelier d'écriture de mon quartier... Et ceci n'est que le début... 


Rue du Vaugueux - Caen 1900Sur la table, devant moi, une photo de Caen, fin dix-neuvième siècle, je m'attache à en faire une description en attendant l'inspiration d'une histoire...

 

Une carriole de marchandises tirée par des chevaux est garée tout près sur la droite à côté d'un magasin qui a laissé de lourdes caisses en bois sur le trottoir. Sur le mur de ce magasin une lampe à gaz est éteinte. Au fond de la rue une voiture transporte des bourgeois, les petites gens vont à pied. Quelques femmes aux robes longues et poussiéreuses reviennent du marché, les paniers remplis. Sous les yeux d'un homme assis au pied de sa porte, deux petits garçons traversent la rue sans peur de se faire renverser.

 

En ce temps là, il n'y avait pas de télé,lorsque le travail était terminé, les hommes se reposaient en regardant les passants d'un jour ou de toujours.    On ne courrait pas, la vie certes était très difficile mais personne ne se pressait. Les enfants n'avaient pas de consoles ou le dernier robot à la mode. Ils jouaient dehors avec ce qu'ils trouvaient et quelque fois se faisaient des épées d'un morceau de bois pour imiter les seigneurs des livres d'histoire.

 

Si les garçons riches pouvaient aller à l'école très longtemps, ce n'était pas le cas pour les pauvres, à dix ans, ils allaient aider le père dans les mines, les carrières ou autres métiers. On ne pouvait pas en dire autant pour les filles, elles ne jouaient pas. Après l'école lorsqu'elles pouvaient y aller, c'était la mère qu'elles aidaient, on leur apprenait très vite à tenir une maison ainsi qu'à élever leurs frères ou soeurs très nombreux à cette époque...

 


 

A suivre...

 

 

 

Janvier 2010


Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

Monsieur triste 05/02/2010 10:19


ces temps étaient certainement plus heureux.. même si plus difficiles.

plus "sain" surtout! =)


Aimela 05/02/2010 20:46


Je ne pense pas qu'ils étaient plus heureux mais c'était  comme tu le dis plus "sain" . merci  Monsieur Triste


Russalka 03/02/2010 09:56


Oui, autres temps autres moeurs, et qui furent je crois longtemps ceux de certains pays d'Europe de l'est... C'est encore vrai dans tant de lieux du monde, cette entrée précoce dans la vie active
des enfants... Nous avons gagné pour eux un indégnable confort de vie.
Et avons perdu la lenteur.

Jolie carte dans ces gris qui disent si bien le temps fâné.


Aimela 03/02/2010 11:01


C'est vrai que pour nous c'est un temps  dépassé mais qu'il existe toujours des pays qui vivent  encore ça et  pire encore, je crois. Merci Viviane et bises


Corinne 02/02/2010 11:05


Une époque totalement différente, la vie était beaucoup plus difficile que maintenant, moins de modernisme et de confort mais les personnes se plaignaient moins et je trouve qu'ils étaient plus
resistants également
J'aurai bien aimé connaître les carrioles et les charettes tiraient par des chevaux

Bisous


Aimela 03/02/2010 11:11


La vie était vraiment très dure pour les" petites gens" ils mourraient assez jeunes malheureusement, la mécecine était au début de ses fantastiques  avancées  et puis la sécurité sociale
n'existait pas. Merci Corinne et bises 


Babeth 01/02/2010 00:34


ta nouvelle est bien partie, j'attends la suite qui sera surement prometteuse!


Aimela 01/02/2010 10:15


Si elle est bien partie, j'ai du mal avec la suite  surtout que je suis sur d'autres occupations ( théâtre) alors prévoir des délais plus ou mons longs ( rires) . merci Babeth


liedich 30/01/2010 18:36


Le monde d'avant, avant que nous ne cassions tout pour le fric, pour courrir après les chimères qui ne nous satisfont même pas bien souvent. Plus de vérité, plus de sincérité, un monded tout fou.
Mais je parle comme un vieux sûrement. tIENS JE te laisse continuer car ton évocation me donne la chaleur qui manque à ma vie. A avoir envie de mourrir. Mais j'attends la suite, trop bien. Merci
joli prénom.


Aimela 01/02/2010 10:21


Tu sais la vie n'était pas plus belle avant , elle était différente mais sûrement  aussi cruelle  que maintenant  sinon plus ... Nous avons la nostalgie de ce que nous n'avons pas
connu , seulement entendu de nos aïeuls qui embélissaient les  choses  pour ne pas faire peur aux enfants. Merci  Liedich  et amitiés


LeR@miou 30/01/2010 17:55


Kikou c'est un bon début à retravailler... évite de ressasser le fait que c'était "a cette époque" car cela alourdit ton contexte. On sait que tu parles du passé. ;o)
je reviendrait pour approfondir.. enfin si tu le veux lol
bises

oliv 


Aimela 01/02/2010 10:24


Je vais corriger  et oui tu peux donner ton avis, les avis sont toujours bons à écouter  et s'ils sont bons, les suivre, je ne suis qu'une écrivaillonne Merci LeR@miou et à bientôt


sophie 30/01/2010 16:40


La suite promet de bons moments...
Bonne soirée Aimela.
Sophie


Aimela 01/02/2010 10:26


J'espère  qu'il y aura de bons moments mais faut attendre car j'attends ma muse et de plus je suis  sur le théâtre  en ce moment ( petit spectacle  à préparer) . Merci Sophie,
bonne journée


Renard 30/01/2010 16:19


Une belle description, avec déjà des considérations sur ce qui attendait les enfants... c'est bien parti
Gros bisous à toi 


Aimela 01/02/2010 10:38


C'est vrai  que je parle des enfants mais  je ne continuerai pas dessus mais chut § J'ai rien dit Merci Renard
et bises


michel 30/01/2010 16:01


Le vaugueux est le quartier qui a le moins changé.

bien ta promenade dans le temps

toujours inattendue Martine

bisous...Michel....de caen (qui marche à pied ,parfois)


Aimela 01/02/2010 10:43


C'est vrai que le Vaugueux d'aujourd'hui  est presque le même   que l'ancien mais il a été réhabilité. Innatendue moi ? Tu n'as encore rien vu . Merci Michel et bises


poudreurs d'escampette 30/01/2010 15:53


Bonne idée quand on est en manque d'inspiration.... J'aime beaucoup ces cartes anciennes..
bien à toi Cath


Aimela 01/02/2010 10:46


Je ne sais pas si c'est une bonne idée  mais j'essaie de faire des descriptions, c'est  un maillon faible chez moi, j'ai tendance à aller droit au but. là j'étais à l'atelier et il
n'était pas questions de rendre ma page vide . Merci Cath  et bises