Ses pieds ont peur

Publié le par Aimela




Il fait beau, le soleil me dore gentiment la peau trop blanche. La ville d'un calme absolu dans ce début d'après midi me convie à la parcourir  tranquillement. Mon humeur sereine vagabonde dans ces ruelles fleuries quand soudain, je me trouve arrêtée par une vision incongrue.Que fait cet  homme assis sur le bord du trottoir ? On dirait qu'il  retire ses chaussures et ses chaussettes. Je ferme les yeux un instant, peut-être que j'hallucine mais non, ouf ! Je m'approche et lui demande...

Moi << Eh! Monsieur, je comprends que vous enleviez vos chaussures, si elles vous font mal mais pourquoi aussi vos chaussettes?

Monsieur – Je ne me sens pas bien en ville. Je suffoque et mes pieds ont peur.

Moi ( incrédule) Vos pieds ont peur ? Cela ne réfléchit pas  les pieds

Monsieur – ben si, ils pleurent.

Moi (se parlant toute seule) Des pieds qui pleurent, c'est la première fois qu'on me dit des conneries pareilles. Ah ! J'en ai vu des farfelus mais des comme cela, c'est la première fois. Il faut que j'arrête de boire. Le seul verre que je prends, c'est de la bière et le dimanche. C'est peut-être trop encore. ( me tournant vers l'homme toujours assis) Monsieur, les pieds n'ont pas peur et ils ne pleurent pas.

Monsieur – Si, ils sont tout mouillés et puis ils ne peuvent pas courir aussi vite que dans ma campagne, enveloppés comme ils sont. J'aime bien quand ils courrent à travers champs, ils filent à la vitesse d'un cheval au galop.Vous aimez la campagne?

Moi( reculant alors qu'il  parlait)  Euh ! Euh ! Oui, oui ... j'aime la campagne mais ... excusez moi, j'ai ... des courses à faire . Euh ! Au revoir  et, et ... bon courage. >>

Je le quitte là dessus en prenant soin de ne pas lui montrer ma peur mais aussitôt que je me suis bien éloignée, je me précipite dans un endroit civilisé où les fous n'ont plus prise sur moi.

Publié dans Mes-textes-proses

Commenter cet article

flipperine 21/01/2014 23:02


il  a de drôles d'idées ce monsieur

Aimela 22/01/2014 19:27



Je suis d'accord avec toi   Merci  Flipperine et amitié



Solange 21/01/2014 23:00


Sûrement que les pieds pleurent quand ils ne sont pas habituer à des chaussures.

Aimela 22/01/2014 19:28



c'est vrai que ce n'est pas évident   de porter des chaussures  lorsqu'on n'a pas l'habitude . Merci  Solange et amitié 



michel 21/01/2014 09:37


retirer ses chaussres et ses chaussettes n'est pas de la folie


Simplement le désir d'être à l'aise


bisous Martine


michel

Aimela 22/01/2014 19:29



je suis d'accord pour les chaussures  mais les chaussettes ?  Merci Michel et bises 



Mony 20/01/2014 15:17


Est-ce le fait que l'homme aime la campagne qui te fait fuir, ha, ha, ???

Aimela 22/01/2014 19:31



Je ne suis pas encore  à ce point là  quoique en réflechissant ...  Merci Mony et bises 



emma 20/01/2014 12:53


un conte fort étrange, et une image qui ne l'est pas moins - te souviens tu de cette belle chanson ?

Aimela 22/01/2014 19:32



bien sûr que je connais cette belle chanson  de Félix , un très grand poète . Merci Emma et bises 



liedich 15/11/2009 12:21


Bah, il est top ce fou là ! il ne fait pas de mal et je veux bien  croire que les pieds pleurent ! Pourquoi ne pleureraient ils pas § Ils  chantent bien : ben si quand on a un cor au
pieds, c'est pour accompagner leur chant tu ne savais pas ?
Bon, je sens que tu vas courrir encore plus vite loin des fous qui ne font pas de mal...
Peut être ne te lirais je plus alors je te dis quand même merci pour t'avoir connue Joli Prénom...
aU REVOIR;


Aimela 16/11/2009 12:09


Mais non, je ne courrez pas plus vite, je te rassur, les fous gentils  je les accepte , je suis moi même délirante  par moments . Tu sais que tu peux venir comme tu veux, mon blog te sera
toujours ouvert alors n'hésite pas ami poète. Merci pour tout


Renard 12/11/2009 20:37


Trop chouette ce texte... on ne sait plus s'il faut en rire ou pleurer sur cet enfermement progressif qu nous faisons subir à nos corps...
Gros bisous à toi Aimela 


Aimela 13/11/2009 08:02


Je crois qui'il vaut mieux en rire sinon c'est la cata, on ne ferait que  de chialer  sur nos soucis Je suis
contente que ce texte te plaise , Merci Renard et bises


Babeth 12/11/2009 20:06


je ne sais pas si les pieds pleurent, mais en tout cas, la photo elle m'a fait rire!


Aimela 13/11/2009 08:05


Contente de mon coup alors,un peu de rires cela fait  du bien , cela n'enlève rien de la tristesse mais la vie continue et il nous faut avancer alors autant que cela soit le sourire aux
lèvres. Merci Babeth et bises


michel 12/11/2009 12:51


ta bière le dimanche est encore de trop, tu vois ???
il a raison ce brave homme , les pieds pleurent ,les dessous de bras aussi.
mais, rassure -toi, il y a plus de fous en liberté , qu'enfermés, quand je sors il y en a un de plus
encore un texte plus qu'original
bravo Martine
bisous....michel de caen (pas aristo)


Aimela 13/11/2009 08:10


Si nous ne sommes pas à l'asile  c'est que nous sommes trop atteints et les asiles sont pleins ( rires) . Merci Michel et bises


sophie 12/11/2009 11:54


Comme je le comprends, il n'est pas fou...Marcher pieds nus dans l'herbe  encore humide, c'est divin! Moi aussi je dois être folle. Essaie, tu verras ces délicieuses sensations.
Bisous Aimela.
Sophie


Aimela 13/11/2009 08:13


Ne t'inquiète pas nous sommes tous un peu fous quelque part , j'ai mes moments moi aussi  mais je ne courre pas dans l'herbe, les pieds nus .Merci Sophie et bises