Maurice Utrillo

Publié le par Aimela

 Je vous ai parlé de  Suzanne Valadon, voici son fils Maurice Utrillo

Valadon-Portrait-de-Maurice-Utrillo-155907 XL                             Portrait de Maurice Utrillo par Suzanne Valadon


Maurice Utrillo, né Maurice Valadon (26 décembre 1883 - 5 novembre 1955) est un peintre français.

Né un jour de Noël , rue du Poteau à Montmartre, un quartier de Paris, Utrillo est un des rares peintres célèbres de Montmartre qui y soit né. C'est le fils de Marie-Clémentine Valadon, qui troqua son prénom contre celui de « Suzanne », qu'elle jugeait plus élégant, et d'un père inconnu.

L'enfance de Maurice se déroula auprès de sa grand-mère, à qui sa mère l'avait confié. Ses sentiments d'abandon et de solitude le firent sombrer progressivement dans l'alcool, qui provoqua chez lui de nombreux troubles (violence, démence). Ses études en furent affectées. À partir de l'âge de 18 ans, il fit plusieurs séjours à l'asile. Cependant, ses occupations thérapeutiques le sauvèrent et contribuèrent peut-être à révéler son génie. En tout cas, il reçut les encouragements de sa mère lorsqu'elle pensa découvrir en lui un nouveau talent. Maurice Utrillo fit alors la rencontre du peintre Alphonse Quizet et commença à peindre régulièrement à partir de 1910 et parvint à vivre de sa peinture. Il produisit des centaines de toiles en plusieurs décennies et fut beaucoup plagié (il existe une multitude de faux et d'œuvres douteuses).

Dès les années 1920, il devint un peintre célèbre et le gouvernement français le décora de la croix de la Légion d'honneur en 1929.

Il épousa en 1935  Lucie Valore avec laquelle il s'installa au Vésinet. Elle joua un rôle dans la gestion des finances du couple et surveilla Maurice afin d'éviter sa rechute dans l'alcoolisme.

Il mourut le 5 novembre 1955 à Dax où il était en cure avec son épouse et fut enterré au cimetière Saint-Vincent à Montmartre, Paris, face au Lapin Agile.


Maurice Utrillo a peint essentiellement des paysages dans lesquels apparaissent souvent des constructions humaines. Durant sa carrière, il peignit de nombreux paysages urbains, essentiellement des vues du quartier Montmartre. Son style est si particulier qu'il est difficile de le classer dans tel ou tel mouvement.

On distingue trois périodes dans son œuvre :

    * la période Montmagny de 1904 à 1910 ;

Utrillo

    * la période blanche de 1910 à 1914 : les formes et les teintes blanches sont prédominantes ;

Utrillo ( neige)
    * la période colorée de 1922 à 1955 : les tonalités vives et gaies prédominent.

Utrillo moulin galette

Si Suzanne peignait  des intérieurs  alors qu'elle sortait souvent, Maurice lui ne peignait que les extérieurs  et pourtant il était pour la plupart du temps enfermé






Commenter cet article

le musicien du dimanche 21/01/2010 13:11


Hé bien continue de nous regaler avec le regard que tu as sur la peinture, j'essaierai de passer dés que je sens le vent de l'art souffler dans ta direction...


Aimela 22/01/2010 10:50


 Bien sûr que je continuerai, il y a tant de peintres  connus ou non  que je n'ai pas encore . Merci Musicien et passe quand tu veux, c'est toujours ouvert


le musicien du dimanche 21/01/2010 04:46


Voilà donc la suite.
C'est tres interessant et j'aime bien tes charmantes anecdotes..
Pourquoi ne pas le qualifier de peintre libre finalement?


Aimela 21/01/2010 10:44


 Tu as raison , je le qualifirai moi aussi de peintre libre . J'adore la peinture et déposer toutes ces biographies et les toiles sont déjà mon plaisir, je suis contente que cela plaise. Merci
Musicien


Corinne 17/01/2010 23:22


crois tu que c'est pour cela que tous les peintres se retrouvent place du tertre encore aujourd'hui
J'ai eu l'occasion d'y aller c'est une place superbe

Il a eu une enfance très difficile malheureusement

bisous


Aimela 18/01/2010 11:52


je ne connais pas cette place malheureusement , je ne suis allée  que 2 ou 3 fois à Paris  alors je ne sais pas  si c'est pour cette raison  que les peintres se retrouvent 
à cet endroit. c'est vrai que cet homme n'a pas d'enfance facile comme beaucoup d'autres artistes  de l'époque . Merci Corinne et bises


Babeth 17/01/2010 20:34


je préfère sa période blanche... Bisous Aimela.


Aimela 18/01/2010 11:54


C'est justement cette période qui a fait sa notoriété , j'aime aussi mais j'ai un petit coup de coeur pour le moulin de la galette . Merci Babeth et bises


Joëlle 17/01/2010 20:11


Merci Aimela pour ce billet digne d'intérêt...
Je t'embrasse, à tout bientôt :-)


Aimela 18/01/2010 11:56


Il n'y a pas de quoi, j'adore la peinture et  j'essaie d'en réunir de réunir  le plus de peintres possibles  pour le plaisir de tous. Merci Joëlle et bises


liedich 17/01/2010 17:48


Suzanne  VALADON. Ma  question. Puis UTRILLO; comment ne pas te remercier.
Sa seconde période me plait beaucoup. Une drôle de vie quand même où l'on retrouve l'importance de l'enfance et des parents.
Je vais aller le retrouver dans ces oeuvres. Je n'aurais toutefois pas imaginé qu'il soit PARISIEN à ce point. 
Merci vivement de me donner tant de plaisir.


Aimela 18/01/2010 12:10


Il a eu vraiment une drôle de vie comme beaucoup d'artistes  à cette époque ( j'ai lu la biographie de sa mère et crois moi, il a morflé  le pauvre. J'aime beaucoup aussi sa période
blanche et un petit coup de coeur pour le moulin de la galette . Merci Liedich


michel 17/01/2010 16:21


il est de la "clique" Toulouse- Lautrec (moulin Rouge)

je ne l'aurais pas cru si contemporain

il y a quand même en France un "vivier" important d'artistes

merci Martine de m'instruire, chaque article ,me fera mourir moins bête

bisous, Michel.....de caen


Aimela 18/01/2010 12:17


Eh oui, il a connu Toulouse-Lautrec  et bien d'autres artistes de la même époque .  Merci à toi Michel d'être
passé , bises


jacques 26 17/01/2010 11:55


je ne connaissais ce peintre que de nom pour l'avoir entendu
dans le film le tatoué avec jean gabin
tu vois ça vole pas bien haut (rires)
amitiés martine


Aimela 18/01/2010 12:14


Au moins tu as appris ça, moi  comme je ne suis pas cinéphile, j'ignorais qu'on parlait d'Utrillo dans le tatoué. Tu sais on apprend toujours des autres, tu as des connaissances sur
d'autres  sujets( nature)  que la peinture cela ne fais pas de toi un ignorant , loin de là . Merci Jacques et amitiés 


denis 17/01/2010 11:54


j'aime beaucoup ses tableaux
mrci de nous faire partager cette passion de la peinture
bon dimanche
Denis


Aimela 18/01/2010 12:20


 Si je mets ces artistes sur mon blog, c'est de pouvoir admirer  les oeuvres que j'aime  au même endroit  alors c'est un peu égoïste de ma part mais je suis heureuse que 
cela plaise à mes lecteurs . Merci Denis et bonne semaine