Mélodrame au restaurant

Publié le par Aimela

 

 bagarre de femmes

 Écrire un texte contenant les mots suivants : Méthode - Hola - Complet - Émouvoir - Mélodrame - Bouder - Fiancé - Nuoc-mâm - Jabot - Chlore - Hanche - Nèfle - Pelote - Secret - Dévergonder. ***_ Contrainte supplémentaire: un des mots doit faire partie du titre ! _*** ...

 

Mélodrame au restaurant

 

Ce soir Marie est seule... seule à regarder encore un de ces mélodrames à la noix qui passent régulièrement à la télé. Cela fait des années que cela dure ... Elle en a marre  mais sortir, elle ne peut pas... ne peut plus depuis que son fiancé l'a quitté...

 

 Il faisait beau, tout allait pour le mieux. Il l'avait invité dans un restaurant vietnamien où disait-il la cuisine était délicieuse et le nuoc-mâm, un chef-d’œuvre. Elle n'allait pas bouder son plaisir et l'a suivi. La soirée s'est déroulée comme dans un rêve jusqu'au moment où une nana  s'est approché de lui. Vous savez une de ces brunes au regard ravageur; la hanche bien chaloupée, enveloppée d'un parfum entêtant qui vous monte à la tête comme le chlore dont je déteste la senteur,une dévergondée quoi.

- Hola ! Sais tu que tu as un beau cul toi lui dit-elle suavement.

- Je te donne des nèfles si tu y touches, t'as compris, il est à moi dit Marie qui s'était levée  d'un bond prête à la prendre au jabot.

 - J'te cause pas à toi la nymphette et toi beau blond , ne me dis pas que c'est le genre à t'émouvoir cette demeurée. Elle tout juste bonne à faire des mioches. Moi j'ai la méthode crois moi pour donner du plaisir.

- Pelote-le et tu as mon poing sur la figure espèce de morue.

 

 

Aussitôt dit aussitôt fait, Marie se jette sur la femme est une de ces bataille s'ensuit dans ce restaurant chic. Coups de poings, savates, crêpages de chignon, griffures, etc... le spectacle était complet ... Tout y passait. 

 

Le fiancé abasourdi et touché par un projectile, lancé par une des filles, tomba  dans le cirage, le restaurateur et certains clients essayaient bien de séparer les filles mais sans succès. Il a fallu appeler la police qui calma tout le monde. Marie et la brune se retrouvèrent dans le fourgon. Le restaurateur déposa plainte, le procès eut lieu le mois dernier . Elle s'y rendit avec le secret espoir d'approcher son homme mais fut vite déçue, il ne lui jeta aucun regard et partit de son côté mais seul... aucune brune à son bras. Elle avait gagné ... la solitude forcée

----

Publié dans Mes-textes-proses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Merci alors pour ce vieux texte... :)
J'ai bien imaginé la scène qui je l'avoue m'aurait beaucoup inquiétée si j'en avais été témoin.
Bises et douce journée.
Répondre
A
Ne t'inquiètes pas, c'est juste une invention de ma part. J'aurai été malade si j'avais assisté à ce genre de scène ( rire) Merci Quichottine et bises
N
Wow, voilà un défi bien relevé! Tu ne manques pas d'imagination, bravo :D
"une dévergondée quoi" mdrrrrrrr
"espèce de morue" re-mdrrrrr
Bisous, c'était un plaisir de venir ici! ^^
Répondre
A
l'imagination va et vient , en ce moment ce n'est pas trop ça, c'est un vieux texte . Merci Nadine et bises
R
Une femme se bat pour lui et il l'abandonne quel mufle! Bisousss
Répondre
A
le" pauvre" n'aime pas les scandales ( rires) Merci Renée et bises
S
Je l'avais oublié c'est amusant à relire.
Répondre
A
Merci Solange d'être revenue lire mes élucubrations :) Bises
M
Le nuoc-Nam est tout juste un ingrédient fort, d'accord mais,pas du NANAN
Ton texte est un peu vulgaire, ce n'est pas ton genre
un peu déçu
Bisous quand même
michel
Répondre
A
Je ne suis pas la blanche colombe que tu imaginais ( rires) Si j'y pense J'essaierai d'écrire des choses bien pensantes mais je ne te promets rien , j'ai la mémoire qui flanche ( rire) Merci Michel et bises
N
C'est vivant, on voit la scène ! :D
Répondre
A
Pour être vivant, ça l'est ( rire) Merci Nat et bises
S

Ah! Les femmes...Bel écrit Aimela, tu es douée.


Amitiés.
Répondre
A


Douée, je ne sais pas  mais très imaginative, c'est sûr  Merci Sophie et amitié



V

Hé oui, la jalousie conjuguée à l'arrogance cela ne mène pas loin ;o)))
Répondre
A


C'est sûr  que cela fait des dégats, heureusement pour moi, je ne suis pas jalouse  ni arrogante , aucun risque pour un homme de m'emmener au restaurant  Merci Viviane et bises



S

Il là echappé belle avec ces deux furies, défi bien réussi.
Répondre
A


 bien fait pour lui , il n'avait qu'à m'emmener au restaurant, il n'aurait pas eu tous ces ennusi, je ne suis pas jalouse . Merci Solange 



M

il aurait pu en prendre une ou les deux..........mdr


encore un texte original


bisous......michel
Répondre
A


 ou les laisser toutes les 2  et en prendre une troisième comme moi par exemple, je ne suis pas jalouse    bon mais encore une fois, ce n'est que le fruit de mon
imagination ce texte . Merci Michel et bises