Les inconnus de Noël

Publié le par Aimela

Pour les croqueurs de mots 

Lumières de Noël


« Le docteur Bonenfant cherchait dans sa mémoire,répétant à mi-voix: « Un souvenir de Noël?... Un souvenir de Noël... »Et tout à coup, il s'écria
Mais si j'en ai un, et bien un étrange encore, c'est une histoire fantastique. J'ai vu un miracle! Oui mesdames, un miracle, la nuit de Noël. »

<<Racontez, racontez clamèrent t-elles en chœur.

-Attendez  un petit peu que tout me revienne. Ce n'était pas vraiment le jour mais dans les environs  de cette date. Il gelait  dehors, tout était blanc, comme aujourd'hui. Tout le monde était rassemblé dans une salle de la commune pour passer un peu de temps ensemble. Il n'y avait pas de télé à l'époque  et on aimait se retrouver tous devant une belle table garnie de boissons et de friandises. Au fond de la salle une cheminée flambait et un conteur  nous racontait de belles histoires. Il y avait même la mère Michel, vous savez celle qui avait perdu son chat. Il n'y avait pas que cela qu'elle avait perdu... la mère Michel. Ses enfants avaient disparu bien longtemps avant le chat. Personne ne savait où , et la pauvre les pleurait chaque jour.Ce soir là, une voisine avait réussi à la sortir de chez elle pour lui donner un peu de réconfort. >>

Le docteur Bonenfant encore remué par cette histoire  cherchait ses mots

<<< Alors docteur , la suite, dites nous la suite

-Un petit instant, s'il vous plait, c'est que c'est parti loin tout cela. Il me faut bien la raconter, sans oublier quoi ce soit

-Vous nous faites languir là docteur. S'il vous plait ,continuez.

-Cela vient. Nous avions réussi à faire venir tous les gens du village, la petite fête battait son plein lorsque tout d'un coup, la porte s'est ouverte et trois personnes sont entrées. Personne ne les connaissait. Elles n'étaient pas du village . Le silence s'est imposé d'un coup et tout le monde regardait ces étrangers.

-Trois personnes , ce devait être les rois mages lança d'un coup une des auditrices.

-Arrête de dire des bêtises et laisse le docteur finir l'histoire , veux- tu?

-C'est déjà dur pour moi, alors si vous m'interrompez tout le temps, je n'y arriverai pas. Les arrivants étaient comme vous et moi, ils paraissaient gelés, c'est tout. Le maire , je crois leur a demandé qui ils étaient et d'où ils venaient. La réponse fut surprenante. Ils ne savaient plus rien d'eux et ne répétaient «  nous nous sommes perdus, nous sommes perdus ». On veut bien vous aider  a dit le maire mais dite nous où vous voulez  aller.
 
-On veut retrouver notre mère dit le plus grand.

-Où habite t'elle?

-Dans un petit village comme celui ci . D'ailleurs nous pensons que c'est ici. La lumière nous a déposé ici.

-La lumière , quelle lumière, Nous n'avons pas vu de lumière.

-Pas étonnant elle  n'est visible que de nous.

-Vous nous racontez des conneries. Ce n'est pas malin a répondu le maire  mais les inconnus  ne blaguaient pas. Sortie de sa torpeur , la mère Michel s'est levée d'un coup , poussa un long cri puis s’évanouit. J'étais sur place, j'ai pu la ranimer très vite.>>
 
Mes enfants, mes enfants, j'ai retrouvé mes enfants s'écriait -elle devant tous les membres présents. Ce sont mes enfants si longtemps disparus. Venez dans mes bras mes enfants que je vous réchauffe

<< Allez la mère ce ne sont pas vos enfants , cela fait plus de vingt ans qu'ils ont disparu, vos enfants et malgré nos recherches , on ne les a pas retrouvé. Ces individus sont des imposteurs qui connaissent votre peine et en abusent. Ne vous laissez pas prendre.

-Je vous dis que ce sont mes enfants, je le sais du plus profond de moi. Pensez ce que vous voulez moi, je pars leur donner à manger  et un lit.>>

Personne n'a pu contredire cette pauvre femme de son erreur. Elle est sortie avec les étrangers . Elle a vécu avec eux jusqu'à  son décès, six ans plus tard.

<<Que sont devenus  ces personnes depuis? Demanda une des femmes.


-Ils ont disparus  comme ils sont venus et depuis plus rien.

-Vous pensez que c'est un ange qui a fait cela pour donner un peu de bonheur à la mère Michel?

-Pourquoi pas. Il y a tant de mystères dans ce monde .

 

 

Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

Jeanne Fadosi 30/12/2015 11:08

tout dépend de la manière dont elle a pu passer le reste de sa vie ... beau conte
belle fin d'année

aimela 30/12/2015 13:35

dans mon histoire purement inventée, , la mère Michel a eu une très belle fin de vie avec ces inconnus . Merci Jeanne et bonne fin d'année

durgalola 18/12/2015 15:26

à Noël tout peut arriver ... merci pour cette histoire et cette Mère Michel qui a retrouvé ses enfants ... bonne journée

aimela 19/12/2015 16:16

Il y a des Noëls magiques, il suffit d'y croire :) Merci Durgalola et bon dimanche :)

luciole 83 17/12/2015 22:37

A-t-elle été heureuse avec ces 3 personnes ? et eux, l'ont ils été également pendant ces 6 ans ? Ultime question ! si personne ne manipule personne, et que tous y trouvent leur besoin d'amour, de tendresse et de respect.... qu'importe qu'ils soient ou non les vrais enfants de cette femme !
A l'inverse, alors je les plains ! autant elle qu'eux ! car duper quelqu'un pour en soutirer qq chose, peut importe quoi, revient à être profondément malheureux tout autant que la victime ! On ne fait pas son bonheur sur le malheur de l'autre !
Ton conte pose bcp de questions ! Car il y a le "miracle" de retrouvailles supposées, qui est bien sympa... mais aussi son contraire : l'abjection d'une duperie bien orchestrée, comme cela peut se produire dans la réalité, hélas ! car tes réponses aux ami(e)s me laissent perplexes et encourageraient plutôt vers la prudence ?!
Suspens, suspens !
(rire !)
bisous et très bonnes fêtes de Noël.... sans cauchemards !

aimela 19/12/2015 16:23

Dans mon histoire, on ignore si ce sont les vrais enfants ou non mais qu'importe, la mère Michel a eu une belle fin de vie et elle est décédée dans la sérénité. . Merci Luciole et bonnes fêtes de fin d'année

Lilousoleil 16/12/2015 21:08

une belle histoire de retrouvailles...Vraie ou pas qu'importe ce sont des miracles.
merci de ta participation
avec le sourire

aimela 19/12/2015 16:25

Ce fut un plaisir de répondre à ton défi . Merci Lilousoleil et amitié

flipperine 16/12/2015 09:26

le coeur d'une mère ne se trompe pas

aimela 16/12/2015 13:22

En principe, une mère ne se trompe pas et pourtant, il y a eu des cas où elle s'est fait avoir malheureusement :( Merci Flipperine et amitié

dimdamdom59 15/12/2015 23:44

Et voilà comment l'on perdit la Mère Michel;) Bravo pour cette histoire quelque peu revisitée.
Je te souhaite un très beau Noël dans la sérénité de cet instant.
Bisous.
Domi.

aimela 16/12/2015 13:22

Merci Domi , passe toi aussi de bonnes fêtes :) Bises

Quichottine 15/12/2015 15:44

Que c'est joli !!!!
Un conte émouvant et bien agréable à lire.
J'aimerais que toutes les Mère Michel retrouvent ainsi la joie d'être aimées.
Merci pour tout.
Bises et douce soirée.

aimela 16/12/2015 13:24

J'aimerai bien moi aussi mais ... Enfin. Il paraît que l'espoir fait vivre . Merci Quichottine et bises

Solange 15/12/2015 01:43

C'est un très joli conte qui va bien avec la période.

aimela 16/12/2015 13:24

Merci Solange et amitié :)

michel 14/12/2015 16:51

Tu t'es inspiré de "la mère michel"
Comme c'est Noël, on a bien le droit de rêver
Beau petit texte sympa
bisous
michel (le père)

aimela 16/12/2015 13:26

" La mère Michel " est un fait du hasard " Il m'est sorti tout seul lorsque je cherchais un nom . Merci Michel et bises

Bernieshoot 14/12/2015 16:40

un très joli conte de Noël

aimela 16/12/2015 13:26

Merci Bernieshoot et amitié