La vieille

Publié le par Aimela

 

 PICT0004

 

La canne à la main, une vieille femme, , voûtée par les années de labeur semble pensive. Habillée de noir, un chapeau difforme sur la tête, ses yeux scrutent le sol, à la recherche de champignons et de racines. Pourquoi pas de fleurs me direz vous? Tout simplement parce qu'elle y est allergique. Les fleurs lui donnent des boutons et ça, elle n'en veut pas .Elle en est déjà constellé... de boutons ,pas besoin d'en rajouter. Non pas de fleurs, elle ne peut rien en faire . Ce n'est pas comme les racines et les champignons qu'elle ramasse pour la fabrication des tisanes et filtres d'amour

 

Elle est bien seule , les gens du village l'ont jeté  dans ce bois, prétextant qu'elle est une sorcière. Oui, elle l'est et alors? Ce n'est pas une raison . Il y a des gentilles sorcières qui œuvrent à soigner les pauvres gens. En plus, elle donnait des filtres d'amour aux amoureux pour que cela dure toute une vie  mais les  jaloux ,  les mesquins , les villageois l'accusent des mille maux de la vie . Ils s'imaginent au village que seules les fées sont bonnes, tu parles, elles sont la perfection et elle la vieille, elle déteste ça... la perfection. Les fées sont comme les saints , ça prône la morale à tout va. Elle, la vieille, elle aime le feu, la tempête, les chemins qui se croisent et se décroisent  pour finir dans une vie remplie d'épreuves certes, mais aussi d'ouverture, de sérénité et peut-être de bonheur. C'est à cela qu'elle pense au près de son arbre . 

 

La canne bien en main s'agite soudainement.

 

La vieille <<Je n'ai plus que toi, ne me lâche pas

La canne – Je n'y pense pas mais pourquoi es tu si sombre ?

La vieille – Je me demande pourquoi je les aide encore

La canne – parce que tu est faite pour cela

La vieille – Tu as vu ce qu'ils m'ont fait? Ils m'ont jeté là au fond de la forêt, n'ayant pour seule compagnie, des arbres morts.

La Canne – Je sais mais tu es une menace pour eux, au village.

La vieille – En quoi?

La canne – Tu connais les secrets de chacun et leurs noirs desseins.

La vieille – Je ne m'en suis jamais servi, tu le sais. Moi ce que je cherche c'est de faire leur bonheur

La canne – Leur bonheur, ils ne savent être heureux que lorsqu'ils voient la souffrance chez les autres

la Vieille – tu es méchante en disant cela certaines personnes m'aimaient

 la canne –Elles t'aimaient  au moment que tu les a servi de poubelle pour vider leur souffrance. Tu les soignais de leurs maux mais...

La vieille – Mais quoi? N’ai je pas fait le maximum?

La canne – C'est là ton erreur, tu leur en a donné de trop, maintenant tu es vieille, tu ne peux plus leur apporté que  quoi ce soit . Tu pourrais leur jeter un sort pour le mal qu'ils te font ce serait mérité

La vieille – Je ne sais pas faire cela, ma mère m'a donné que des recettes de bonté et de tolérance

La canne – Il ne faut pas t'en vouloir, au contraire, Tu as servi ton cœur et c'est bien, je suis fière de toi

La vieille – Cela n'empêche pas que je suis seule et abandonnée ici

La canne – Tu n'es pas seule, je suis là moi et puis tu peux faire parler les arbres. Regarde, il y en a un qui veut te prendre dans ses bras et te consoler.

La vieille – Merci vous deux pour votre soutien et votre amour.>>

Publié dans Mes-textes-proses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

nous sommes entrés dan le monde de l'individualisme, hé oui...ainsi va la vie, mais c'est quand même mieux de faire le bien, que le mal. il y a tant d'horreur sur cette planete, mais il y a aussi
encore quelques belles choses.
Répondre
A


L'individualisme est bien le maître  mot de notre civilisation actuelle  hélas   mais il y a des gens
quand même et heureusement  Merci Miaijo et à la prochaine peut-être 



S

Combien de gens sont ainsi rejeté par leur entourage. Bravo pour ce texte.
Répondre
A


il y en a même qui sont rejetés par leurs enfants  Merci  Solange et amitié



M

L'ingratitude des gens est réputée. Combien de vieux parlent ainsi à des objets, faute d'humanité autour d'eux ?
Répondre
A


Il n'y a pas que les vieux qui parlent à des objets  et pas seulement faute d'humanité


 pour ce qui est de l'ingratitude, c'est sûr qu'il y en a de plus en plus  malheureusement. les gens pensent que tout leur est du  On ne va pas refaire le monde , vivons  ce qui nous fait plaisir sans faire de tort   autour de nous .


Merci Mony et bises



S

Bon, alors ta vieille, si elle connait si bien les plantes, elle n'en a pas trouvé une pour la soigner de ses allergies ?
Répondre
A


malheureusement celles qui pourraient la guérir de ses allergies poussent  loin, très loin de chez elle  Merci sagine  et amitié



J

tel la sorcière la nature rend les gens heureux et ne ment pas comme les humains


amitiés martine
Répondre
A


c'est sur que la nature  ne ment pas mais elle ne rend pas tous les humains heureux pour autant. Merci Jacques et amitié 



N

Tellement vrai...
Un conte un peu fantastique mais transposé à notre époque, c'est d'une morale bien actuelle. Jeter l'anathème sur celui qui est différent, l'accuser de tous les maux... C'est ce que j'ai
vécu.
Il y a longtemps...
Répondre
A


C'est exactement ça que cela soit  hier, aujourd'hui et demain  Merci  Nina et bises