Le vin d'honneur

Publié le par Aimela

 

 Grand prix



Robert a quitté depuis plus de dix ans un Paris trop stressant pour un petit village tranquille ; là il s'est remis à écrire, chose qu'il ne faisait plus par manque d'inspiration dans la capitale. A la campagne, Il travaillait chez lui, dans le calme environnant jusqu'au jour où il a gagné un grand prix pour son dernier roman et du coup, il se retrouva invité de partout... Chose qu'il n'aurait jamais imaginé dans sa vie. Certes, il écrivait pour être lu de beaucoup et obtenir une petite notoriété c'était bien. Au grand jamais Il n'a désiré ce raz-de marée médiatique , ah ça non !



Robert a revêtu son beau costume, aujourd'hui. Il est invité à un vin d'honneur à la mairie

Tout en nouant sa cravate , Robert se dit qu'il n'aurait jamais du accepter l'invitation, cela ne l'enchante pas, les honneurs et lui ne sont pas du tout copains. Côtoyer les souliers vernis et faire des ronds de jambes le hérisse.

Il imagine le maire faire un long discours devant un parterre de têtes indifférentes ou endormies puis les invités applaudiront à tout rompre, ah ! Quelle bande d' hypocrites. Après il y aura le vin qui coulera dans les verres... Des grosses bedaines les enfileront tout en se goinfrant de petits fours. Ces gens circuleront des uns aux autres pour leur lécher la figure d'un tu es beau, tu es intelligent quand ce ne sont pas les derniers cancans du coin «  Sais- tu que Smock a trompé sa femme ou le contraire  », qu'importe cela ressemblera à un cirque grimaçant. Pourquoi a t-il accepté l'invitation faite un mois plus tôt ? Il l'ignore. Il est vrai que c'est le maire en personne qui est venu à sa porte, il a tant insisté le bougre que de guerre lasse, Robert a laissé couler un oui dans un chuchotement... Le maire est parti ravi.



Aujourd'hui, Robert est empêtré dans ses pensées il s'est habillé pour la grande réception, il prend ses clefs , ferme la porte , entre dans sa voiture et roule, roule non pas vers la mairie mais vers les champs ou la mer selon l'humeur de l'instant... Le maire sera mécontent mais Robert n'en a que faire...



 

Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

liedich 07/05/2013 13:35


Merci de tes mots Joli Prénom et douce journée plene de beauté. GRRRR. MDR.

Aimela 09/05/2013 11:06



Merci à toi d'être repassé  Bonne journée poète 



liedich 06/05/2013 18:46


Bonsoir, il m'interesserait de savoir ce qui te fait penser que je puisse être un tel "ours ".... Je ris mais cela m'interesse. Merci à Toi.

Aimela 07/05/2013 13:28



je ne pense  pas que tu sois un vieil ours non mais je te vois ( à travers tes poèmes) absolument pas  sensible  aux compliments nausabonds   des hippocrites et c'est pourquoi
tu pourrais partir  vers l'autenticié et le vrai parlé de gens simples. C'est dans ce sens que tu m'as inspiré . Voilà tu as ta réponse   Merci  liedich et bonne journée 



Solange 05/05/2013 16:28


Peut-être que dans tous ces gens il y en avait de sincère? On ne saura jamais.

Aimela 06/05/2013 18:02



oui peut-être  mais bon, robert en a décidé autrement Merci Solange et amitié 



liedich 04/05/2013 15:10


Mais je l'aodre ton Robert. Je crois que je ferais pareil. Le monde est tellement vaste qu'il convient d'abord de faire le tour de soi même et là des mondes il y en a tout plein.


Merci Joli Prénom.

Aimela 06/05/2013 18:00



Je dois t'avouer que je me suis un peu inspirée de toi   dans cette histoire c'est pourquoi ce que  tu me dis dans ton commentaire me surprend pas du tout   Merci liedich et amitié 



Mony 02/05/2013 18:46


L'écrivain te donne matière à écrire

Aimela 06/05/2013 18:01



oui certains écrivains  me donnent matière à écrire  Merci Mony et bises 



Nina Padilha 02/05/2013 17:15


Hi hi hi !
J'aime beaucoup ce récit :
La chute est savoureuse !
Bisous !

Aimela 02/05/2013 18:00



Merci Nina et bises 



flipperine 02/05/2013 17:11


ce n'est pas gentil de ne pas répondre à une invitation surtout si c'est à son honneur

Aimela 02/05/2013 18:02



C'est vrai que ce n'est pas gentil mais il n'avait pas envie  de cotoyer des hippocrites  Merci Flipperine et amitié



jacques 26 02/05/2013 17:03


sacré robert !! drôle de fin 


amitiés martine

Aimela 02/05/2013 18:05



personne ne l'a aidé lorsqu'il était dans la mouise alors voir tous ces hippocrites qui allaient lui lécher la goule ah non alors !  Merci Jacques et amitié