Le voleur à la tire

Publié le par Aimela

Ce texte, tout en étant seul est la suite «  Routine a la peau dure » et « d'un immeuble sympathique ». Il peut aider à la compréhension de la vie Georgette Carret .

 

Vol à la tire (Pieter Bruegel)                                   

 Peinture de Pieter Bruegel

Le voleur à la tire 

 

Georgette, je veux bien l'appeler par son prénom mais je ne dirais rien sur son âge qui est déjà bien avancé, sort faire ses courses. En rentrant, elle se presse pour rejoindre » son père » lorsque son regard est attiré par un jeune homme. Grand, les pieds nus dans une paire de tennis avachis, le pantalon déformé et délavé dépasse de son pauvre manteau rapiécé d'où sortent des mains aux longs doigts fins. Georgette ne voit pas son visage derrière cette touffe de cheveux noirs, très fournis et recouvrant sa nuque. Est il jeune ? Est il vieux ?

 

Georgette l'imagine jeune, le visage émacié, le front haut, les sourcils fins sur des yeux noisettes comme son père. Un nez aquilin et une bouche gourmande, la lèvre inférieure un peu plus épaisse que l'autre, un visage d'une beauté insoutenable. Sans l'avoir vu, Georgette est sous le charme. Alors que Georgette le regarde, le jeune homme dérobe quelque chose dans le panier d'un passant, Georgette l'a vu mais le jeune homme a senti ce regard et se faufile à travers les étals du marché Hypnotisée, Georgette, le suit dans la rue. L'homme marche vite et elle le poursuit du plus près qu'elle le peut. Ce n'est pas la foule mais il y a des passants qui font leurs courses en cette période de fêtes . Soudain ! elle s'arrête net...

 

- Voyons qu'est ce que je fais là à suivre un inconnu, papa m'a bien dit de faire attention aux hommes de plus celui là est un voleur, non, il faut que je rentre, papa m'attend. Georgette est abasourdie, perdue. Elle ne sait plus ... Georgette. Les émotions la submergent...

 

A suivre

Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

jazzy57 18/08/2015 18:35

Ah , Georgette se laisse hypnotiser par un drôle d' individu . ça se corse ...
Bonne soirée
Bisous

aimela 19/08/2015 17:54

A part son père, elle n'a pas connu d'hommes ( rires) Merci Jazzy bonne soirée et bises :)

flipperine 18/08/2015 16:49

elle est bien franche

aimela 19/08/2015 17:54

Merci Flipperine et amitié :)

clara65 18/08/2015 11:38

Cette pauvre Georgette, sa raison est altérée mais on saura sans doute pourquoi bientôt !
Bien amicalement.

aimela 19/08/2015 17:55

On le saura peut-être ou non ( sourire) Merci Clara et amitié :)

Mony 18/08/2015 09:39

Georgette aura-t-elle un dernier sursaut de lucidité ????

aimela 19/08/2015 17:56

Qui vivra verra ( rires) Je ne peux pas en dire plus. Merci Mony et bises

Quichottine 18/08/2015 09:35

Le genre de réaction que je n'aurais pas, sauf si j'étais accompagnée. ;)
Passe une douce journée Martine.
Bises.

aimela 19/08/2015 18:14

C'est sûr qu'elle a une réaction un peu bizarre que moi non plus je n'aurai pas ( rires) Merci Quichottine et bises

Florence 18/08/2015 09:31

Florence - Testé pour vous
Coucou...Georgette est un peu (beaucoup) déboussolée...en lisant, j'imaginais les scènes...je la voyais se faufiler pour suivre son inconnu...puis s'arrêter net...l'air interloquée, se disant qu'elle était folle de faire ça...lui, le voleur, qui est-il ? Se reverront-ils ? Georgette oublie qu'il faut être prudente, que l'habit ne fait pas le moine...ni le voleur :-)
J'ai vraiment hâte d'avoir la fin...est-ce que c'est écrit d'avance (puisque tu disais que c'était un texte repris) ou alors tu imagines au fur et à mesure, comme des tableaux, des scènes de vie, de ville ? A très très bientôt et t'inquiète, jamais je n'ai pensé faire un régime..manger, c'est trop bon :-)

aimela 19/08/2015 18:21

Cette nouvelle a été écrite en 2010 je crois à mon petit atelier d'écriture de mon quartier. L'animatrice nous a donné une phrase et l'on continuait . Ces phrases venaient d'un livre de Jeanne Bénameur que les copines lisaient. Pour ne pas être influencée, je ne l'ai lu que bien après mon histoire et crois moi,cela n'a rien à voir avec celle de Jeanne ( rires) qui est un bon écrivain ( j'adore) . Je suis rassurée sur ton régime . Merci Florence et bises

Michel 18/08/2015 09:03

coucou Martine

Elle est vraiment "frappée" -la Georgette'- il va falloir la surveiller
Elle se fait son petit cinéma
Enfin, on verra au "prochain épisode"
Bisous
michel

aimela 19/08/2015 18:22

Ecoute je n'ai pas le temps pour la surveiller alors si tu as envie, fais le ( morte de rires) Merci Michel et bises

Bernieshoot 18/08/2015 08:21

Court mais qui donne des éléments importants

aimela 19/08/2015 18:23

Mon commentaire va être court aussi . Merci Bernieshoot et amitié :)

Corinne 29/05/2011 21:57



oups j'avais zappé cet épisode, je comprends donc mieux pourquoi elle accuse Mathieu dans le texte suivant.


Mais pourquoi suivre un voleur à la tire ????? elle a peut-être "revu" apparaître son père non ????


Bisous



Aimela 07/06/2011 10:10



la suite est maintenant sur le blog Merci Corinne et bises



michel 27/05/2011 11:00



Georgette , suivre un homme ,bizarre !!!!!



Aimela 28/05/2011 15:50



si elle croit qu'il ressemble à son père pourquoi pas merci Michel et bises