Mary CASSATT

Publié le par Aimela


autoportrait



Mary Cassatt naît en 1845 à Allegheny, Pennsylvanie. Elle est la fille d'un riche banquier, ce qui lui conférera une distinction et une assurance auxquelles les impressionnistes, Degas en particulier, seront sensibles.

Sa famille s'installe à Paris en 1851, puis en Allemagne de 1853 à 1855, avant de retourner en Pennsylvanie où elle suit les cours de la Pennsylvania Academy of Fine Arts de 1861 à 1865.

En 1866, à la fin de la Guerre de Sécession, elle est une des premières artistes de son pays à quitter l'Amérique pour Paris afin d'y parfaire sa formation artistique. Elle y suivra des cours dans l'atelier de Gérôme.

La guerre franco-prusienne de 1870-71 la voit repartir dans son pays, mais elle revient en Europe à l'issue de celle-ci, à Parme puis l'année suivante à Madrid et à Séville. Elle y est influencée par les oeuvres de Vélasquez et Murillo, tout en signant des oeuvres de la vie contemporaine espagnole dans le style de Manet ("Torero et jeune femme" - 1873).



Mary Cassatt s'installe à Paris en 1873, rejointe peu après par sa mère et sa soeur Lydia. Elle y est admise à exposer aux salons de 1872 et 1874, mais connaîtra des refus en 1875 et 1877.

Pendant ces années, elle va établir une étroite collaboration artistique avec Edgar Degas. Elle s'inspire de ses conceptions artistiques, quand Degas, séduit par cette jeune collègue attrayante à l'aisance naturelle fondée sur la richesse, en fera, à l'occasion, son modèle.



La loge
1878-79
Philadelphia Museum of Art 


  Degas lui conseille alors de se joindre au mouvement impressionniste. Mary Cassatt participera aux 4ième, 5ième, 6ième et 8ième expositions impressionnistes, où elle n'échappera pas aux critiques de la presse parisienne.

Mary Cassatt affectionne particulièrement les portraits de femmes et d'enfants et choisit ses modèles parmi le cercle de ses intimes, sa soeur Lydia, Susan, une cousine de sa gouvernante. Comme Degas, elle aime les scènes d'intérieur, ce qui ne l'empêche pas de signer de belles oeuvres de plein air. Sa peinture subira également l'influence de Renoir.


Avec le peintre américain John Singer Sargent, elle sera le premier artiste américain à apporter une contribution américaine à l'impressionnisme, et favorisera grandement la diffusion de l'impressionnisme dans son pays.

Celle-ci prendra son essor avec la grande exposition des peintres impressionnistes organisée par le marchand d'art Durand-Ruel en 1886 à New-York, qui allait susciter un véritable engouement pour la nouvelle peinture française aux Etats-Unis.

 
La contribution de Mary Cassatt fut également déterminante, à traver
s son amie d'enfance Louisine Elder, future femme de Henry Osborne Havemeyer (1847-1907), grand collectionneur américain qui allait, sur ses conseils, incorporer dans ses collections nombre d'oeuvres impressionnistes.
    En 1891, Mary Cassatt réalise sa première exposition personnelle chez Durand-Ruel à Paris, puis exposera chez le même à New York en 1895.

En 1894, Mary Cassatt acquiert le Château de Beaufresne au Mesnil-Théribus, dans l'Oise.

En 1898, elle voyage aux Etats-Unis (où elle se rendra une dernière fois en 1908). Puis en 1901 en Italie et en Espagne.


Mary Cassatt est nommée chevalier de la Légion d'Honneur en 1904, puis membre de la National Academy of Design de New York en 1910.

.En 1910-1912, elle effectue à nouveau de longs voyages en Europe.
  


A partir de 1914, année de sa dernière exposition personnelle chez Durand-Ruel, Mary Cassatt devient progressivement aveugle et doit abandonner la peinture. Après avoir perdu ses parents et sa soeur Lydia, elle finira ses jours au Mesnil-Théribus.  Elle décédera en 1926



toréro 1873
 
 

Commenter cet article

Quichottine 14/06/2015 13:51

Ces tableaux sont magnifiques !
Merci pour ce partage.

Bises et douce journée.

aimela 16/06/2015 12:01

Je suis contente que ces tableaux te plaisent :) Merci Quichottine et bises

Florence 07/06/2015 07:27

Florence - Testé pour vous
Bonjour...un témoignage par la peinture...des personnages magiques, haut en couleur..J'aime beaucoup beaucoup. Je trouve les peintures gaies, par leurs couleurs, la posture des modèles...Merci pour ce partage.
Pour le petit chaton...euh..il me reste 1 mois pour me décider : le donner ou le garder..mon coeur balance :-) :-)

aimela 09/06/2015 21:12

J'aime la peinture ainsi que le théâtre, l'écriture, et l'histoire et j'essaie de partager . Merci Florence et amitié
Bonne chance pour le chaton :))

Mony 01/06/2015 21:11

Certes elle avait une aisance matérielle grâce à sa famille mais elle a su démontrer son talent en tant qu'artiste, quoique qu'apparemment ce ne fut pas toujours facile de s'imposer en tant que femme dans le milieu artistique.
Merci pour ce billet, Aimela !

aimela 03/06/2015 11:50

Les femmes avaient énormément de mal pour s'imposer, on le voit avec elle mais aussi Berthe Morisot ainsi que Camille Claudel dans la sculpture . Merci Mony et bises

Solange 01/06/2015 20:37

Belle présentation merci je ne la connaissais pas, elle avait beaucoup de talent.

aimela 03/06/2015 11:48

Merci Solange et amitié :)

flipperine 01/06/2015 17:51

certainement beaucoup de talent

aimela 03/06/2015 11:48

Oui, elle avait beaucoup de talent, cette dame . Merci Flipperine et amitié

michel 01/06/2015 15:21

Encore une "pôve petite fille riche" comme dit la chanson
Bel exposé ,wikipéa est passé par là
Je taquines ,bien bravo
bisous
michel

aimela 03/06/2015 11:47

Pour une fois, ce n'est pas wikipédia mais un autre site qui ne parle que des impressionnistes malheureusement je ne retrouve plus le lien et en ce moment, j'ai pas mal de tracasseries pour rechercher. Merci Michel et ne te tracasse pas, je prends très bien l'humour ( rires) Bises

Bernieshoot 01/06/2015 12:00

Une des rares femmes a avoir de la notoriété en tant que peintre

aimela 01/06/2015 15:20

Mary Cassat et Berthe Morisot sont, je crois les 2 seules femmes peintres à avoir du succès. Merci Bernieshoot et amitié

emma 01/06/2015 11:41

merci pour ces infos bien intéressantes - un parallèle évidemment, avec Berthe Morisot - et n'est il pas étonnant que ces dames talentueuses mais majoritairement dédiées aux œuvres douces, les capelines et les mousselines aient connu le succès de leur vivant, alors que le sans doute dérangeant Van Gogh, leur contemporain n'a pas eu un seul client de son vivant ?

aimela 01/06/2015 15:22

Eh oui, le pauvre Vincent n'a jamais eu le succès de son vivant et maintenant ses toiles valent plus chères que celles de Mary Cassat et Berthe Morisot :( Merci Emma et bises

jacques26 01/06/2015 11:38

merci martine pour la découverte .
amicalement .

aimela 01/06/2015 15:23

C'est à moi de te remercier Jacques pour ta fidélité toujours constante sur mon blog :) Amitié

annick bourguet 01/06/2015 11:01

super et belle oeuvre , super ces textes
a plus bisous , bon lundi

aimela 01/06/2015 15:25

Les textes ne sont pas de moi et les toiles non plus. Comme d'habitude, je suis allée chercher sur internet . Merci Annick et bises :)