Marie Laurencin

Publié le par Aimela

180px-Marie Laurencin 1949

 Marie Laurencin naît en octobre 1885 à Paris.
Dans un monde d'hommes (phénomène peut-être encore plus accentué dans les Arts et les Lettres), cette jeune femme qui écrit et peint avant sa vingtième année est une exception manifeste. Pourtant Marie Laurencin ne se bat pas, elle existe !

En 1908, elle rencontre Guillaume Apollinaire, dont elle tombe amoureuse, et avec lui le petit monde du "Bateau-Lavoir", cet immeuble de planches de la rue Ravignan à Paris où Picasso, Braque, Apollinaire donc, Gertrude Stein ou encore Kahnweiler vivent et travaillent.

Celle que l'on surnomma plus tard la "Dame du Cubisme" apporte à ce milieu d'hommes rugissants une impressionnante touche de féminité, et si elle participe à toute cette époque survoltée de création, elle demeure une observatrice au regard bien souvent amusé.

En 1912, elle rompt avec Apollinaire qui écrira pour l'occasion "Ouvrez-moi cette porte où je frappe en pleurant".

En 1913, elle rencontre le Baron Otto Van Wätjen qui devient son époux l'année suivante; année durant laquelle elle expose à la galerie Sturm à Berlin aux côtés de Picasso, Braque, Delaunay ou encore Léger.

La guerre la voit s'exiler en Espagne avec son mari jusqu'en 1920. Durant cette période, elle écrira pour la revue d'art de Fransisco Picabia. Mais cet exil est surtout marqué, en 1918, par la mort d'Apollinaire qui la plonge dans un chagrin aussi profond que leur amour avait été grand.

Dans les années qui suivent son retour à Paris et son divorce (en 1921), elle dessine des décors pour le théâtre et l'opéra, notamment avec Cocteau et Roland Petit.

Elle continuera à peindre affirmant toujours ce style fait de douceur et de féminité, et à écrire jusqu'à sa mort le 6 juin 1956. Elle est enterrée au cimetière du Père Lachaise à Paris.

Selon ses dernières volontés, elle a été mise en terre vêtue d'une robe blanche, tenant dans une main une rose et dans l'autre une lettre d'amour d'Apollinaire...

Toile de Marie Laurencin


laurencinecharpebleue                                            L'écharpe bleue

marie laurencin femme au foulard                      Femme au foulard





   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

un dimanche sinon rien 15/03/2010 03:11


Cette femme au foulard me fait penser au peintre americain Edouard Hopper (pour ses couleurs notemment) C'est beau cet amour figéquand bien même pour Appolinaire..Il est donc des amours qui ne
s'oublient pas?


Aimela 15/03/2010 12:34


c'est beau ce genre d'amour  mais trop rare surtout à notre époque . Je connais un peu Hopper, j'aime beacoup Merci
un dimanche et à bientôt


denis 14/03/2010 17:29


c'est Aragon qui parle d'elle dans une chanson sauf erreur


Aimela 14/03/2010 17:33


Je ne sais pas qui a écrit   cette chanson de Joe Dassin  mais c'est là que j'ai découvert cette peintre


L ETE INDIEN de JOE DASSIN

Tu sais, je n'ai jamais été aussi heureux que ce matin-là
Nous marchions sur une plage un peu comme celle-ci
C'était l'automne, un automne où il faisait beau
Une saison qui n'existe que dans le Nord de l'Amérique
Là-bas on l'appelle l'été indien
Mais c'était tout simplement le nôtre
Avec ta robe longue tu ressemblais
A une aquarelle de MARIE LAURENCIN
Et je me souviens, je me souviens très bien
De ce que je t'ai dit ce matin-là
Il y a un an, y a un siècle, y a une éternité



denis 14/03/2010 09:34


je ne connaissais cette femme que de nom
merci pour cette découverte
bon dimanche
Denis


Aimela 14/03/2010 11:22


Moi  aussi, je ne la connaissais pour avoir entendu son nom dans une chanson  alors, j'ai fait des recherches et j'ai mis sur mon blog pour en faire profiter les amis Merci Denis et bon dimanche


sophie 10/03/2010 08:10


Elle est partie avec une lettre de celui qu'elle n'avait jamais oublié...Merci pour ce billet Aimela.
Bisous
Sophie


Aimela 12/03/2010 17:22


Merci à toi Sophie  d'être passée sur  mon blog  et d'avoir lu l'article sur Marie  Laurencin. Bon week-end à toi et bises


Russalka 09/03/2010 09:58


c'est très doux, très personnel et féminin, j'adore...


Aimela 09/03/2010 10:13


Je ne connaissais ce peintre que de nom alors je suis allée me renseigner et j'aime bien moi aussi . Merci Viviane et bises


Corinne 08/03/2010 23:36


et bien on en apprend chez toi
elle a rompu avec Appolinaire mais elle l'aimait encore bien des années après
Jolies ces ouvres mes préférées vont vers l'écharpe bleue et la femme au foulard
j'aime beaucoup l'expression de son visage

Bisous


Aimela 09/03/2010 10:16


Tu sais j'apprends moi même, je ne connaissais ce peintre que de nom  et comme cela m'a plu, je l'ai mis sur mon blog j'aime bien moi aussi la femme au foulard . Merci Corinne et bises


liedich 08/03/2010 18:11


Ben Toi, qu'est ce que je suis content de te connaître ! Encore une belle découverte et cet amour pour Apollinaire, quelle sincérité !
Merci à Toi, joli prénom, j'aime en plus beaucoup sa peinture (écharpe  bleue !!!). Bon tu continues hein !
Bonne soirée. 


Aimela 09/03/2010 10:23


Moi aussi, je suis contente de te connaître poète Tu sais j'adore fouiller le net  et découvrir des
peintres  ou sculpteurs et lorsque c'est fait, je le dépose sur mon blog afin de les avoir  toujours à portée de des yeux, je suis collectionneuse  de talents  et je suis ravie
que cela plaise à mes amis .Merci Liedich et bonne journée


Marianne 08/03/2010 18:03


Merci pour ce portrait. Je ne connaissais que le nom de Marie LAURENCIN, apprécie Apollinaire, ignorant leur histoire d'amour. Etonnante et touchante histoire du reste dans la contradiction
d'une décision de séparation quant pourtant l'amour a perduré. Cela me donne envie de mieux comprendre...
J'aime bien les coloris de ces peintures.

Bonne semaine à toi.



Aimela 09/03/2010 10:26


Tout comme toi, je ne connaissais Marie Laurencin que de nom  entendu dans une chanson,  je suis allée fouillée sur le net et voilà, j'en sais plus maintenant. c'est fou ce que l'on
apprend avec le net . Merci Marianne et bonne semaine


michel 08/03/2010 17:33


Tu ne pouvais trouver mieux pour "la journée de la femme"

il est vrai qu'avec toi............

Au moins elle a eu une vie agitée et riche

merci Martine

bisous.....michel de caen


Aimela 09/03/2010 10:28


C'est vrai qu'avec moi, il y a des surprises plus ou moins bonnes , c'est ce qui fait mon charme  . Merci Michel et
bises


jacques 26 08/03/2010 13:01


je ne connaissais pas , je trouve qu'elle a fait de beaux tableaux
amitiés martine


Aimela 09/03/2010 10:30


Je te rassure, Je ne connaissais pas non plus il y a quelques jours, c'est en fouillant à la suite du nom que j'ai trouvé   Oui elle a fait de bien jolis tableaux et méritait d'être connue . Merci Jacques et amitiés