Maldonne dans l'immeuble

Publié le par Aimela

Voici la suite de Georgette   j'espère que vous n'êtes pas découragé de lire les délires d'une ecrivaillonne 

 

 Maldonne.jpg

 

Maldonne dans l'immeuble
 


Matthieu sort de son appartement et aperçoit Georgette qui rentre chez elle avec un panier dans une main, le pain dans l'autre. Elle pose son panier, prend ses clefs et essaie d'ouvrir sa porte et ne voit pas  le jeune homme.

Matthieu – Bonjour Madame.

Georgette – Bonjour !

Matthieu ( en aparté) Pas très aimable, la dame. ( à  Georgette) Excusez moi de vous importuner. Je suis nouveau ici, je ne connais pas tout. J'aimerai connaître les règles d'entretien dans l'immeuble. Vous pouvez sûrement me renseigner.

Georgette ( fouille de sa clef, sa serrure) – Les règles ? Elles sont écrites sur le panneau ... les règles. Je me demande pourquoi vous me dérangez. Vous n'avez qu'à lire.

Matthieu – Je ne voulais pas vous ennuyer, excusez moi.

Georgette se retourne. C'est son voleur qui est devant elle( enfin ce qu'elle croit).

 Georgette - Monsieur, je vous ai vu  dérober quelque chose dans la poche d'un passant,  tout à l'heure.

Matthieu - ???

 Georgette– Faites pas l'ignorant, je vous ai vu comme en ce moment.

Matthieu – Mais je ne suis pas sorti de chez moi ce matin. Je n'ai rien volé

 Georgette ( un doigt devant sa bouche)– Chut, je sais mais  je ne dirai rien.

Matthieu – Je vous dis Madame, que vous vous trompez . Vous êtes sourde, ma parole.

 Georgette– Tss, tss, ne dites plus rien, je vous protège.

Matthieu – Me protéger de quoi ? Je n'ai rien fait, vous devriez racheter des lunettes. 

 Georgette( tenant la manche du  pull de Matthieu) – Je sais qu'il ne faut rien dire ici. Tout le monde entend tout. On est espionné de partout. Ce matin encore, la voisine du dessus est venue fouiller chez moi mais je ne me suis pas laisser faire. Je l'ai jetée. Ah ! Ah ! Ah! On ne me trompera pas. Papa m'a bien dit de me méfier.

Matthieu (mal à l'aise) – Vous m'énervez, à la fin. Je vous dis...

 Georgette – Je sais, je sais. Je suis votre protectrice. Faites moi confiance .

Matthieu( essayant de se dégager ) -  Madame, je me tue à vous dire que vous faîtes fausse route.

 Georgette( s'accrochant de plus en plus). - Sur la route, vous vous rappelez maintenant. Oui sur la route, je vous ai suivi. Vous êtes tellement beau, vous avez les yeux de mon papa. Entrez, entrez, vous ferez sa connaissance.

Matthieu( se débattant pour faire lâcher prise Georgette) Laissez moi, je vous ai dit que...

 Georgette( essayant de le faire entrer chez elle)  - Papa ne sera pas d'accord mais il faut que je fasse ma vie maintenant. Que je me marie et que j'ai des enfants.

Matthieu( criant et articulant pour se faire entendre)  - MADAME. Je vous dis que vous vous trompez.

 Georgette – Chut, on pourrait nous entendre.

Matthieu( aux abois) C'est ce que je veux, qu'on nous entende et que je m'en aille vite fait .

Monique , la voisine du dessus a saisi quelque chose de chez elle mais ne bouge pas . Elle descendrait bien mais  encore choquée de sa visite à Madame Carret , elle n'ose pas, enfin... pas encore. Cela va se calmer se dit-elle. Elle a toute confiance. Madame  Carret ne se fera pas attaquée, elle agresserait plutôt se dit-elle en riant. Toute absorbée dans ses pensées, Monique entend un cri dans l'étage. Elle descend voir...


A  suivre

Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

jazzy57 09/09/2015 19:03

Je reprends le cour de l'histoire je n'ai pas vu les news.

aimela 11/09/2015 12:03

Et moi je n'ai pas vu les commentaires si bien, j'ai un gros retard dans mes réponses:) Merci Jazzy et amitié

Quichottine 30/08/2015 13:41

Oups... j'ai peur.

aimela 01/09/2015 09:51

Il y a de quoi avoir peur mais la suite va te rassurer :) Merci Quichottine et bises

Florence 29/08/2015 05:00

Florence - Testé pour vous
Bonjour...ben alors ? Je venais voir ce que découvrait (ou pas) Monique et là, je n'ai rien...pas de suite ! Ben alors ! Allez, faut pas trop nous faire attendre...impatience quand tu nous tiens ! Alors, il se passe quoi ? Je veux savoir moi ! :-)
A très vite et allez hop, la pause est finie pour toi...écris ! :-)

aimela 29/08/2015 12:02

La suite est sur mon blog depuis ce matin mais tu n'auras la fin que la semaine prochaine parce-que je fais durer le plaisir ( rires) Plus sérieusement, je manque d'inspiration en ce moment alors mon blog en pâtit un peu. Vivement la reprise de mon petit atelier d'écriture de mon quartier, revoir mes copains et copines seulement cela ne recommence que fin de septembre :( . Merci Florence et bises

Florence 27/08/2015 07:42

Florence - Testé pour vous
Coucou..me voilà revenue et hop, direct je replonge...oh la la, ça sent le roussi dans l'immeuble...bon, là, c'est sur...Le Matthieu est dans la mouise...cette Georgette est définitivement perdue...du moins, de la tête..mais qu'est-ce que ça va donner lorsque tous vivent dans la peur de l'autre, comme dans un monde fermé où rien ne doit bouger...ça donne des frissons :-)
A très bientôt et surtout n'arrête pas hein

aimela 29/08/2015 11:58

Je te l'accorde mon histoire donne des frissons mais ce n'est qu'inventée . Il y a tellement des cas tragiques et vrais par ailleurs alors elle aurait pu vécue. Merci Florence et bises :)

Renee 26/08/2015 16:16

Bon ben pour une histoire entre ces deux là me suis bien trompée elle m'as l'air un peu dérangée la voisine, faut qu'il file vite fais sinon c'en est cuit de lui..............rire. Bisessssssss

aimela 29/08/2015 11:55

Je crois que Georgette est plus qu'un peu dérangée malheureusement :( Merci Renée et bises

Solange 26/08/2015 15:48

Plutôt énervant d'avoir une voisine pareille, je reviens pour la suite.

aimela 29/08/2015 11:54

C'est plus qu'énervant d'avoir une voisine telle que Georgette ( rires) Merci Solange et amitié

clara65 25/08/2015 21:10

Tous les fous ne sont pas enfermés, hein ? pauvre femme, elle délire !
Super ton histoire !
Bonne soirée.

aimela 26/08/2015 11:02

Je confirme, les fous ne sont pas tous enfermés malheureusement :( Merci Clara et bonne journée

Michel 25/08/2015 18:46

Pas à dire, elle est vraiment fêlée " La Georgette"
Quand au voisin ,si tu veux être tranquille , coupe court maintenant
J'attends la suite........
bisous Martine
michel

aimela 26/08/2015 11:03

Le voisin aimerait couper court mais il ne connait pas Georgette ( rires) Merci Michel et bises

flipperine 25/08/2015 17:57

quelle histoire de voisinage

aimela 26/08/2015 11:04

Heureusement qu'elle est inventée cette histoire mais vu le monde actuel, elle aurait pu exister :( Merci Flipperine et amitié

Russalka 31/05/2011 08:46



Ah oui... on sent une sacrée force de persuasion chez cette Georgette, gageons qu'elle parviendra à ses fins...



Aimela 07/06/2011 10:08



Qui sait la suite en dira plus Merci Viviane et bises